top site

top site

top site

top site




INFORMATIONS ▲
▬ Nous recherchons activement des marqués et humes, merci de privilégier ces classes ♥
▬ Le premier event, bal organisé par le couple royal, à débuté. Soyez nombreux à participer !

Partagez|

Jolibelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
» Jolibelle
Reion

avatar
Reion


Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Pouvoir : Voix enchanteresse.
Fiche : http://kings-society.forumactif.com/t386-jolibelle
Classe : Reion.
Pins : 103

MessageSujet: Jolibelle. Dim 13 Sep - 20:14

Jolibelle

Vincent Nightray ; Pandora Hearts ; Zerochan.
Nom ▬ Hoffman.
Prénom ▬ Tout le monde a un peu oublié que le prénom de Jolibelle est en réalité Louise.
Age ▬ 21 ans.
Sexe ▬ Féminin.
Classe ▬ Reion.

PouvoirVoix enchanteresse.
Si Jolibelle entonne un chant (peu importe sa nature – comptine, chanson populaire...) quiconque l'entend ressent une attirance irrésistible envers elle. Une impression de bien-être, ou de fortes émotions peuvent également être ressenties (tout comme lorsqu’on écoute une chanson adorée). Toutefois, le charme se rompt dès que Jolibelle cesse de chanter. Par ailleurs, elle fredonne rarement plus de quelques minutes.

Description psychologique ▬ Jolibelle n'est pas quelqu'un de fiable, ni même de très honnête. Il est difficile de savoir de quel côté elle se range, de démêler la vérité du mensonge de ses dires. Ainsi, il n'est pas rare de l'entendre se révolter contre les conditions de vie misérables des habitants du Quartier Sud, avant de la voir se gargariser d'être une Reion. Car Jolibelle est orgueilleuse, il n'y a pas de doute. Bien qu'elle soit loin d'être la personne la plus influente de Colin's Island, elle se comporte parfois comme si elle était une Suprême, certifiant à qui veut l'entendre que si elle était à la place d'Elizabeth Fawkes...

Comme tout humain, Jolibelle aspire à se démarquer, à se trouver une richesse intérieure, une complexité qui la différenciera de tout le monde et la rendra forte.

En attendant, les jours où elle est au chômage, elle traîne dans le Quartier Est, retrouve des connaissances, boit un coup, refuse absolument de toucher à une cigarette – non merci, vraiment – regarde les passants et critique tout le monde, sans être une révoltée révolutionnaire toutefois. Certains sont laids, d’autres bêtes, d’autres bornés, d’autres – et ce sont les pires – différents d’elle. Elle parle et parle, de son jargon encore adolescent, elle utilise des mots crus, dit merde, fait chier, bordel. Elle s’étale durant des heures sur des sujets parfois dérisoires, parfois existentiels. Elle parvient à se faire écouter même si ce qu’elle dit n’est pas intéressant, peut-être grâce à une infime part de son pouvoir qui subsiste dans sa voix même lorsqu’elle ne chante pas, peut-être parce qu’elle a une voix grave qui porte loin, peut-être parce qu’elle est grande et qu’elle en impose.

Jolibelle est quelqu’un que le silence effraie, quelqu’un qui a besoin d’allumer la radio quand elle est seule chez elle, quelqu’un qui a besoin de parler trop fort, quelqu’un qui n’aime pas voir la nuit tomber, pas seulement à cause des ruelles malfamées mais à cause d’autre chose, quelque chose qu’elle ne sait pas cerner, quelque chose d’effroyable qui la guette et lui fondra dessus si elle arrête de se protéger dans le bruit.

Jolibelle paraît entourée de gens, il y a toujours quelqu’un assis près d’elle au café, ou s’il n’y a personne quelqu’un va venir ; mais personne n’est vraiment proche d’elle, personne ne la connaît bien et elle ne connaît personne. Seule, soudain elle se tait, soudain les couleurs se ternissent, elle n’est plus grand’chose, est-elle seulement quelque chose ?
Jolibelle donne l’impression d’être superficielle, de ne pas se remettre souvent en question, d’être encore bien naïve sur certains sujets. Elle ne comprend et ne cherche pas à comprendre la politique ou l’économie, ni même le monde en général, ce sont là des choses froides, adultes et insaisissables.

