top site

top site

top site

top site




INFORMATIONS ▲
▬ Nous recherchons activement des marqués et humes, merci de privilégier ces classes ♥
▬ Le premier event, bal organisé par le couple royal, à débuté. Soyez nombreux à participer !

Partagez|

Après midi normal pour des gens normaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
» Lysander Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 133
Date d'inscription : 29/03/2015
Pouvoir : Métamorphose, énergie du néant
Classe : Reions s
Pins : 565

MessageSujet: Après midi normal pour des gens normaux Lun 30 Mar - 20:40

Il avait quitté la demeure familiale en début d'après midi, fatigué de devoir maintenir les faux semblants. Il avait des projets pour l'après midi, et il ne s'était pas gêné pour disparaître. Cela ne manquerait à personne, étant donné le peu d'intérêt que les gens lui portaient en général... en fin de comptes, ressembler à un enfant avait du bon.
Il avait lu quelques ouvrages sur les plantes dans la bibliothèque, et l'une d'elle avait retenu son attention. Il n'avait que peu d'informations sur elle, et même pas son nom. Mais il savait que les extraits de cette plante deviennent un puissant poison de paralysie, et peu détectable de surcroît.
Malgré l'interdiction de sortir, on trouvait de tout sur l'île, aussi rendis-t-il visite à ses « contacts », plus ou moins contraints. La recherche était floue, mais il avait une idée plutôt précise de ce qu'il recherchait. Et il finit par mettre la main sur le fluide recherché.
Il se retrouva dans la rue principale de la ville, le soleil se couchait, les commerces commençaient à fermer.... Il ne souhait pas rentrer immédiatement, aussi chercha-t-il un endroit relativement calme ou se poser. Il prit rapidement l'apparence d'un adulte lambda, histoire de ne pas attirer l'attention. Pourquoi sortait-il en tenue complète aussi ? Peut être un peu de frime.
Il erra peu de temps, de rues en ruelles, et finit devant un bar, a priori pas trop fréquenté. Il reprit son apparence normale, au pire il passerait pour un gosse de riche. Grand bien lui faisait de ne pas trop apparaître en public en tant que Reion Suprême. Il cherchait peut être un peu d'activité. La journée avait été morne, et la recherche longue et lassante.
Comme prévu, le bar n'était pas bien rempli, et pourtant quelques habitués se montraient fort bruyants. Il décida de monter voir à l'étage, sans même passer par la personne au bar. Après tout il était un client, on viendrait prendre sa commande.
À l'étage c'était bien plus calme, personne ne viendrait le déranger. Il s'installa dans un coin, et sortit quelques livres, un carnet et son petit flacon. Il commença à étudier ses propres notes dans le carnet, tout en scrutant attentivement le fluide violâtre dans son flacon. Il ne prit même pas la peine de lever la tête lorsqu'on vint prendre sa commande. Il tendit un billet.

Une tasse de Ceylan ou de Darjeeling selon vos stocks. Avec du sucre. Si vous pouviez rajouter une douceur quelconque... merci.

Clair, sans ambiguïté...Il transpirait l'habitude de commander. D'ailleurs les rares personnes à l'étage semblaient quelque peu intimidées par cet aura assurée que dégageait le garçon. Ce dernier s'en rendit compte, mais ne leva pas la tête de ses livres. Ces derniers n'étaient pas dans ses langues natales, aussi le déchiffrage s'avérait délicat. Connaissait-il quelqu'un qui l'aiderait à comprendre le russe ?... question idiote. Bah il n'allait pas rentrer exprès, il avançait bien tout seul. Il chercha des yeux une horloge dans la salle. Vu l'heure... Lorsqu'on lui apporta sa commande, il daigna enfin regarder la personne qui le servait dans les yeux. Son regard améthyste décryptant qui il avait en face de lui.

Apportez moi aussi une petite dose de vodka, j'attends quelqu'un.

Il rajouta un billet. Il s'attendait tout autant à un refus qu'à une absence de question. Au pire il commanderait lorsqu'elle serait là. A cette heure, elle commençait souvent à le chercher... Ou plutôt elle commencerait à deviner ou il serait. Il ne faisait rien pour lui faciliter la tâche. Pour lui c'était un bon exercice, un jour elle n'aurait même pas besoin d'y penser. Il rangea la fiole, interdiction pour lui de l'ouvrir, pas dans un bar. Pas ailleurs que sous une hotte d'ailleurs.
Lysander se replongea dans ses livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Crane
Tenancier du Café du Sentier Perdu

avatar
Tenancier du Café du Sentier Perdu


Messages : 126
Date d'inscription : 29/03/2015
Pins : 359

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Lun 30 Mar - 22:27

Jeremiah était connu pour vivre sa vie comme il le voulait, le fait que son métier principale était tenancier en disait long. Originellement destiné à être serviteur, le chômage qu'il avait lui même légèrement provoqué lui avait permis de s'établir à son compte. Cependant cette situation n'était pas non plus stable, tout le contraire que son esprit légèrement naïf tendait à croire. Un ordre de quelqu'un et il devrait abandonner son cher petit bar. Bar qu'il partageait avec un cuistot et sa sœur. Celui-ci c'était légèrement transformé en entreprise familiale. Et dans cet petit radeau un peu boiteux, Jeremiah avait le rôle de Barman et serveur. Le soir venu, il rangeait, nettoyait et faisait les comptes de la journée en attendant que les habitués finissent leurs verres. C'est pour cette raison que pianotant sur son ordinateur portable, un étrange individu se présenta dans son établissement. Avant qu'il puisse lui souhaitait la bienvenue, celui-ci avait déjà pris la direction de l'étage supérieur, qui faisait plus salon de thé à cette heure la. S'entant le personnage assez particulier, Jeremiah se leva à sa suite et se présenta devant lui, se fendant d'un :

Eh bien, me voilà. Qu'est ce que je peut faire pour vous ?

Le curieux personnage était un enfant aux cheveux bleu et au teint particulièrement pâle. Ses habits luxueux impliquaient une grande richesse, probablement un marchant ou un reion. Son rang lui importait peu à vrai dire, mais celui-ci donner une idée général de comment il attendait d'être traiter. Jeremiah lui sourit autant par habitude que par politesse.

- Une tasse de Ceylan ou de Darjeeling selon vos stocks. Avec du sucre. Si vous pouviez rajouter une douceur quelconque... merci

Celui-ci lui répondit presque directement, tout en gardant son flegme. Le fait de se faire ignorer ne l'impactait pas ou très peu après tout. Jeremiah laissa son regard sur le jeune homme pour voir si il avait fini, remarquant au passage son installation sur la table, avec intérêt.

Je vais vous ramenez cela de suite dans ce cas.

Alors qu'il s’apprêtait à partir, la voix de son client retentit une nouvelle fois, rajoutant un élément à sa commande. Jeremiah se contenta de hocher la tête avant de se diriger d'un pas léger vers le bar. Dommage qu'il ne pouvait pas s'attarder sur l'étrange liquide. De fait de son pouvoir, il s'était intéressé aux mélanges liquides et à ce qu'il appelait en riant son « alchimie à lui ». Les pouvoirs étaient quelques choses d'étranges qu'il ne comprenait pas vraiment après tout. Après avoir descendu les escaliers prestement, il mit de l'eau à chauffé et se dirigea vers son entrepôt pour sortir quelques de ses biscuits préférés, des spéculoos, qu'il disposa sur une petite assiette. En passant il sorti un verre à vodka, ne connaissant pas la mesure « petite dose », il le remplit comme il aurait fait à son habitude. L'eau commença à siffler, il la versa alors dans une petite théière pour laisser la durée d'infusion libre. Il rajouta la tasse et le sucre et commença à monter tous cela sur un plateau après avoir fait attention à ce que rien ne posait problème au rez-de-chaussé.

Tenant en équilibre le plateau d'une main, il commença à monter vers le salon. Se rapprochant, il remarqua l'étât de la table et son manque de place et attrapa une petite table de sa main libre et disposa le tout dessus, juste à côté de l'enfant. D'un autre sourire, il demanda si c'était tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1726
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Lun 30 Mar - 23:48

L'après-midi de libre ! C'était la bonne surprise qui l'attendait lorsqu'elle avait demandé si Lysander avait souhaité sa présence après son déjeuner.
On lui avait répondu que le Prince était sorti.

Elle avait donc pris sa veste, l'avait enfilée d'un geste ample et était retournée séance tenante dans son petit appartement en centre-ville, où elle avait passé majeure partie de l'après-midi à lire une thèse sur les complexes d'infériorité du point de vue neuropsychologique. Parce que Svet, elle est comme ça. Si Lysander avait besoin d'elle, il avait toujours son numéro de téléphone où la joindre. Les escapades du Fawkes n'étaient pas rares, et si au début elle avait régulièrement cherché à le trouver, prenant son rôle de Servante au sérieux – ou plutôt la paie à la fin du mois très au sérieux, maintenant elle avait juste accepté que le Fawkes vive sa vie. Elle perdait du temps et de l'énergie à fouiller les moindres recoins de cette putain de ville à chaque fois, et elle avait pris la résolution d'attendre sagement dans son coin un signe de vie du « gamin ».

