top site

top site

top site

top site




INFORMATIONS ▲
▬ Nous recherchons activement des marqués et humes, merci de privilégier ces classes ♥
▬ Le premier event, bal organisé par le couple royal, à débuté. Soyez nombreux à participer !

Partagez|

Allô docteur ? [Fallone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Servant


Messages : 69
Date d'inscription : 30/06/2015
Pouvoir : Détecteur de mensonges
Fiche :
Classe : Servant
Pins : 91

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Allô docteur ? [Fallone] Sam 4 Juil - 23:57


❝ J'ai bobo à la tête.

▬ Non, non. Oui. D'accord. Attendez un instant, que voulez-vous dire par « ce règlement bannit anticonstitutionnellement la réduction annuelle de votre pension alimentaire » ? Ah oui. Intéressant.

Le cellulaire calé entre son oreille et son épaule, Hippolyte poussa un long soupir tout en franchissant les portes de la clinique. Encore un qui l'avait confondu avec un avocat mais qui se croyait cependant plus intelligent que lui. Au moins celui-là semblait avoir pris la peine d'ouvrir un code civil avant de jouer les experts. Dommage qu'il n'avait visiblement rien compris de A à Z. Parce qu'au 21ème siècle plus personne de qualifié n'employait encore l'adverbe « anticonstitutionnellement ». Non on disait plutôt « ce texte est contraire à la Constitution » ou alors « cette loi me paraît inconstitutionnelle » mais pas « anticonstitutionnellement » bon Dieu ! Quelle horreur ! Hippolyte en frissonnait rien que d'y repenser. Et d'ailleurs la mauvaise foi évidente de ce zouave prétentieux qui occupait sa ligne téléphonique depuis au moins dix bonnes minutes lui faisait siffler les oreilles au point qu'il se demandait presque si sa pauvre cervelle n'était pas en pleine ébullition.

S'avançant vers le guichet de la réception, toujours au téléphone, l'huissier salua l'hôtesse d'accueil d'un geste de la main avant de lâcher abruptement les trois énormes classeurs et le cartable qu'il avait dans les bras sur le comptoir.

▬ Bon écoutez, j'ai un rendez-vous important qui vient d'arriver. Laissez-moi un message et je vous rappellerai dès que je pourrai. Oui, oui c'est ça. Au revoir, bonne journée. Tu parles qu'il n'allait pas du tout le rappeler ce gus là.

Soulagé d'avoir mis fin à la conversation, le jeune homme rangea son portable dans la poche intérieure de son veston et entreprit de rassembler les papiers éparpillés sur le  guichet sous le regard blasé de la réceptionniste qui n'avait que trop l'habitude de ce genre de scènes. Avant même qu'elle n'ait eu le temps de lui demander son nom, Hippolyte reprit sur un ton absolument exécrable et sans daigner relever la tête vers la jeune femme :

▬ Monsieur Sheperdson. Je viens voir Mlle Rendell pour mes maux de tête. Enfin vous connaissez la routine maintenant. Et cette fois-ci n'essayez même pas de me mentir, je sais qu'elle est là à cette heure-ci. Je souffre déjà assez comme ça.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Fallone Rendell
Fonda pour la paix des fleurs

avatar
Fonda pour la paix des fleurs


Messages : 1218
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : Guérison
Fiche : www

Relations : www
Classe : Reion
Pins : 343

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Allô docteur ? [Fallone] Ven 10 Juil - 16:46

Aaaah. Ces gens, ces malades, ok ils sont fatigués, ils ont mal, mais c'est franchement pas une raison pour venir se plaindre pendant qu'on les soigne, enfin ! Décidément, ce sont de vrais pleurnichards dans les parages. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi ni comment est-ce qu'ils sont devenus adultes, ou tout simplement comment est-ce qu'ils vivent dans ce monde de barbare alors qu'ils ont juste une égratignure de rien du tout. Bref. Heureusement que là, y'a plus personne et que tout est redevenu calme. Je peux enfin souffler un moment et-

« Mademoiselle Rendell, votre patient habituel est arrivé, ils vous attend. »

… ARGH. Pourquoi il faut qu'il arrive tout le temps quand il faut pas ? Et puis c'est quoi son problème, il devrait essayer de se débarrasser de ses migraines d'une manière ou d'une autre, mais pas en venant se faire soigner. Ca me fatigue encore plus, rien que d'y penser.