Parfois quelque chose se trouble, parfois son regard se fait lointain, elle n'écoute plus, ne parle plus, ne regarde plus de point précis, elle est ailleurs. Parfois sa silhouette se voûte, se tasse légèrement, elle est loin, elle est intouchable. Parfois Jolibelle ressemble à une enfant égarée, hésitante et maladroite, parfois un mot, un objet l'arrêtent, paraissent l'amener des années en arrière, et la rendre humaine. Parfois de la tristesse teinte les yeux gris, parfois une amertume tord les coins de la bouche. L’arrogante Jolibelle n'est alors plus qu'une femme au regard perdu.

Description physique ▬ Jolibelle est une grande femme, mesurant presque un mètre quatre-vingts. La majorité du temps, elle se tient très droite, presque raide, ce qui accentue l'impression de confiance et de force qui émane d'elle. Paradoxalement, elle se meut sans beaucoup d'élégance, comme si son corps était trop haut pour elle, trop imposant. Ses gestes, souvent brusques, sont source de bien des maladresses. Plus d'une assiette s'est trouvée brisée sous ses mains trop malhabiles, qu'elle a pourtant fort jolies (ce sont de grandes mains fines et soigneusement entretenues, la peau douce, les ongles limés et vernis de frais).

Le visage de Jolibelle a quelque chose de déplaisant. Non pas qu'il soit laid, mais il reflète perpétuellement une expression étrange – sarcasme, mépris, ou tout simplement écœurement ? Il est pratiquement impossible de la définir. Les traits de ce visage ovale sont dessinés de manière très fine. La bouche est délicate, les yeux en amande sont gris, très expressifs, et ont quelque chose de reptilien. La tête de Jolibelle est couverte d'une épaisse tignasse blonde, qui atteint en longueur le milieu du dos. Artistiquement décoiffée, cette crinière est la fierté de sa propriétaire. Celle-ci passe facilement des heures à entretenir ses cheveux dorés, afin qu'ils soient soyeux et d'une couleur sublime. En fait, Jolibelle pense, alors que le contraire est plus vraisemblable, qu'elle a absolument besoin de maquillage et de vêtements sophistiqués pour être belle. Elle consacre donc beaucoup de temps à étaler sur sa peau, ses ongles et ses cheveux différentes lotions, gels, vernis, et fonds de teint. Cela, malheureusement pour elle, confirme son genre de fille superficielle.

Du côté vestimentaire, Jolibelle a des goûts très précis. L'automne et l'hiver, elle porte rarement autre chose que du noir. Bottes noires, manteau noir, jeans noir, chemise blanche pour le contraste : sa chevelure blonde rayonne alors sur toute cette obscurité. Le printemps et l'été sont synonymes de couleurs. Jolibelle troque alors ses habits sombres pour de longues robes blanches imprimées à fleurs, ou n'importe quoi de bleu clair, de rouge clair, de vert clair, de doré ou de blanc.

Personne n'obtient de réponse s'il demande d'où viennent les multiples cicatrices le long de ses poignets et de ses bras, le plus souvent soigneusement dissimulées sous une tonne de bracelets ou sous de longues manches opaques.

Histoire ▬ La plus mauvaise idée pour connaître son passé est de questionner Jolibelle à ce propos. Deux choix s'offrent alors à elle : le mutisme ou la légende. Comme elle aime assez bavarder, et faire profiter de sa voix grave et chaleureuse, elle opte souvent pour la deuxième option. Elle brode, elle invente, elle n'entre jamais dans le vif du sujet, elle esquive, elle est vague, elle ne précise rien, ni les faits, ni les dates, elle se perd volontairement dans un méandre d’anecdotes qu'elle conte d'une façon que son interlocuteur soit intéressé et ne se passionne plus pour du concret : où est-elle née ? Qui sont ses parents, sa famille ? Quelle a été son enfance ?