C'était plus simple pour elle.

Elle avait terminé la lecture de sa thèse alors qu'il était environ 18h30. Elle passa ensuite un moment à vérifier ses comptes mails et bancaires sur internet, et travailla un peu sur une recherche qu'elle faisait pour Lysander.
Il n'avait toujours pas donné signe de vie, d'ailleurs.

La Servante soupira, se demandant dans quel drap il s'était encore fourré… Puis décida que tant qu'elle ne le savait pas, ça n'était pas ses oignons. Elle se leva de la petite table de la cuisine où elle s'était installée et prit une douche. En sortant, elle enfila un t-shirt gris avec un col en « v », un jean de couleur claire, ses rangers et une veste en cuir noir. Elle ferma ensuite son pc laissé sur la table de la cuisine, attrapa son téléphone portable qu'elle rangea dans sa poche, son portefeuille et ses clés, et partit en prenant soin de bien verrouiller la porte derrière elle.
Elle n'était pas paranoïaque, mais elle était consciente que son lien avec les Suprêmes pouvait attirer une curiosité des plus mal venues.

Il y avait un café pas loin de chez elle où elle se rendait parfois, le Sentier Perdu. Il était géré par un Servant sans maître, un hippie qui avait le don de vous faire vos cocktails plus vite que la musique. Un type aimable mais qu'elle trouvait un peu distant, ce qui lui allait très bien dans la mesure où elle ne comptait pas plus que ça faire copain-copine avec lui.

Il était presque 19h15 quand elle poussa la porte du café. Des clients particulièrement bruyants étaient installés au bar, et Svetlana décida de monter à l'étage pour une fois. Elle n'avait pas particulièrement envie de subir les remarques de gros lourds qui avaient déjà beaucoup trop picolé pour un début de soirée.
Dans l'escalier, elle croisa Jeremiah Crane, le fameux hippie qui servait de tenancier à l'endroit. Elle lui adressa un sourire poli et un petit « Salut » au passage. Elle avait dans l'idée de se réserver une table puis de descendre commander une pinte, qu'elle se viderait tranquillement dans son coin.

Mais le hasard en avait décidé autrement.

Enfin, le hasard, quand il s'agissait de Lysander Fawkes…
A peine arrivée à l'étage, elle trouva le Suprême attablé devant une tasse de thé. Elle marqua un temps d'arrêt, partagée entre l'exaspération et l'amusement. Puis elle reprit ses esprits et Svetlana alla rejoindre son maître, sans montrer toutefois vraiment grands signes de soumissions alors qu'elle s'installait dans le fauteuil en face de lui comme si elle était dans un trône.

« Salut boss » fit-elle avec son sourire en coin caractéristique. « T'as trouvé un truc intéressant? » Elle regardait en biais les carnets étalés devant lui, devinant que les lignes étaient en russe, sa langue natale. C'était écrit à la main cependant, et à l'envers elle n'arrivait pas à lire ce qu'il y avait d'écrit dessus.

Sur ces entrefaites, Crane arriva avec un petit plateau chargé d'un shooter rempli d'un liquide clair. Il posa le verre sur la table devant eux, et Svetlana considéra Lysander d'un œil surpris.
« Tu bois à cette heure-là maintenant ? Ou tu avais prévu que je comptais me prendre une pinte ici et maintenant? » demanda-t-elle avec sarcasme alors que le tenancier s'éloignait. L'attitude de son maître la rendait sceptique, et elle avait hâte de voir ce qu'il avait fait comme trouvaille cette fois-ci qui puisse les aider dans leur plan.

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Lysander Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 133
Date d'inscription : 29/03/2015
Pouvoir : Métamorphose, énergie du néant
Classe : Reions s
Pins : 565

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Mar 31 Mar - 7:14

L'on vint lui servir sa commande. Le thé était accompagné de spéculoos... ça ferait l'affaire. Lysander n'avait pas mangé depuis son petit déjeuner. Le serveur disposa le tout sur une petite table, étant donné que son client n'avait pas daigné lui laisser une place sur la table. Peu après son départ, celle qu'il attendait s'affala sur la chaise en face. Il posa ses livres, et plongea son regard dans le sien, comme il le faisait à chaque fois qu'il la décryptait. Une fois son thé sucré, il le porta lentement à ses lèvres sans la quitter des yeux.

Quel bonheur de pouvoir faire fit des convenances n'est ce pas? Ceci était bien entendu une remarque quant à l'attitude de celle qui restait sa servante même en dehors des murs du manoir. Je pensais que tu aurais commencé à me chercher à cette heure. J'aurai du me douter que tu n'en avais cure. Et tu sais très bien que je ne bois pas d'alcool. C'est amer.

Il sirota sa tasse tout en ordonnant ses pensées pour expliquer ses recherches à la jeune femme. Il était plutôt contrarié par son attitude. Ce n'était pas une histoire de respect parce qu'il était reion suprême, non, mais plutôt simplement parce qu'il n'aimait pas se faire marcher sur les pieds. Son visage afficha une légère moue de dégoût lorsque son interlocutrice porta le verre à ses lèvres. Il grignota un spéculoos et tourna un livre vers Svetlana.

Je ne comprend pas comment tu peux boire ça. Passons, celui-ci est en russe, je peine un peu. Tu peux me le déchiffrer ? Oh, et j'ai trouvé ceci.

Il sortit de sa sacoche un petit livre qu'il avait dégoté, plutôt rare et ne figurant pas dans la bibliothèque. Il lui semblait qu'il traitait du même sujet que les lectures récentes de sa servante. Pour lui il était important d'avoir un serviteur dévoué et au moins aussi cultivé que lui. Il finit rapidement sa tasse de thé et chercha le serveur des yeux. Celui ci avait du retourner à son comptoir. Le suprême se leva et descendit vers le rez de chaussez.

Je vais commander un autre thé.

Comme prévu, le bar se remplissait. Des habitués, de simples personnes de passage, des tapageurs. Il y avait de tout. Lysander n'aimait pas vraiment ces ambiances ou l'alcool empestait l'air et ou l'on manquait courtoisie... un comble. Il s'approcha du comptoir discrètement et étudia le patron. Il gardait son calme d'une façon remarquable, bien que l'ambiance était de plus en plus tournée vers la beuverie. Sans doutes la moindre des choses pour un tenancier.

Patron, je voudrais une autre tasse s'il vous pl...
Qu'est ce que tu fais ici gamin, c'est pour les grands ici

Ce qui devait arriver arriva.... Ce genre de quiproquo étaient fréquents.

Je l'attendrai en haut

Lysander retourna vers l’escalier, sans regarder autour de lui. Mieux valait éviter qu'il ne perde son sang froid, aujourd'hui ce n'était pas le but du jeu. Alors qu'il allait monter les marches, on l’attrapa par le bras.

Tu m'ignore en plus ? T'as rien à faire dans un bar sale m....

L'infortuné ivrogne ne finit sa phrase qu'avec un cri de surprise, une paire de ciseaux plantés dans la main. Il regarda le gamin les yeux ahuris n'ayant même pas eu le temps de réagir, et s'immobilisa lorsque son regard croisa celui du suprême. Lysander remonta l’escalier, sans un mot. Il ne reparla que lorsqu’il fut retourné à sa table. Il posa la paire de ciseaux ensanglantée sur cette dernière et commença à ranger ses livres.

Nous allons avoir de la compagnie.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Crane
Tenancier du Café du Sentier Perdu

avatar
Tenancier du Café du Sentier Perdu


Messages : 126
Date d'inscription : 29/03/2015
Pins : 359

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Mar 31 Mar - 20:23

Redescendant chercher la nouvelle commande de son client, Jeremiah empocha le billet. Celui-ci était légèrement supérieur aux prix des deux commandes, il n'aurait qu'à lui rendre quelques pièces. Alors qu'il rangeait le billet dans une petite sacoche qui lui enserrait le bas ventre, un visage connu se montra devant lui. Il ne connaissait que son prénom, une certaine Lana. N'ayant jamais vraiment cherché la discussion, il n'en savait pas plus que ses goûts en matières de boisson et aussi en termes de solitude. Après tout, il préférait ne pas trop s'épandre avec ses clients, notamment féminin. Il servait et non pas draguer dans son établissement, pas comme sa douce et tendre sœur apparement. La saluant avec un petit signe de tête, qui du coup faisait ondulé ses cheveux emmêlés. Après lui avoir laissé le passage sur l'escalier, il repartir chercher la commande de l'enfant.