« Dîtes-lui que je suis pas- »
« Il sait que vous êtes là, il a trop mal au crâne pour y croire. »

Et zut. Bon, tant pis. Je fais signe à la réceptionniste que j'arrive dans quelques minutes. J'ouvre la fenêtre de la pièce qui m'est attribuée et prends un bon bol d'air. Et puis je fonce vers l'autre gars.

En le voyant, il a vraiment, mais vraiment l'air dans un état pitoyable et très triste. C'est quoi ces pouvoirs qui donnent la migraine, d'ailleurs ?

« Salut, tête de citron pressé. Je suppose que t'as un mal de crâne qui dépasse l'entendement encore, à croire que tu attires toutes les personnes qui adorent mentir. »

Ouais, ma façon de lui dire bonjour quoi.

« Allons-y, j'vais faire ta cure habituelle. Mais j'comprends vraiment pas pourquoi t'es jamais soigné assez longtemps pour ne pas revenir. T'es maso ou quoi ? »

_________________

fallone parle en #ff9900
semi-présente, activité réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-society.forumactif.com
Servant


Messages : 69
Date d'inscription : 30/06/2015
Pouvoir : Détecteur de mensonges
Fiche :
Classe : Servant
Pins : 91

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Allô docteur ? [Fallone] Mer 29 Juil - 22:23


Tandis que la réceptionniste allait chercher la demoiselle, Hippolyte rangea soigneusement ses documents dans sa mallette ignorant les regards médusés des autres patients en salle d'attente. Et oui mesdames et messieurs, MOI j'ai le passe VIP. Je passe quand je veux. Ne put-il s'empêcher de penser en retenant un sourire narquois.

À l'instant même où Fallone débarqua dans la pièce, l'huissier fut pris d'une nouvelle vague de migraines à un tel point qu'il tira une grimace particulièrement affreuse. C'était plutôt courant. Pourtant la jeune femme ne mentait pas mais il fallait croire qu'elle l'agaçait tellement que le simple son de sa voix suffisait à lui donner mal à la tête. Ah ce qu'il n'aurait pas fait pour changer de soigneur, mais bon, on faisait avec ce qu'on avait sous la main et vue sa condition, Hippolyte n'allait pas cracher sur l'aide de Fallone, aussi insupportable pouvait-elle être.
Se dirigeant à grands pas vers la petite salle où ils avaient l'habitude de se retrouver, le jeune homme marmonna sans prendre la peine de lui dire bonjour :

▬ Parce que je fais un métier de charlatans et d'hypocrites pour gagner ma vie. Mais ça tu peux pas comprendre toi qui vit encore aux crochets de tes parents. Une remarque gonflée de la part de quelqu'un pour qui l'argent avait toujours été le cadet de ses soucis. Mais c'était plus fort que lui : quand Hippolyte voyait Fallone il fallait qu'il la charrie avant même de lui dire bonjour. Chez lui, c'en était presque une forme d'affection. Et puis il fallait dire que lui travaillait depuis ses 18 ans. De ce fait, il était toujours sidéré à l'idée qu'à 19 ans on ne pouvait ne pas avoir encore choisi sa voie professionnelle.
Bref. S'asseyant sur un fauteuil et sortant son portable pour le mettre en mode silencieux, il renchérit :

▬ À ce propos ma mère m'a téléphoné pour dire qu'elle avait vu tes parents la semaine dernière et que ta mère avait une mine absolument éblouissante. Même qu'elle disait. Voilà je te le dis puisqu'elle m'a demandé de te transférer ses amitiés.

Sur ce discours parfaitement inintéressant mais véridique, Hippolyte jeta un coup d'oeil à sa montre et soupira. Il lui restait tant de choses à faire aujourd'hui. Avait-il bien décalé son rendez-vous de 18h ? Oui, il lui semblait que oui. Mais revenons au plus important :

▬ Bon on commence ? Demanda-t-il en croisant les jambes.

Pour ce qui était d'être désagréable, Hippolyte n'avait rien à envier à Fallone.