Seuls son âge et sa nationalité sont certains : elle a vingt-et-un an, elle est née sur l'île et y a toujours vécu. C'est écrit sur sa carte d'identité. Le nom et le prénom, eux, ne sont pas sûrs, puisqu'elle ne les utilise jamais. La question suivante est, par conséquent : pourquoi se fait-elle appeler ''Jolibelle'', de telle sorte que tout le monde la désigne ainsi, en toutes circonstances, et que chacun soit surpris en apprenant que ''Jolibelle'' s'appellerait en vérité ''Louise Hoffman'' ?
C'est encore une question qu'elle aime bien, qui la fait rire, de son rire un peu brutal, elle est flattée, elle affectionne cette part de mystère qui l'entoure. Elle affirme volontiers que ce surnom lui vient de sa mère, d'une chanson de quand elle était petite. Qui est sa mère ? Une dame. Mais encore ? Eh bien, quoi ? Une dame, voilà, tout simplement, une dame qui lui chantait ceci – pourquoi faudrait-il davantage ? (rires) :

Sur la neige blanche et gelée
Une voix étrange a lancé
Où t'en vas-tu, ma Jolibelle
Avec tes perles et tes dentelles ?


Jolibelle habite un appartement du Quartier Est, ni luxueux ni minable, dont les meubles basiques sont chargés de bibelots. Chaque objet inutile – là un cheval en porcelaine, là un presse-papier avec trois méduses bleues à l'intérieur – possède un court récit. Cette petite montre à gousset qui n'a jamais fonctionné, par exemple, a été achetée lors d'une brocante où il a plu. Ce mug où il est écrit « I Love Brussels » en folles lettres rouges a été repêché dans un lot de vaisselle en partance pour la décharge. Cette plume de paon un peu courbée est un souvenir d'une représentation théâtrale amateure où elle a incarné une héroïne d'un roman de Zola. Mais de toutes ces histoires, de toutes ces babioles, il est impossible de tirer autre chose que des informations sans grand intérêt – aucune n'offre de prise réelle sur l'existence de Jolibelle – pas de souvenir d'enfance, pas d'objet chéri pour une quelconque symbolique.

L'appartement, rarement bien rangé, voit, souvent de façon imprévisible, son sol envahi de jouets d'enfant. Ce n'est pas étonnant, car le petit Lo vient parfois en visite. Qui est Lo ? Le fils de Jolibelle. Il a trois ans, et son prénom complet est Loïc, mais pour sa mère il est toujours Lo. La plupart du temps, si un visiteur vient chez Jolibelle, il ne trouvera pas le petit garçon – et si ce visiteur demande « Loïc n'est pas là ? », la mère aura un léger geste de la main et expliquera « Oh, il est chez mon frère, au Centre-Ville. J'ai beaucoup à faire ces derniers temps, alors il s'en occupe. » Si quelqu'un de trop curieux demande qui est le père de l'enfant, il se verra répondre vertement : le bon Dieu, ou quelque chose comme ça.
C'est un sujet épineux.

Jolibelle n'est pas la plus majestueuse des Reion, en partie à cause de sa manière de gagner sa vie. Au lieu de travailler dans une entreprise rapportant beaucoup, de s’engager dans l’armée ou de servir sur des Reions plus nobles qu’elle, elle préfère chercher de l'emploi comme actrice dans le théâtre ou chanteuse un soir dans un night-club. Comme ces jobs ne durent jamais l'éternité, qu'il y a énormément de concurrence, que Jolibelle n'a pas beaucoup d'expérience, il est plus que fréquent de la voir au chômage. Elle a arrêté ses études il y a trois ans, quand Lo est né, et par conséquent ne peut brandir qu'un diplôme d'études secondaires.

Fut un temps, elle aimait encore chanter en pleine rue, et ceux qui l'entendaient, subjugués, irrésistiblement attirés vers elle, formaient une masse compacte qui la contemplait avec des yeux hallucinés, avant, lorsque la voix enchanteresse se taisait, de reprendre ses esprits. S'ils n'étaient pas mécontents de cette manipulation, les spectateurs jetaient de l'argent. Mais cette pratique lui fut interdite à cause de ses effets sur la population : n'importe qui entendant le chant merveilleux arrêtait ses activités – quelles qu'elles fussent – pour aller écouter Jolibelle. Cette dernière échappa au statut de Marquée, mais fut contrainte de ne plus chanter en public qu'en endroit prévu pour cet effet – estrade si elle était au théâtre en tant qu'actrice, ou dans un bar en tant que chanteuse.