Les marches, légèrement grinçantes, étaient la séparation de deux atmosphères, les deux étaient encore proche mais au fur et à mesure que la soirée allait commencer plus ils allaient s'opposer. Le salon de thé y allait de son petit côté tranquille, paisible et discret. Personne ne viendra te parler réellement, c'était presque considéré malpolie de parler. Personnellement, Jeremiah la comparait souvent à une bibliothèque. La seconde était un tumulte souvent bordélique et bruyant, mêlant boissons, jeu et conflits. Les deux avaient leurs propres intérêt et inconvenants. L'état d'esprit était la clé pour que le tenancier préfère l'un à l'autre. Des éclats de rire marquèrent son arrivé à la fin de l'escalier, un jeu de tarot venait juste de commencer entre deux pintes, à côté une femme se faisait dragué d'une manière tout à fais légère par un gamin de 17 ans. Sa sœur commençait elle aussi à servir les nouveaux arrivants pour le moment peu nombreux. La machine se mettait doucement en route pour la soirée qui s'annonçait déjà chargé. Il s'étira longuement avant de servir le verre de vodka demandé. Il ressentait l'envie de partir faire une sieste, cette envie qui lui était tombé dessus d'un seul coup sans prévenir allait sûrement passer... Avec un peu de sommeil sans aucun doute. Ce sommeil qu'il aurait à la fin de la semaine comme d'habitude.

Quelqu'un avec plus d'intuition et d'observation que Jeremiah aurait pu prévenir les soucis qui allait bientôt l'entourer lui et son café, mais il n'était pas ce genre de personne, malheureusement. Disposant une nouvelle fois le liquide sur le plateau beige et monte les escaliers. D'un coup d’œil, il parcouru le salon pour trouver Lena et l'enfant face à face, celle ci était donc la personne qu'il attendait. Tant mieux, il n'aurait vraiment pas aimé devoir à servir de l'alcool à un enfant, surtout forcé.

Et voilà pour vous.

Jeremiah posa le verre sur la table qu'il avait auparavant déposé la. Il s’arrêta quelques instants pour voir si une nouvelle demande allait être fait, et voyant le contraire. Il déposa les pièces à côté du verre et s'en alla. Une légère rumeur commençait à monter du première étage, des verres et des rires. Alors qu'il arrivait en bas, une tête blonde arriva très prêt de sa tête, lui ordonnant presque de refaire la réserve de whisky qui tendait à disparaître un peu trop rapidement... Le jeune homme se dirigea rapidement vers la réserve d'alcool, prenant avec lui une grande bassine d'eau. Le café avait un grand avantage financier, qui se nommait magie, et leurs permettait de faire des réserves d'alcool à très bas prix. Ce n'était techniquement pas de l'arnaque vu que le liquide qu'il allait fabriquer était identique à du whisky sur tous les points. L'eau prit d'abord une légère teinte brune avant de tourner au dorée et de changer d'odeur. Au bout d'une dizaine de seconde, le liquide commença à être alcoolisé. Cet manœuvre était faite au moins une fois par semaine, presque une habitude pour lui. Pour finir, il ajouta le fond de l’alcool en vérifiant qu'il n'avait pas fait d'erreur. Lâchant un soupir, il se releva, transférant le produit finit dans des bouteilles.

Il se représenta au comptoir, remarquant qu'il avait déjà quelques commandes à faire. D'une main précise, il se dépêcha de doser les demandes, sans remarquer l'enfant de l'autre coin du bar. Il remarqua cependant quand un des habitués un peu bruyant commença à beugler vers ses amis et à montrer le salon de thé tout en évoquant, selon ses mots, « un p'tit connard » qui l'aurait planté avant de s'en aller et qu'il allait « lui apprendre des manières ». Jeremiah se commença à se diriger vers eux, pas assez rapidement ceci dit vu qu'ils avaient déjà commencé à monter. Les ennuis commencé déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1726
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Mar 31 Mar - 23:17

Svetlana s'était toujours installée comme bon lui semblait devant Lysander, à partir du moment où il avait commencé à lui faire confiance pour ce qu'elle était. Ce qui avait toujours le don de l'agacer.
« - Quel bonheur de pouvoir faire fit des convenances n'est ce pas ?   » Svetlana répondit par un sourire sarcastique. « Je pensais que tu aurais commencé à me chercher à cette heure.  J'aurai du me douter que tu n'en avais cure.  » La remarque fit ricaner la jeune femme. Parfois, Lysander était si narcissique que c'en était comique, bien qu'il aie certainement raison sur le fait qu'elle aurait dût être à sa recherche.
« - Tu as mon numéro si tu as besoin que je vienne te chercher. » se contenta-t-elle de répondre laconiquement, tout en modifiant sa pose, pour finalement avoir les coudes appuyés sur ses genoux alors que sa main droite s'emparait du shooter. L'odeur, en l'approchant de son visage, lui révéla, comme elle l'avait deviné, qu'il était rempli de vodka. Putain de riche bourré de stéréotypes. Bon, il ne s'était pas trompé, mais c'était plus sa boisson de fin de soirée que de début.

Toujours avec flegme, elle mima un toast avant de porter le verre à ses lèvres et de le descendre d'un trait. La vodka lui descendit dans la gorge et sembla tout brûler sur son passage. Une sensation qu'elle savait apprécier. Le temps qu'elle descende son shooter, Lysander avait tourné un livre vers elle. Elle l'attrapa de sa main gauche pendant qu'elle reposait le verre avec la droite, et toute trace d'ironie déserta son visage pour laisser place à un air de profonde concentration. Ce n'était pas tant la langue qui lui donnait du mal mais plutôt le sujet qui était traité. De ce qu'elle comprenait, il s'agissait de notes de botanique.
Il poussa juste après un autre petit carnet vers elle, et, l'air interrogateur, elle referma le premier pour jeter un œil au second.

Suite à cela, Fawkes l'informa qu'il redescendait se prendre un thé. Elle allait lui demander de lui prendre une pinte, mais le Suprême était déjà en chemin et de toutes façons, ce n'était pas sa place. Avec un soupir, elle jeta un œil à l'heure sur son téléphone. L'écran indiquait 19h32. Elle lui donnait au maximum, comptant au nécessaire un arrêt aux toilettes, dix minutes pour revenir se rasseoir en face d'elle. Pendant ce temps-là, elle se plongea dans la lecture du deuxième carnet qu'il lui avait montré.

Environ deux minutes s'étaient écoulées depuis que son maître était descendu quand un grand cri – une voix d'homme, grave et un peu éraillée – s'éleva de l'étage en dessous, suivi d'une nette baisse du niveau sonore dans l'ensemble du bar.
Svetlana ne se faisait que peu d'illusions sur ce qui avait bien pu se passer au comptoir.

Ses soupçons se retrouvèrent confirmés lorsque son maître réapparut au haut de l'escalier, une trentaine de secondes plus tard.
« - Nous allons avoir de la compagnie.  
- Quelle surprise... » Svetlana referma referma le carnet d'un geste sec et le reposa sur la table, sans bouger de son fauteil. Mais cette apparence était trompeuse : tous les muscles de son corps s'étaient raidis, et elle était prête à l'action.

Action qui semblait ne pas tarder à arriver, puisqu'un fracas monstrueux se fit entendre dans les escaliers, avec des bribes de paroles qui lui parvenaient comme « j'vais lui apprendre moué ». La charmante populace qu'elle avait aperçu et cherché à éviter tout à l'heure.
« - Toujours le chic pour attirer les meilleurs, hein. » fit-elle pour taquiner son maître, sans daigner se lever lorsque le troupeau repéra le Suprême.

« - Eh, toi là ! Le sale mioche qui plante des trucs dans les mains des gens! » Svet' se mit à sourire en coin, observant tranquillement la scène. « Tu pensais quand même pas qu't'allais t'en tirer comme ça?! »
La tâche de Svetlana était simple : si ils entreprenaient une action envers le Suprême, cela engendrerait une réaction de sa part. Une réaction qui pouvait comprendre le fait de manipuler le fer dans le sang pour les faire mourir à petit feu, si la situation l'exigeait. Elle était passée maître dans le domaine.

Le tenancier, Crane, arriva au moment où la réaction de Fawkes fit que celui qui présentait effectivement une belle blessure sur le dos de la main saisissait le Suprême à la gorge avec celle qui était valide, sous les rires bêtes et gras de la bande qui le suivait.
Action, réaction.
Sans bouger de son fauteuil, Svetlana fit léviter tous les couverts à bouts tranchants qu'elle sentait à proximité. La bande se retrouvait menacée par une armée de couteaux et fourchettes pointés vers eux, sans que Svetlana n'aie besoin de bouger le petit doigt. Elle avait l'air d'observer froidement la scène, mais en vérité sa concentration était intense.

La situation dans le bar du Sentier Perdu était devenue des plus tendues.