Hors RP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Fallone Rendell
Fonda pour la paix des fleurs

avatar
Fonda pour la paix des fleurs


Messages : 1218
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : Guérison
Fiche : www

Relations : www
Classe : Reion
Pins : 343

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Allô docteur ? [Fallone] Lun 3 Aoû - 21:52

Ah oui, je me souviens maintenant pourquoi est-ce que je le déteste, Hipp. Ouais je l'appelle Hipp et pas Hippo, parce que je trouve ça drôle de finir sur le « p » et que « Hippo » ça fait hippopotame, donc qui ne reflète pas vraiment l'image que j'ai de cet individu. Je ne sais même pas comment le qualifier en fait, un ami, un ennemi, un inconnu connu... ? Bref, Hipp. D'ailleurs, la phrase qu'il sort, c'est d'une violence incroyable, je le savais capable de ce genre de mots, mais de là à dire ça, c'est assez étonnant.

« Humpf. Je préfère m'accrocher à quelque chose plutôt que rien, ça m'empêche de me noyer au moins. »

Bah ouais. Honnêtement, c'est mieux de dépendre d'une personne et d'être bien plutôt que d'essayer de s'en sortir comme un con à vouloir faire les choses qui ne sont pas faîtes pour nous. Enfin, faut regarder, Hipp a clairement pas la tête – haha je m'étonne moi-même de cette blague – à faire ce métier vu son pouvoir bizarre. Sérieux, il choisit pile le métier qui demande d'être constamment concentré et ne pas ressentir de tels douleurs.

Arrivant dans la pièce, Hipp s'installe tranquillement, comme à son habitude. Et il me parle soudainement d'un truc que j'aurai jamais deviné.

« Ah sympa, merci. Je lui transmettrai alors. Tu la salueras de ma part. »

Je vois pas quoi dire d'autre en fait. C'est pas mon sujet et ma mère ne m'a rien dit là-dessus, donc bon. Je fais quand même l'effort d'être polie lorsque ça parle de nos parents, c'est un minimum. Et puis je suis pas si sans cœur que ça, hein. Hein ?
Quoi que, j'hésite. Le maso se croit tout permis et veut qu'on commence là, tout de suite parce que monsieur l'a décidé ? Eh ben. Après, on s'étonne que je sois mauvaise langue alors que j'ai un rival. Ouais, je devrais l'appeler « rival ».

« De quoi, une partie d'échecs ? »

J'aime bien le faire attendre, comme ça. Je m’assois en face de lui, sans rien faire. Je sais même pas si j'ai envie de l'aider dans son malheur en fait, tant il fait preuve de tact et de politesse. Enfin, je suis pas mieux, mais c'est pas moi la patiente alors c'est pas grave. Je laisse bien laisser couler quelques minutes sans rien dire ni faire, affichant un sourire. Et puis bon, je me décide enfin à me lever et poser mes mains au-dessus de sa tête.

« Bon aller, fini le suspens. »

Une énergie s'échappe de mon corps et prends une couleur bleue, englobant la tête de cet idiot. Je me concentre et commence donc les soins, restant ainsi pour au moins cinq minutes non-stop. Faut dire que ça prend du temps, je devrais d'ailleurs rester plus longtemps en fait.

« Ça va, encore mal ou faut continuer le traitement, monsieur ? »

hors rp:
 

_________________

fallone parle en #ff9900
semi-présente, activité réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-society.forumactif.com
Servant


Messages : 69
Date d'inscription : 30/06/2015
Pouvoir : Détecteur de mensonges
Fiche :
Classe : Servant
Pins : 91

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Allô docteur ? [Fallone] Lun 10 Aoû - 20:09

▬ Grumblrblrlblr. Une partie d'échecs et puis quoi encore ? Peut-être que dans d'autres circonstances, Hippolyte aurait sûrement accepté, mais là avec son cerveau en état de décomposition avancé c'était juste inenvisageable.
L'huissier ne répondit pas et se contenta de lancer un regard noir à la demoiselle qui le dévisageait d'un air parfaitement innocent. Ils se fixèrent un moment en silence, Hippolyte n'ayant aucunement l'intention de la relancer. Elle voulait jouer au plus con ? Elle allait perdre. Parce qu'à ce petit jeu Hippolyte était sacrément fort. Plus qu'aux échecs d'ailleurs.