Tout cela pour dire que Jolibelle, aussi Reionne qu'elle soit, ne roule pas sur l'or, a plusieurs dettes à couvrir, emprunte d'un côté pour rembourser de l'autre. Elle s'arrache les cheveux devant ces problèmes d'argent, auxquels elle ne comprend presque rien. Parfois, il lui faut demander crédit au supermarché pour les courses de la semaine.
C’est ainsi.

Un jour, alors qu’elle se promenait au Parc du Quartier Ouest avec Lo, alors qu’ils marchaient tous les deux main dans la main, alors qu’ils venaient de dépasser l’étang aux canards, Jolibelle a serré plus fort la main de son fils, elle l’a regardé, elle lui a dit on court, Lo, d’accord, on court un peu. Ils ont couru ensemble le long de l’allée en fin gravier sous le ciel de l’après-midi finissant, ils ont couru quelques minutes, deux, trois peut-être, ils fuyaient sans savoir où ni pourquoi, comme si quelque chose les menaçait et qu’il fallait courir, courir pour lui échapper.

La joueuse

Pseudo/Prénom ▬ Jill Boly.
Age ▬ 16.
Blabla sur vous ▬ Jolibelle est un personnage à l'opposé de moi-même. Je ne sais pas trop pourquoi j'ai été si inspirée pour la créer, ni pourquoi elle m'attire, alors que j'ai l'impression que je ne pourrai jamais m'identifier à elle. Et pourtant...  



Dernière édition par Jolibelle le Dim 13 Sep - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1723
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Jolibelle. Dim 13 Sep - 20:22

Des fois, ce sont les personnages les plus inattendus auxquels on s'attache le plus. c:
Contente de t'avoir en DOUBLE mouahahaha ♥

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Jolibelle
Reion

avatar
Reion


Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Pouvoir : Voix enchanteresse.
Fiche : http://kings-society.forumactif.com/t386-jolibelle
Classe : Reion.
Pins : 103

MessageSujet: Re: Jolibelle. Dim 13 Sep - 21:29

C'est peut-être vrai, après tout.

La présentation de Jolibelle est terminée. (:

_________________

Spoiler:
 


Vous me retrouverez incarnant aussi Jill Boly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1723
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Jolibelle. Dim 13 Sep - 21:42

Pas de raison de ne pas valider alors, j'adore ton personnage et ta manière d'écrire *^* Amuse toi bien avec Jolibelle ! (et je pense que ça sera sympa de suivre son évolution en rp aussi !)

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Cassidy Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 1001
Date d'inscription : 10/04/2015
Pouvoir : Vision acérée, Gourmandise - drain
Fiche : www
Classe : Reion Suprême
Pins : 846

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Jolibelle. Lun 14 Sep - 1:32

Hihi rebienvenue ♥
J'aime beaucoup ton personnage, notamment dans son caractère. Son côté enfant qui ressort parfois, alors qu'elle est dans ce monde mûr et froid. Et j'approuve ce qu'à dit Svet. Parfois on s'éloigne de ce que l'on est, et pourtant on s'y perd avec facilité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Fallone Rendell
Fonda pour la paix des fleurs

avatar
Fonda pour la paix des fleurs


Messages : 1218
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : Guérison
Fiche : www

Relations : www
Classe : Reion
Pins : 343

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Jolibelle. Lun 14 Sep - 15:08

Re bienvenuuuue ♥
Ça me fait bizarre de voir Vincent en tant que fille. xD Sympathique perso !

_________________

fallone parle en #ff9900
semi-présente, activité réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-society.forumactif.com
» Jolibelle
Reion

avatar
Reion


Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Pouvoir : Voix enchanteresse.
Fiche : http://kings-society.forumactif.com/t386-jolibelle
Classe : Reion.
Pins : 103

MessageSujet: Re: Jolibelle. Lun 14 Sep - 21:34

Merci d'avoir partagé vos points de vue sur ce personnage. Ils me motivent à écrire.

_________________

Spoiler:
 


Vous me retrouverez incarnant aussi Jill Boly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Jolibelle.

Revenir en haut Aller en bas

Jolibelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES CITOYENS :: LA LISTE CITOYENNE :: Admis-