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Lysander Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 133
Date d'inscription : 29/03/2015
Pouvoir : Métamorphose, énergie du néant
Classe : Reions s
Pins : 565

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Mer 1 Avr - 10:25

ça suffit les sarcasmes. gronda Lysander. Svetlana prenait beaucoup de libertés, heureusement pour elle qu'elle était une alliée fiable.
Le gars rencontré au rez de chaussez monta dans la même pièce qu'eux, accompagné de plusieurs lascars. Bien évidemment, leurs intentions étaient purement belliqueuses, surtout après ce qu'il avait fait à leur chef. Ce dernier s'approcha et attrapa Lysander par le cou. Ce dernier remarqua que des couverts commençaient à flotte dans la pièce. Il ne souhaitait pas massacrer tous ces gens plus le patron. Enfin, il ne rechignait pas à l'idée d'en torturer quelques uns, mais de là à tous les tuer... ça serait trop gros.
Une sphère de néant apparut entre lui et son agresseur, et le frappa en dessous de la cage thoracique. Le souffle coupé, le balourd lâcha Lysander qui retomba doucement sur ses pieds. Seule Svetlana avait du comprendre la scène. Le suprême avait trouvé la marche à suivre...
Il se métamorphosa en un adulte normal de son âge, avec peu de ressemblance, mais encore mieux vêtu. Il sortit l'insigne de la famille royale, qu'il gardait avec précaution.


Tu aurais mieux fait d'accepter cette blessure à la main comme sanction. Patron, pouvez vous appeler la police ? Il s'agit d'une agression sur membre de la famille royale. Lysander Fawkes.


Telle était l'absurde règle de l'île, les suprêmes sont au dessus de tout. Si l'envie lui en prenait, l’infortuné serait exécuté le lendemain matin. Lysander détestait ça plus que tout... Mais tuer toutes les personnes présentes serait peu judicieux, et simplement les rétamer avec son pouvoir était une mauvaise idée. Chaque témoin représentait une menace. Alors il devait jouer la carte de la famille Royale.
Le groupe était ahurit, ne sachant que faire, c'était la panique. Lysander lui, était entré dans une colère noire. Il se tourna vers sa servante, et lâcha d'un ton ou perçait sa colère.


La prochaine fois, ne les laisse même pas m'approcher.


Il était directement responsable des événements, mais mieux valait pour tous que chacun fasse profil bas. Il aurait bien détruit tout le bar... Si ce n'est plus. Lui être obligé de recourir à un stratagème aussi bas que d'utiliser son statut de suprême, cela l’écœurait au plus haut point. Comment un simple symbole pouvoir pousser tous ces gens à s'agenouiller ? S'il les avait désintégrés, ou seulement un ou deux, là il aurait compris, mais juste sortir l'emblème de la famille... ça non, il ne comprendrait jamais.
Et le pire... C'était qu'une fois rentré, il devrait donner une explication à son père. Ça serait succin, mais quand il le pouvait il préférait éviter d'avoir à discuter avec sa famille. Oh, ils n'étaient pas méchants, mais ils étaient comme tous les membres de la famille royale. Heureusement, Lysander était dans un quartier normal de la ville... Dans un des bas quartiers, il n'aurait pas pu faire comme si de rien était. Et puis, il fallait bien que la famille Royale sache directement ce qui se passait en ville... le bonheur, la pauvreté etc...
Il s'assit à sa table, en attendant l'arrivée de la police. Le mec qui était par terre finit par se relever, furieux, et leva les poings, puis se rendit compte que son opposant avait disparut. Ses amis lui chuchotèrent à l'oreille deux trois choses, il blêmit, et se laissa tomber au sol. Lysander eut un soupir de dégoût, et recommença à boire son thé. La journée avait si bien commencée... il se promit intérieurement de corriger son sale caractère et surtout, ce qui le poussait à répondre avec plus de violence à chaque attaque physique ou verbale. Il jeta un regard à Svetlana. Il devait être quelqu'un de bien détestable, et de peu aimable à servir.
C'était mieux pour tout le monde, c'est lorsqu'on a des liens que leur perte nous fait souffrir. Sans lien pas de souffrance. Si un jour il parvenait à en finir avec cette île, alors les chances pour qu'ils ne soit plus étaient grandes. Il se consola en se disant qu'au moins sa mort ne ferait de mal à personne...
Il prit son téléphone et appela lui même la police pour annuler leur venue, puis il toisa le misérable au sol.


Barre toi, et fais attention à qui tu t'en prend la prochaine fois.


L'infortuné parti sans demander son reste. Lysander poussa un nouveau soupir, de tristesse cette fois. Il ne voulait vraiment pas devenir comme le reste de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Crane
Tenancier du Café du Sentier Perdu

avatar
Tenancier du Café du Sentier Perdu


Messages : 126
Date d'inscription : 29/03/2015
Pins : 359

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Mer 1 Avr - 22:24

Jeremiah monta les marches deux à deux, ne voyant devant lui que les dos du groupe. Les rires lourds de sens indiquaient bien ce qu'ils comptaient faire en haut. Le seul qui était vraiment hors de ses gong était celui qui avait été blessé. L'alcool brouillant ses sens, son état plus primaire remontait. Peut être le refoulement d'une vie à devoir obéir sans raison remontait inconsciemment devant ce qu'il comprenait comme une ingression. Et on ne pouvait pas vraiment lui donnait tord. Cependant... Cependant sa solution à son problème risquait de poser un gros problème au tenancier. Jeremiah ne supportait pas la violence dans son établissement. Il éjectait les personnes qui posaient problèmes, dans la mesure de ses moyens évidemment. Faire brûler son café à cause d'un reion ivre mort n'était pas non plus dans ses projets.

Un regard sur le salon, et la situation se fit clair comme de l'eau de roche. Les pilliers de bars se tenaient, menaçant, devant l'étrange garçon et Lena. Les autres clients se regardaient encore interloqués, pris de cours. Certains avec un brin d'intelligence sortaient en rasant de prêt les murs, le regard baissé. Il n'était pas bon de se mêler des disputes des autres sur cet île injuste. Un silence de plomb s'était abattu sur le bar, seulement crisser par le bruit et le rire des brutes et la respiration des autres.

 Eh, toi là ! Le sale mioche qui plante des trucs dans les mains des gens ! Tu pensais quand même pas qu't'allais t'en tirer comme ça?! 

Les muscles tendues, rempli d'un stress de mauvaise augure, Jeremiah s'avança vers le groupe, coupant à travers le groupe pour atteindre son leader, sans trop de difficulté. Comme le barbe était respecté et protégé auparavant celui qui te sert à boire et te resservira probablement dans le futur n'était pas la bonne personne à frapper. Cette immunité provisoire en main, Jeremiah allait poser une main sur l'épaule de la grande gueule.

Écoute mon grand, on …

Mais avant qu'il puisse finir sa phrase celui-ci le repoussa avant de saisir de sa grosse main poilue, le petit enfant aux cheveux blancs. Sans pour autant le soulever pour l'étrangler, le geste avait tout d'une menace sérieuse, et Jeremiah se tendit pour intervenir. La violence envers les enfants, même mérité le dégouttait. Mais avant qu'il puisse faire le moindre mouvement, une crissement et tout le monde arrêta son geste. Reculant d'un pas face aux pointes acérés de ses propres couteaux, Jeremiah ne faisait que comprendre à quel point la situation pouvait dégénéré dans la seconde.
Le grand bonhomme chuta soudainement, sans aucune raison apparente. La surprise fut encore plus totale quand la transformation de petit enfant adulte brandissant un insigne de la famille royale se finissa. Le reste de l'énergie qui entourait le dit Lysander Fawkes finit par se dissiper. Ce nom était sans aucun doute connu, ce qui rajoute à la crédibilité de la scène.

Tu aurais mieux fait d'accepter cette blessure à la main comme sanction. Patron, pouvez vous appeler la police ? Il s'agit d'une agression sur membre de la famille royale. Lysander Fawkes.

Le regarde de Jeremiah se glaça. Un sentiment proche du dégout remonta, entourant sa bouche et ses dents. La famille royale était tellement hautaine. Il ne connaissait pas l'histoire au complet, ce qui c'était vraiment passer. Qui était le vrai fautif aurait été une question intéressantes, mais une rumeur commençait à émerger parmi les témoins de la scène. Et celle ci n'était pas en faveur du Reion Suprême. Quasiment tout le monde avait quasiment mis le genou à terre, tête baissé, regard humble direction le sol. Jeremiah se recula de deux pas de la scène, gardant en vu celle ci.

Bonjour, je suis bien au commissariat ? Il y a eu une agression sur un des membre de la famille royale. Oui ? Un certain Lysander Fawkes... Au Café du Sentier Perdu.

Maintenant, la rumeur allait bientôt se rependre comme du feu sur de la paille, tout le monde allait être au courant de l'incident. La situation allait être raconter, d'oreille à oreille, déformer de bouche à bouche. Cela n'allait en aucun cas faire une bonne publicité pour son établissement. Qui voudrait venir dans un lieu ou même un membre de la famille royale pouvait être atteint... Jeremiah se contenta d'un simple « C'est fait, Votre Altesse Royale. ». Il se redressa, inclina sa tête en attente d'autres ordres de sa part. Après tout, c'était comme ça que les choses se faisaient par ici. Les membres au rang plus faible baisaient la tête pendant que le reste commandait. Une certaine amertume qui lui était étranger teinta sa bonne humeur et son optimisme habituel.