Enfin, réalisant probablement qu'elle avait d'autres patients à torturer, Fallone se lever et entreprit de commencer pour de vrai la séance. Roulant des épaules et essayant de se détendre, Hippolyte ferma les yeux et laissa le pouvoir de la jeune fille faire son effet. En un instant, il sentit son esprit se vider entièrement et la douleur laissa place à un sentiment de calme et d'apaisement, un état d'esprit dans lequel il était incapable de plonger seul. Pendant quelques minutes, il se sentit miraculeusement relevé de toutes ses responsabilités. Plus de stress y'a point S, plus de soucis, plus de migraine, plus rien. Juste un océan de sérénité. C'était presque s'il se croyait flotter sur son fauteuil tant il était zen et tranquille. Cependant, le moment ne dura pas longtemps et il fut très vite ramené à la réalité :

▬ Ça va, encore mal ou faut continuer le traitement, monsieur ?
▬ Encore un tout petit peu s'il vous plaît, madame. Rétorqua-t-il en insistant bien sur le madame sur un ton ceci dit plus doux. On ne dit plus mademoiselle depuis la réforme sur l'égalité des sexes. Enfin un truc du genre.

Et pour mieux appuyer sa demande, il pencha la tête et lui fit son plus beau regard de chaton perdu, ce qui au passage vu la dégaine de zombie plein de cernes de 27 ans d'Hippolyte devait être plus effrayant qu'attendrissant.

▬ Je vais probablement répéter ce que te disent tous les vieux gâteux de la clinique mais tu as vraiment un don pour ça. Tu n'es pas du tout intéressée par une carrière dans la médecine ? Enfin je peux comprendre que tu n'aies pas envie de suivre les traces de papa-maman ni de faire huit ans d'étude mais tu pourrais aller loin avec ton pouvoir.

Quelque part Hippolyte compatissait par rapport à la situation de la jeune adulte. Pas évident de faire son choix de profession quand on a la famille et tout le reste de son entourage derrière qui fout la pression. Même si dans son propre cas à lui il n'avait pas eu trop de choix à faire puisque sa destinée était toute tracée dès sa naissance. Mais Fallone avait la chance d'avoir un peu plus de liberté de ce point de vue là.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Fallone Rendell
Fonda pour la paix des fleurs

avatar
Fonda pour la paix des fleurs


Messages : 1218
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : Guérison
Fiche : www

Relations : www
Classe : Reion
Pins : 343

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Allô docteur ? [Fallone] Sam 22 Aoû - 1:32

Ce qui est drôle, c'est de l'embêter par moments. Il est toujours là, avec sa tête trop sérieuse, comme si le monde allait s'écrouler d'une minute à l'autre, ou à penser que rien ne va dans sa vie – vous me direz, se faire soigner par une fille aussi agréable que moi, ça doit pas redonner le sourire. Alors bon, je fais mon maximum pour faire sourire les gens, mais lui c'est un spécimen, c'est pas possible. Je suis sûre qu'il ne laisse paraître cette expression devant personne d'autre que sa chère et tendre Althéa.
En tout cas, je suis contente d'avoir ce pouvoir qui permet de soigner les autres et de leur donner un brin de sérénité et de détente, même si ce ne sont que cinq courtes petites minutes.

« Madame ? » C'est vrai que les gens sont censés dire ça maintenant, mais c'est trop bizarre, j'ai l'impression de vieillir d'au moins vingt ans. Hé, c'est que je suis encore jeune, moi ! Pas comme cet espèce de chat étrange qui est en train de me faire une de ses expressions les plus incroyables de l'histoire que l'humanité n'ait jamais connue. Je ne sais même pas si je dois en rire ou en pleurer tant ça fait à la fois peur et ridicule.

« Okay, allons-y alors, mais tu veux pas plutôt utiliser le « mademoiselle » ? »

Je dis ça, mais je suis sûre qu'il le fera pas. Il est dans un milieu où les règles sont les plus importantes alors ça ne m'étonnerait pas. De toute façon c'est pas si gênant que ça. Non. Vraiment pas.