De son regard baissé, Jeremiah observait le groupe des deux personnes. Il ne s'était pas attendu à ce que les événements de ce soir arrive. Les brutes partiraient la tête baissé, sûrement heureux et reconnaissant d'être encore en vie. Des bruits de personnes curieuses qui jetait un coup d’œil de loin, puis sortaient du bâtiments résonnèrent dans le silence relative du premier étage. Peu de temps ensuite, une personne remonta les escaliers. Timidement, lentement. Au son, il reconnut sa sœur. Elle avait du entendre le Reion Suprême depuis le rez-de-chaussé, et, en tant que Serviteur, elle venait se présenter devant lui en attente d'ordres.
La blonde pleine d'énergie s'était transformé en une personne remplie de crainte, les yeux entouré de violet tournaient vers le sol, les mains dans le dos. Instinctivement, Jeremiah se décala lorsqu'elle se plaça à côté de lui, se mettant entre elle et le point de vue du Reion. Elle aussi était une Serviteur au chômage... mais pas pour les mêmes raisons que lui. Elle avait eu un maître aussi, faisant partie de la branche royale.

Un hommage n'est ce pas ?
On pouvait dire que tout ne s'était pas vraiment passer pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1726
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Jeu 2 Avr - 10:28

La scène tourna en pièce de théâtre. Elle ne comprenait pas bien à quel jeu jouait Lysander, mais ce qui était sûr, c'est qu'il venait de leur attirer l'hostilité de toutes les personnes présentes – ce qui avait comme conséquence pour elle de devoir se trouver un nouveau bar où aller picoler quand l'envie lui prenait s'il restait sur une note aussi négative. Etant attablée avec lui, tout le monde allait l'associer à la famille royale, et avec sa mèche rouge, elle avait un signe assez distinctif pour être ancré dans la mémoire des gens.
Non, vraiment, Lysander n'avait pas bien joué sur ce coup-là.

Elle attendit que la bande quitte les lieux pour reposer les couverts qu'elle avait fait léviter, menaçants, autour d'eux, sur les tables d'où elle les avait pioché, les faisant reprendre leur place exacte. Toujours sans avoir l'air d'être en quoi que ce soit impliquée dans l'opération. Si jamais il y avait des gens stupides prêts à gober qu'elle était là en tant que simple spectatrice, elle devait jouer le jeu.
La remarque du Suprême lui restait en travers de la gorge, et c'était avec froideur qu'elle le considérait, sirotant son thé en face d'elle. De son point de vue, elle pouvait voir que Jeremiah n'était pas partit et qu'il se tenait, dans une attitude protectrice, devant la serveuse blonde. Svetlana fut soudain frappée par la ressemblance entre les deux personnages.

Quand elle arriva à capter le regard de Jeremiah, elle lui fit un signe discret de tête. « Pas la peine de rester là. » Non, il n'y avait plus rien à voir. Dans l'état dans lequel il était, Lysander n'allait pas bouger pendant un moment ; à part peut-être pour avoir cette tasse de thé qu'il avait demandé tout à l'heure.
Tasse de thé qu'il n'avait pas eu.
Malheureusement le tenancier et la serveuse venaient de redescendre. Svetlana fut partagée pendant trois secondes avant de se redresser.
« - Je reviens. » annonça-t-elle simplement à Lysander.

La russe emprunta les mêmes escaliers. Des tâches de sang avaient marqué le bois. Intérieurement, elle soupira face à l'emportement de son maître. Pas étonnant que les Suprêmes ne soient si peu appréciés… Mais Lysander n'était pas comme le reste. Evidemment, son comportement d'aujourd'hui n'en était pas une preuve flagrante, mais Svetlana était à son service depuis neuf ans. Ces neufs années avaient finit par lui dévoiler des facettes du prince que lui-même ne se soupçonnait peut-être pas. Elle le connaissait en tout cas suffisamment bien pour savoir qu'il était en ce moment en train de se morfondre de son emportement, raison pour laquelle elle avait céder et venait réclamer son thé. Une petite attention pour tempérer son mouron.

Elle se dirigea vers le comptoir, maintenant vide. Croisa le regard de Jeremiah. Son propre regard était impénétrable. Ce que pensait le bartender de son affiliation n'était pas son affaire.
« - Son Altesse aimerait reprendre un thé. Et moi je te prendrai une pinte. » dit-elle en sortant son portefeuille d'une des poches de sa veste de cuir, cherchant les billets et les posant devant elle au moment où elle finissait sa phrase.
La colère froide qu'elle percevait sur son visage était inhabituelle au patron du Sentier Perdu, et elle avait dans l'idée que c'était la présence du Suprême qui l'agaçait autant. Quant à la serveuse, elle avait tout simplement disparu, aussi Svet ne s'attarda pas sur le sujet. Ca n'était pas non plus une réaction hors du commun, ce qu'elle avait vu là-haut.
Elle attendit appuyée sur le comptoir que sa commande arrive. Quand ce fut le cas, elle marmonna un « Merci », reprit sa monnaie et se saisit de la tasse et de la choppe.
Une pointe de mauvaise conscience la taraudait tout de même. Ce n'était pas son habitude de s'occuper des affaires des autres, mais elle avait finit par développer une sorte d'instinct de protection envers Lysander, une nécessité de l'aider et de réparer ses fautes. Ce fut ce qui la poussa, au moment où elle s'en allait, à se retourner, ouvrir la bouche comme si elle allait s'excuser du comportement de son maître, puis brusquement se renfrogner et repartir vers le salon de thé sans finalement avoir lâché un mot. Tout ça en l'espace de deux secondes.

Arrivée à l'étage, elle posa la tasse devant Lysander avant de se ré-installer en face de lui, correctement cette fois, et de poser sa chope devant elle.
Elle l'observa quelques instants, devinant la nature de ce qui le tourmentait. Puis, avec une douceur qui ne lui était pas habituelle, elle prit la parole.
« - Crane a l'air vraiment chonchon, en bas. »
Manière comme une autre de sonder l'humeur de son maître.

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Lysander Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 133
Date d'inscription : 29/03/2015
Pouvoir : Métamorphose, énergie du néant
Classe : Reions s
Pins : 565

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Jeu 2 Avr - 17:28

Lysander se maudissait intérieurement d'avoir sale caractère. Pourquoi s'était il sentit obligé de s'attaquer à ce gars ? Après tout il n'était pas forcément hostile. Il devait peut être se détendre un peu. Là, tout le bar était contre lui, et pourtant les gens de l'étage avaient vu ce gars arriver et l'attaquer, il avait ouvert les hostilités en bas lui. Tous les gens le dévisageaient, pour la discrétion c'était raté, il allait devoir corriger ce genre de réactions impulsives. Les gens étaient presque tous partis, seuls le tenancier et une autre fille restaient. Malgré l'attitude protectrice du patron, Lysander avait noté l'attitude de la fille. Une famille de servants ? Toutefois... cette réaction indiquait un problème. S'ils avaient le temps de tenir un établissement, ils n'avaient sûrement plus de maîtres. Soit ces derniers étaient morts, soit les deux avaient été congédiés.
Il se plongea totalement dans sa tasse de thé, malgré les quelques maigres gorgées désormais froides qui y restaient. Il risqua un œil vers Svetlana lorsque celle ci se leva. Elle était en colère après lui. Qui ne le serait pas ? Un gamin pourrit gâté de la famille royale, il n'était rien de plus, il fit une grimace de dégoût. Il avait pas mal mit le tavernier dans l'embarras. Du grabuge signifiait moins de clients, et la rampe de l’escalier était tachée de sang. Le Fawkes soupira. Il était sensé avoir 30 ans, mais n'avait agit que comme un gamin de 12 ans.
Sveltana revint, et lui donna un tasse de thé. Il faillit lui lancer un regard reconnaissant mais il se ravisa. Il se faisait trop honte lui même. Il but son thé d'un air fier, tout en reprenant son apparence normale.


Crane a l'air vraiment chonchon, en bas.


La remarque fit rougir le suprême, ce qui était fort inhabituel. Il bu encore un peu de thé avant de lui répondre.


A quelle heure se ferme son bar?


Peut être valait il mieux attendre qu'il n'y ait plus personne. Lysander regarda sa montre. Il était bien trop tôt. Il se renfrogna et continua de boire son thé. Personne ne semblait oser remonter à l'étage... Il avait mal agit, il devait réparer ses fautes. Il se leva en direction des escaliers.


Je reviens.


En descendant, certaines personnes le regardait avec un mélange de crainte et de colère, mais elles baissent les yeux dès que le regard du gamin croisait le leur. Ceci dit, d'autres ne semblaient rien avoir sentit du grabuge de l'étage. Lysander se dirigea vers le comptoir et interpella le patron. Il le jaugea du regard. Il avait bel et bien mit cet homme en colère. Chose inhabituelle, le suprême s'inclina légèrement, regardant le sol.


Je suis vraiment désolé pour ce qu'il s'est passé. Mon attitude était déplacée et cela vous a mit dans l'embarras. Je m'en excuse.


Pour une fois, il présentait des excuses sincères, en général, c'était plus pour avoir la paix mais cette fois il se sentait réellement coupable. Il espérait que le tenancier accepterait ses excuses.


Si vous me le permettez, je souhaiterai revenir pour discuter avec vous, histoire de remettre les choses à plat. Si cela vous dérange je m'en irai.


Il ne considérait pas cela comme un honneur de discuter avec lui, mais peut être qu'il parviendrait à se faire « pardonner » s'il apprenait un peu plus à connaître cet homme. Il avait dit ça d'un ton humble, et ne semblait vraiment pas faire ça pour la forme. Ce qui était vrai. De plus, il était curieux, ne connaissant pas le métier de patron de bar cela serait légèrement digne d'intérêt. Et puis, la façon dont cet homme protégeait ce qui lui était cher lui plaisait aussi.


Et je souhaiterai faire quelque chose pour cette tache de sang sur l'escalier.


Il se redressa enfin, attendant la réponse du patron courroucé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Crane
Tenancier du Café du Sentier Perdu

avatar
Tenancier du Café du Sentier Perdu


Messages : 126
Date d'inscription : 29/03/2015
Pins : 359

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Ven 3 Avr - 1:13

Le regard et le dos droit, Jeremiah attendait. Ne sachant pas vraiment comment réagir, cela devait être la première fois qu'il était dans une telle situation. C'était presque la solution de facilité d'attendre et de recevoir un ordre, de ne pas avoir à réfléchir, de ne pas agir.
Les couvert finirent par reprendre leurs places, instinctivement, sa première réaction fut un soupir de soulagement, aucun d'entre eux n'étaient abîmé, une dépense en moi à faire, une menace de moins aussi dans cette soirée. Après tout, les objets métalliques n'avaient fait que flotter dans l'air, alors qu'ils auraient pu être utilisé à de plus mauvais effet... Son regard traîna sur celle, selon son observation, qui était la détentrice de ce pouvoir : Lena traînait souvent dans le bar, jusque la aucun problème avec elle. Et maintenant cela. Il n'arrivait pas à déterminer son rôle dans cette histoire, non pas qu'il jugeait selon le rang de la personne, mais...  il avait cette sensation de curiosité malsaine, déplacé à ce moment précis. L'envie de savoir, de connaître cette personne. Son regard croisa celui plus claire de l'intéressé. Il comprit facilement le message, et pencha la tête sur le côté, lâchant un soupir, soulagement ou dépit ?, avant de poser sa main sur l'épaule de sa sœur alors qu'il se retournait pour descendre.  

Ils restèrent tout les deux silencieux alors qu'ils marchaient sur les planches de bois, tâché de marques sanglantes. Leurs mutisme alla se heurter à celui de la salle, le bruit ambiant habituel était manquant. Les gens parlaient bas, regroupé, les bras autour de leurs corps comme dans une tentative pour se protéger. Il restait plus de client qu'il espérait à vrai dire. Mais cette soirée serai vide de toute manière. Une ambiance pesante, lourde, était resté. Quand un endroit joyeux se met à ruminer, personne ne souhaiterait y passer.
Sa sœur continua à marcher, s’arrêtant à quelques pas de la porte, se retournant, ne prononçant pas de mot sinon « Je … Je vais y aller.» Il comprenait tout à fais, et ne pouvait rien y faire. Ce sentiment d'impuissance était tellement étranger à Jeremiah Crane, autant que sa colère.

« - Son Altesse aimerait reprendre un thé. Et moi je te prendrai une pinte. »

Alors qu'il était passé derrière le bar, Lena était arrivé devant lui, posant l'argent devant lui.  De sa voix habituelle, directe et avec une pointe de sarcasme. Reprenant un peu de contenance, Jeremiah se rappela son métier, pas Serviteur mais Tenancier. Son regard cependant restait froid, dur. Avec des gestes presque automatique, coulant la pinte dans un verre, chauffant l'eau, plaçant les herbes dedans. Après tout, c'était son métier. Si leur relation n'avait pas été seulement ponctuait de silence, Jeremiah aurait sûrement aimé parler. Il aurait aimé parlé avec quelqu'un d'autres qu'un simple client. Mais pour le moment, il ne pouvait pas, trop occupé à contenir sa colère autant que son d’égout. Il regarda celle ci partir avec la commande, le regard glacé. Il avait vu son hésitation, mais aucun mot ne passèrent la barrière.

Après son départ, il fit la première chose qu'il trouva pour essayait de se calmer. Il sorti un verre, le nettoya soigneusement, avant de reposer le verre sur le bar. Il sortit une bouteille du frigidaire et commença à verser le contenu vert. Une simple menthe à l'eau, comme il en buvant tant plus jeune. C'en était presque devenu un rituel. Portant le verre à ses lèvres, il aperçu du coin de l’œil le dénommé Lysander. Il se tourna vers lui, reposant le verre avec la précaution d'un homme en colère. Casser pour se défouler n'était en aucun cas la solution, sa main se serra sous l'impulsion de ses émotions. Une question dans le regard, que faisait il ici, celui ci se dirigeant directement vers Jeremiah.

Je suis vraiment désolé pour ce qu'il s'est passé. Mon attitude était déplacée et cela vous a mit dans l'embarras. Je m'en excuse.

Surprise. C'était bien le mot pour la bouche légèrement ouverte de Jeremiah. C'était bien la première fois que quelqu'un s'inclinait devant lui. Encore plus un Reion. Un étrange frisson parcouru son dos, il n'aimait pas cette sensation. Comme si une vie rabâché de différence de rang venait de remonter dans son esprit, un sentiment de mal, de déviance presque. Cela ne chassa pas la colère qu'il ressentait au fond de lui. Injustice, vieux remords, et squelette dans les placards.

Si vous me le permettez, je souhaiterai revenir pour discuter avec vous, histoire de remettre les choses à plat. Si cela vous dérange je m'en irai. Et je souhaiterai faire quelque chose pour cette tache de sang sur l'escalier.

Les excuses ne changeront pas vos actes.

Répond a-t’il juste après, abruptement. Jeremiah avait un ton bien trop sec à son goût. L'homme devant lui qui pouvait avoir le monde à ses pieds sans avoir à s'en sentir coupable semblait réellement sincère dans ses propos et des ses gestes. Après tout, Jeremiah n'était que le patron d'un lieu qu'il pouvait fermé d'un geste de la main. Sa parole pouvait être censuré facilement, et son existence effacé avec un peu d'aide. Personne ne l'avait forcé à part ses remords, se dit Jeremiah. Il manquait souvent de discernement, se faisait souvent convaincre ou avoir. Il n'avait pas développé de la paranoïa ou de l'instinct pour autant. Cela ne changeait pas l'envie dérangeante de lever sa main et d'essayer de corriger cette personne dont il ne connaissait rien. Mais il était mal placé pour cela, et Jeremiah ne ferai jamais cela sciemment. Il était trop … lui pour ça.

Après tout, ce qui a été fait et fait. Pas moyen de revenir en arrière sauf si vous en avez le pouvoir évidemment, Sir. Dit Jeremiah presque cyniquement. Si c'est le cas, il y aura pas mal de chose à changer pour rendre cette situation plus juste, ne pensez vous pas...

Jeremiah aurait aimer parler. Mais avec cet étrange personnage ? Pour le moment non, avec un peu de temps, quand il serrait revenu à un état normale, plus positif,peut être pourra t'il penser à changer les gens. En attendant, tous ce qu'il pouvait faire s'était le regarder, en espérant que cette soirée n'était jamais arrivé dans son établissement. Souhaitant ne pas à avoir à supporter son regard perçant, à être mal à l'aise devant cette personne dont même l'age était un doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1726
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Sam 4 Avr - 10:13

Svetlana ne se formalisait pas du silence de Jeremiah. Elle était elle-même le genre de cliente à s'asseoir dans un coin et boire jusqu'à plus soif, sans dire d'autres mots que ceux nécessaires. « Bonjour, un pinte s'il te plait, merci » et un « à la prochaine » en sortant. Ce qui l'avait vraiment emmerdé dans l'histoire, c'était la tronche de six pieds de long qu'il tirait, et depuis le temps qu'elle avait découvert le bar, elle ne l'avait jamais vu avec une tronche de six pieds de long.

C'était bien pour ça qu'elle s'était permis une remarque en se réinstallant, qui à sa grande surprise avait fait rougir Lysander. Elle avait néanmoins eu le bon sens de ne pas faire de commentaire dessus. C'était un fait rare, et Lysander était quelqu'un de fier, et déjà blessé dans sa fierté par son propre comportement.
Elle choisit plutôt de faire comme si elle n'avait rien vu, et prit une gorgée de sa bière.
« A quelle heure se ferme son bar?
- Vers une heure du matin, je crois. » répondit simplement Svetlana, sachant où Lysander voulait en venir. Et quand le Reion fit mine de redescendre, elle se contenta d'un hochement de tête, jetant encore une fois un coup d'oeil à l'heure. Juste histoire de surveiller qu'il ne reste pas en bas assez longtemps pour que ça soit suspect.