« Ouaip, tu radotes comme un vieux. » Je dis tout en reprenant le traitement que monsieur a demandé de prolonger. « Honnêtement je sais pas. C'est comme tu dis, suivre les pas de papa et maman gentiment ça me dit rien. Mais en même temps c'est cool comme métier, et même si y'a des études hypers longues à faire, ça ne me freinera pas. Enfin, j'y réfléchis encore, mais c'est peut-être ça que je vais faire, après tout. Il n'y a jamais rien de pire que de décevoir ses parents comme le diraient certains. »

Comme la vieille dame par exemple – dont le nom m'échappe encore à l'heure actuelle d'ailleurs. Ils disent tous que les parents sont là pour leurs enfants et qu'il faut leur obéir, les aider et suivre leurs conseils. Bon pour ma part ça tombe bien puisque j'ai ce pouvoir de guérison qui m'aide à choisir moi-même ma voie, mais c'est vrai que pour certains, c'est pas aussi évident. Je pense que m'en servir pour mon métier, c'est pas si mal comme le dit le citron pressé. Et puis les parents sont souvent là en train de me dire de me lancer et tralala.

« D'ailleurs en parlant de ça, je ne t'ai jamais posé la question : comment tu t'es décidé pour ton métier ? »

_________________

fallone parle en #ff9900
semi-présente, activité réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-society.forumactif.com
Servant


Messages : 69
Date d'inscription : 30/06/2015
Pouvoir : Détecteur de mensonges
Fiche :
Classe : Servant
Pins : 91

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Allô docteur ? [Fallone] Ven 28 Aoû - 21:42

Ah cette bonne vieille crainte de décevoir les vieux. Ça Hippolyte connaissait bien. L'huissier hocha la tête, comprenant les hésitations de Fallone sur son futur. Ceci dit on ne peut pas rester dans l'incertitude toute la vie. Enfin ça, il lui avait tellement répété qu'il allait l'épargner pour cette fois-ci. Et puis, dans le fond, si ses parents la supportaient encore, pas la peine de se jeter dans le monde du travail dans une carrière qui risquait de ne pas lui plaire sur le long terme. Ces choix-là méritaient effectivement un certain temps de réflexion. Mais pas pour lui. Pour Hippolyte, son travail était une évidence depuis fort longtemps :

▬ Chez moi tu sais qu'on est juriste de père en fils et de mère en fille donc je ne pouvais pas faire quelque chose qui n'avait pas de rapport avec le droit. Bon la famille tout ça, tu comprends quoi... Avec un peu d'amertume dans la voix, il continua : Concrètement je me voyais pas être trop à la botte de l'Etat en tant que policier ou magistrat pour tout un tas de raisons. Mais passons. Pas la peine d'assomer Fallone avec tout le mal qu'il pensait du système politique de Collin's Island. Et puis j'aurais eu trop peur de ma soeur, la terrriiiiiible jeune génie du parquet. Hors de question également d'aller plaider et de prendre la défense de quelqu'un. Globalement moins je vais au tribunal, mieux je me porte. Alors bon, j'ai repris l'étude d'huissier de mon grand-père puisqu'il fallait bien quelqu'un pour reprendre la baraque. Et puis j'aime bien la procédure, les contrats, les trucs un peu chiant que personne comprend quoi.

Dis comme ça, tout portait à croire qu'Hippolyte n'avait choisi sa voie que par élimination. C'était vrai quelque part mais il ne s'estimait pas plus malheureux qu'un autre pourtant. Certes, son travail n'était pas tous les jours épanouissant mais au moins il n'avait pas le temps de s'ennuyer et il gagnait très bien sa vie. Puis d'une certaine façons, il était assez craint de tout le monde ce qui lui convenait très bien. Personne n'aime voir un huissier débarquer chez soi ou saisir son compte en banque.
Enfin, il y avait bien une autre raison mais elle était quand même moins jolie-jolie. Fallait-il lui dire ? Hippolyte se leva, reprit sa mallette et dans un élan de bonté avoua tout. Même lui ne souhaitait pas qu'une jeune pleine de talent comme Fallone fasse les mauvais choix alors si son expérience personnelle pouvait la guider un peu...

▬ Bon y'a aussi le fait que je pense pas que quand bien même mes vieux m'auraient laissé, j'aurais pu faire d'autres études. Avec mon pouvoir, j'me voyais mal aller à l'université, fréquenter d'autres gens et travailler tout ça. Au moins dans le droit j'ai pu bosser à la maison avec l'aide de toute la famille comme profs particuliers. C'était pas forcément évident à première vue mais sous leurs airs froids de professionnels acharnés, les Sheperdsons savaient se serrer les coudes.