Les minutes passèrent lentement. Svetlana n'osait pas se replonger dans sa précédente lecture : elle avait tendance à être trop absorbée et indifférente au monde extérieure quand elle lisait, et elle était présentement trop occupée à guetter les bruits – beaucoup plus faibles – venant de la salle d'en bas. Elle décida, préoccupée, de descendre voir ce qu'il se passait au bout de quelques minutes. On n'avait pas besoin d'autant de temps simplement pour dire « désolé, je reviens m'expliquer tout à l'heure, à toutes mec ».

C'est ainsi que la russe, choppe à la main mais bien loin du stéréotype de l'alcoolique pilier de bar habituel, descendit également les marches pour rejoindre Lysander et Jeremiah au comptoir.
Elle arriva pile au bon moment, avait-elle l'impression.
«  - Si c'est le cas, il y aura pas mal de chose à changer pour rendre cette situation plus juste, ne pensez vous pas...
- Ca suffira pour l'instant., coupa Svetlana sans manifester aucune gêne de s'incruster ainsi dans les affaires de son maître. On reviendra à la fermeture, Crane. » conclut-elle en lui lançant un regard d'avertissement. « Dude, un suprême vient d'incliner la tête devant toi, alors pète un coup et reprends-toi. »
Svetlana échangea ensuite un regard avec Lysander, style « tu fais ce que tu veux mais je serai toi je remontrai et je me ferai petit jusqu'à la fermeture », avant de tourner les talons et de retourner tranquillement à sa table.

Lysander l'avait suivie.

Elle prit la parole avant même qu'il n'ouvre la bouche.
« Je sais, je sais, je suis allée trop loin, je n'ai pas à me mêler de tes affaires, bla, bla, bla. Mais j'avais jamais vu Crane comme ça et ça ne servait à rien de rester, ça aurait au final fait plus de mal que de bien. On va lui laisser le temps de se calmer et après seulement on pourra mettre les choses à plat. » Son petit monologue finit, Svetlana reprit une gorgée, guettant avec une légère appréhension la réaction du Fawkes. Une appréhension qui se lisait sur son visage, même si on pouvait voir qu'elle ne regrettait en rien ce qu'elle avait fait.

Cette petite scène passée, Svetlana ressortit les carnets qu'il lui avait passé.
« Puisqu'on va rester ici un petit moment, tu pourrais m'en dire plus sur le sujet? » Il n'y avait pas de risque qu'une oreille indiscrète traine, le salon de thé s'était entièrement vidé depuis l'incident.

****


Il était presque une heure du matin maintenant. Svetlana avait déjà prévenu au Manoir que le prince était sortit et qu'il rentrerait à une heure tardive. Son père avait déjà entendu parler de l'affaire et Svetlana était assurée qu'elle s'en prendrait plein la tronche quand ils rentreraient, ce qui la faisait grimacer d'avance.
Elle était descendue commander les repas et les avait servit elle-même afin d'éviter à Jeremiah de croiser le Suprême, et ils avaient dîné tout en parlant de ces fameux carnets. Svetlana avait commencé à traduire celui qui était en russe pour son maître en temps réel, de sorte qu'il possédait déjà quelques informations sur le texte.

Quand des bruits caractéristiques de raclement de chaises se firent entendre, Svetlana lança un regard sans appel à Lysander. « Prêt à retourner dans la cage du lion? »

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Lysander Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 133
Date d'inscription : 29/03/2015
Pouvoir : Métamorphose, énergie du néant
Classe : Reions s
Pins : 565

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Sam 4 Avr - 20:09

Comme pressentit, il s'était fait jeter. C'était même plus fort que ça, ce gars en avait même profité pour lui jeter plus ou moins toute sa haine au visage. Son attitude, plus la réputation des Fawkes, Lysander avait commit un impair. Il se releva, son visage devenant impassible au possible, probablement même pour Svetlana. Lorsqu'elle intervint, il remarqua son coup d’œil au patron et remonta. Il avait vraiment tout fait de travers ce soir. Et bonjour la discrétion. En prime, il se ferait certainement sermonner par son père... encore que, c'est cette brute qui l'avait attrapée par le bras, alors il obtiendrait probablement gain de cause. On ne touche pas à un cheveux des Fawkes.
Il se réinstalla à sa place, et écouta sans broncher Svetlana parler. Il posa ses pieds sur la table.

Je ne te reproche rien, c'est moi qui ait commit erreur sur erreur ce soir. Il y a des jours avec et des jours sans.

Il sortit son jeu de petites pièces d'échecs. Il les posa en vrac sur la table, puis le néant vint les attraper pour les positionner comme pour un début de partie. Seuls les socles des pièces brillaient encore d'une sombre lueur violette. Il lui avait fallu du temps avant de réussir à attraper des objets sans les briser, mais aujourd'hui cette technique ne lui posait plus aucun soucis. C'était même un bon entraînement qui ne demandait que peu d'énergie. Il n'y avait pas de plateau sur la table, mais les pièces commencèrent à bouger comme s'il y en avait un. Lysander jouait contre lui même. En général, ça lui arrivait quand il s'ennuyait... ou quand il était précisément dans cet état, dans cette absence d'émotion. Il refaisait sa soirée, en corrigeant ses erreurs. Il se redressa, et continua à jouer sans regarder le plateau. Il avait les noirs de son côté, et les blancs du côté de son adversaire imaginaire. Il bougeait beaucoup le roi pour un joueur d'échec. Il jeta juste un regard au double X sur la pièce noire.
Il prit les livres et en ouvrit certain à des pages bien choisies.

Il s'agit d'une plante très rare. Suffisamment pour qu'on ait presque oublié son nom. Je pense que ce dernier se trouve dans le livre en russe. De cette plante on obtient un extrait qui peut devenir un puissant poison. Suffisamment puissant pour que quelque gouttes paralysent instantanément quelqu'un. Tu nous connais, moi et ma curiosité insatiable.

Il semblait plus détaché, et plus calme. Mais cette attitude témoignait de l'éveil de sa folie, Svetlana le savait. Si leur route croisait celle d'un quelconque déchet, celui ci passerait un mauvais quart d'heure. Bien plus d'un quart d'heure en réalité. Lysander continuait ses explications tout en jouant.
Il ne tenterait rien dans ce bar bien sûr... Pour cet état il ne commettait jamais d'erreur.
Mais le calme n'était pas le seul signe de sa folie, il savait être calme quand même. Imaginez quelqu'un qui cache des envies de meute dès qu'il se calme... Ce serait invivable. Il utilisait son pouvoir pour rien, en l’occurrence pour jouer aux échecs, et l'observateur avisé aurait tôt fait de remarquer de petites étincelles violettes sur lui. Son pouvoir le démangeait. Il avait soif de destruction.
Il s'arrêta un moment de parler et inclina la tête. Il se demandait si son pouvoir était la cause de ces envies de destruction. Il reprit ses explications et quand il eut terminé, le roi blanc roula sur la table.
Pas besoin de rassurer sa servante quant à la puissance de ses pulsions. Elle savait mieux que quiconque qu'aucune erreur ne serait commise. Les pièces d'échec reprirent leur place, toujours légèrement lumineuses en leur base.

Que dirais-tu d'une partie pour passer le temps?

_________________________________________________________

Bien plus tard, après quelques parties et un repas que Svetlana avait prit soin d'aller chercher, l'on pu entendre à l'étage les bruits des derniers habitués quittant le bar. Lysander ne bougea pas un cil. Oh, il serait aimable, mais il préféra attendre que le patron viennent les chercher de lui même. Les pièces reprirent leur position de départ une énième fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Crane
Tenancier du Café du Sentier Perdu

avatar
Tenancier du Café du Sentier Perdu


Messages : 126
Date d'inscription : 29/03/2015
Pins : 359

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Sam 4 Avr - 23:30

Peut être ses mots n'avaient pas la même portée au moment où ils étaient sortit. Certes, Jeremiah déniait les excuses du sang bleu, mais pas son intention. Après tout comme dit l'adage « Le mal est fait ». Il n'avait pas encore entendu parler de pouvoir qui pouvait changer le cours du passé, et à moins d'effacer la mémoire de tout les témoins de ce jour, la rumeur allait se rependre. Des deux personnes qui avaient vraiment était mêlé à ce conflit, l'un sans tirerait probablement sans rien, sinon une mauvaise rumeur pendant quelques jours, un regard noir de temps en temps peut être. L'autre devrait rentrer, faire un bandage et subir le contrecoup de son action pendant un bout de temps, et même si il n'y avait pas d'actions en justice du Reion Suprême. Mais à chacun d’endosser ses responsabilités n'est-ce-pas. Et Jeremiah avait l'impression que le dénommé Lysander de la famille des Fawkes était apte à cela. Intuition qui lui avait fait fausse route un nombre de fois assez impressionnant. Il recroisa les yeux du noble, lorsque que Lana redescendit interrompre leur « discussion ». Sans doute pour le meilleur. Jeremiah n'était pas en état, et encore moins dans les bonnes conditions.