Quand il était petit et naïf, Hippolyte voulait devenir écrivain et voyager. Ou quelque chose de la sorte. Maintenant plus trop même s'il aurait tout de même aimé découvrir le monde. Seulement personne ne sort de l'île, c'est comme ça.

▬ Bref tu dois avoir autre chose à faire que d'entendre les paroles d'un vieux croûton comme moi. On se voit au prochain rendez-vous ? Sauf si tu veux autre chose tellement tu peux pas te passer de moi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Fallone Rendell
Fonda pour la paix des fleurs

avatar
Fonda pour la paix des fleurs


Messages : 1218
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : Guérison
Fiche : www

Relations : www
Classe : Reion
Pins : 343

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Allô docteur ? [Fallone] Dim 20 Sep - 21:53

C'est vrai que sa famille est très axée de ce côté-ci, mais je sais pas, je me suis dit qu'il aurait peut-être été une exception. Un peu comme s'il avait eu vraiment énormément envie de devenir huissier, que c'était son métier de prédilection et que rien au monde ne l'aurait stoppé. Bien sûr, c'est sacrément rare ça, et ce n'est pas Hipp' qui va l'être. Je me demande si, à sa place, j'aurai fait le même parcours et aurait été d'accord avec mon entourage.
En tout cas, il m'a toujours intrigué avec cette fameuse sœur. Mais vu le ton qu'il a employé, je ne pense pas qu'il ait envie d'en parler, de s'étaler ou je ne sais quoi encore.

« Ah oui, je vois. C'est un peu comme si tu avais choisi sans vraiment choisir... ? Je crois comprendre un peu ce que tu veux dire. Mais tant que ça te plaît plus ou moins au final, ça va quand même je suppose ? »

C'est un peu l'impression que ça me donne. Et je suis curieuse à propos de sa sœur, j'aimerais bien la rencontrer tiens, histoire de voir si elle est aussi têtue que lui ou si elle fait peur ou je ne sais trop quoi encore. Ça fait un moment qu'on se connaît avec Hipp' mais concernant sa famille, je ne suis pas la première à être au courant de tout, papa et maman le sont un peu pour moi en fait. Ils s'y intéressent plus et ils sont plutôt proches des Sheperdson.

« Tu t'entends bien avec ta sœur ? Je ne l'ai jamais rencontrée, elle est aussi bizarre que toi ou pas du tout ? » Oui, c'était affectueux. « Ah... Oui, avec un tel pouvoir si tu commençais à côtoyer le peuple, tu serais en train d'agoniser par terre. » Je dis, suite au fait qu'il ait aussi cette raison-là d'avoir suivi cette voie. C'est clair qu'être né avec un don pareil, ça ne doit pas être facile tous les jours. Je l'embête tout le temps, mens parfois de manière volontaire parce que je trouve ça drôle de voir son expression devenir crispée ou tirer une sale tronche, mais peut-être que me retenir un peu de temps en temps – juste un tout petit peu – ne fera de mal à personne. Mais bon, c'est pas près d'arriver avant quelques années !

Et... Mais qu'est-ce qu'il raconte encore, c't'idiot ?! Comme si je me préoccupais de lui et d'avoir envie de le voir !

« Que... D-Dis pas n'importe quoi, imbécile ! Je me porte même mieux sans toi, merci de t'inquiéter de savoir si quelqu'un a besoin de ta présence ! Maintenant si le vieux croûton veux bien prendre cette direction.... » Je dis en le poussant par derrière vers la sortie. Peut-être que ma réaction a été un peu trop exagérée maintenant que j'y pense... J'aurai pu lui parler calmement et normalement – enfin, normalement, de mon point de vue – et au lieu de ça je réagis au quart de tour. C'est pour ça que j'aime pas quand il est dans les parages, parfois je ne sais même pas comment me comporter entre le moment où il est sérieux et le moment où il se met à plaisanter et devenir insupportable.


hors rp:
 

_________________

fallone parle en #ff9900
semi-présente, activité réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-society.forumactif.com
» Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Allô docteur ? [Fallone]

Revenir en haut Aller en bas

Allô docteur ? [Fallone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COLIN'S ISLAND :: Quartier Nord :: Clinique privée-