Un regard sur la salle, et il remarque que beaucoup de discussion s'étaient arrêté sans discrétion. Les gens étaient curieux, Jeremiah autant qu'eux, mais il aurait apprécier plus de tranquillité. Le comptoir complètement vide attirait l'attention facilement, c'était le lieu centrale de la pièce après tout. Il finit d'une gorgée sa boisson. Il ne savait pas vraiment contre qui dirigé sa colère maintenant. What a joke.

La soirée se déroula aussi tranquillement et sans heurt qu'on pouvait le penser. Les éclats de rire et les discussions des nouveaux arrivants avaient un effet positif sur l'ambiance, comme si une éponge effaçait le tableau de la soirée. Jeremiah ne buvait pas au travail, mais voir le sourire un peu trop large pour être tout à fais sobre de ses clients aidaient à passer le temps. L'alcool n'était pas un vice si on savait doser tous les jours, le barman essaient de bien garder cela à l'esprit. Mais celui ci mettait les gens dans un était qui n'était pas celui de leur quotidien, les esprits étaient dispersé facilement, les émotions étaient exacerbées. Et beaucoup d'erreur pouvait être faite. Mais c'était le genre d’atmosphère qu'il affectionnait, et cela lui permis de retrouver peu au peu un esprit plus calme et plus serein.

Vers une heure du matin, la musique finit par s'arrêter alors que les derniers clients réglaient leurs commandes. Jeremiah était emprunt d'une grande fatigue, habituelle en fin de service. Il débarrassa rapidement les tables et donna un coup d'éponge rapide. Le salon était encore éclairé, évidemment. Il y avait une dernière chose à régler avant de pouvoir partir se reposer. Il attendit quelques minutes, se demande ce qu'il devait faire. Allaient ils descendrent ? Comment commencer la discussion, si discu' il y allait avoir. Il n'arrivait pas à se projeter ce qui allait se dérouler au dessus. Trois verre, une bouteille de thé glacé, de whisky et d'eau plus tard, Jeremiah se mit à monter les escaliers. Il ressentait beaucoup de chose en ce moment même, un stress mêlait d'anxiété était ce qui ressortait le plus.

Le regard de Jeremiah se posa sur les derniers clients de son bar, une femme aux cheveux noir et rouge, qui jusque la passait pour une personne qui se mettait dans un coin pour boire et un enfant aux cheveux décoloré bleu qui se trouvait être un adulte qui pourrait très bien être un enfant vu son comportement. Et lui, un bartender optimiste désabusé avec ses boissons. Un beau trio de fin de soirée n'est ce pas. Il laissa échapper un sourire mi figue mi raisin de sa vague plaisanterie et s'avança vers eux déposant le plateau sur la table qui n'avait pas bougé. Il s'assit assez naturellement sur une des chaises à portée de main, après tout cela lui appartenait encore... Avec un léger sourire, il ouvrit sa main dans un geste un peu vague en disant.

Qu'est ce que je peut vous servir ? Faite votre demande.

Après tous, c'était la moindre des politesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1726
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Lun 6 Avr - 11:36

La soirée s'était après ça déroulée sans accroc. Svetlana avait eu ses renseignements sur les bouquins, et Lysander et elles avaient enchaîné les parties d'échec. Elle n'avait gagné que deux fois mais ne s'en formalisait pas : son maître avait toujours été bien plus fort aux échecs qu'elle, malgré son bon niveau à ce jeu. Et encore, sur ces deux parties, il y avait avait une qu'elle avait gagné parce que Lysander avait été trop distrait. Elle connaissait bien l'état dans lequel il se trouvait actuellement, et c'était cette distraction seulement qui lui avait permis d'asséner le coup fatal.

Lorsque les bruits de la salle du bas indiquaient clairement la fermeture du bar, Svetlana se mit à guetter la réaction du Fawkes. Elle tenait à être là lors de la confrontation, simplement parce que si ça devait dégénérer le père de Lysander ne lui pardonnerait jamais de ne pas être intervenue : la popularité des Fawkes en pâtirait, et si son fils chéri devait être blessé, elle serait tenue pour responsable de part son statut de Servante. Il y avait bien évidemment un facteur de loyauté envers l'homme-enfant, mais ça, il n'y avait pas besoin de le souligner outre mesure.

Mais Lysander n'eut pas l'air de vouloir descendre. Vaguement agacée par cette histoire qui n'en finissait pas, Svetlana comprit alors qu'il laisserait le tenancier venir à lui. Un comportement qui ne faisait que le conforter dans son rôle de gamin pourri gâté, et auquel Svet n'adhérait pas, mais tant pis : elle ne prenait pas les décisions et se contenta d'attendre donc que Crane remonte.

Ce qu'il fit quelques minutes après que les derniers clients ordinaires soient sortis. Il était chargé d'un plateau avec trois verres et diverses boissons posés en équilibre dessus, et pour ce que Svetlana pouvait en dire, il avait l'air anxieux. Ce qui se comprenait. Elle admirait en revanche le calme qu'il s'efforçait d'afficher, la nonchalance qu'il avait en leur proposant des boissons comme si la situation était parfaitement normale.
« - Un whisky, s'il te plait. » demanda-t-elle, exactement comme elle le faisait d'habitude.

Sa boisson servie, Svetlana remercia Crane et se renfonça dans son fauteuil, verre à la main, et laissa les garçons parler. Elle ne serait là que pour arbitrer en cas de besoin, son regard indifférent les suivant dans leurs paroles.

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Lysander Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 133
Date d'inscription : 29/03/2015
Pouvoir : Métamorphose, énergie du néant
Classe : Reions s
Pins : 565

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Lun 6 Avr - 13:18

Le patron semblait s'être quelque peu calmé. Mais il semblait appréhender cette entrevue avec le Fawkes. Quoi de plus normal ? Lysander lui, regrettait toujours ses actes, mais avant de parler de quoi que ce soit, mieux valait faire un peu connaissance. Le barman était remonté avec des boissons et des verres. Délicate attention, surtout après tout le tord que Lysander lui avait causé. Ce dernier lui lança un regard reconnaissant avant de réclamer du thé glacé. Il fut tellement prit au dépourvu qu'il avait oublié toute colère. Il rangea ses pièces dans sa veste, à la main. A quoi bon lui exposer ses pouvoirs si ce n'est à le mettre encore plus mal à l'aise qu'il ne l'était ? Lysander remercia le tenancier. Il décida de ne pas tenir compte du fait que Svetlana buvait encore plus d'alcool. Elle faisait ce qu'elle voulait, si elle n'était plus en état de rentrer, il ne l'aiderait pas. Il n'aimait pas les abus d'alcool.
Un silence pesant s'était de nouveau abattu sur la pièce. Chacun buvait en silence. Il fallait que quelqu'un donne un coup de pouce à la conversation. Svetlana en avait suffisamment fait. Lysander décida que c'était à lui de lancer la conversation.

Cela fait longtemps que vous tenez ce café?

Un sujet comme un autre. Bateau, mais il fallait un début à tout. Que savait-il de ce barman ? Lysander avait déjà compris qu'il était un ancien servant, de même que la jeune personne qui était vraisemblablement sa sœur. Et vu les réactions de l'homme, il y avait eu probablement un drame.Pour un servant il était très difficile de perdre son maître. Même sans attachement, les conséquences étaient bien souvent terribles.
Lysander regardait tour à tour Svetlana et le patron. Il sirotait son thé glacé.

Pendant que j'y pense... je ne connais pas votre nom.

Quel impair. Il n'accordait pas souvent d'importance au nom des gens. Ils étaient très faciles à trouver. Lysander n'avait qu'a demander à l'administration et il saurait le nom du tenancier, ainsi que de toute sa famille. Le Fawkes percuta soudain, s'ils continuaient à se vouvoyer, alors ils resteraient mal à l'aise.

Peut être pouvons nous... Au moins ce soir, nous tutoyer ? Ce ne sera pas évident de dialoguer en y mettant les formes.

Il n'espérait pas nouer des liens avec le barman. Mais peut être au moins pourraient-ils échanger librement. Lysander voulait se vider la tête, une discussion normale pourrait l'y aider. Et puis, il pourrait peut être se faire quelque peu pardonner. Il y pensait à cela aussi. Une publicité dans le journal ? Lysander doutait qu'une compensation pécuniaire soit bien recommandable. Il passerait pour quelqu'un d'encore plus imbu de lui même qu'il ne l'était déjà.
Décidément, il avait fait une grosse erreur ce soir.


Dernière édition par Lysander Fawkes le Mer 15 Avr - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Crane
Tenancier du Café du Sentier Perdu

avatar
Tenancier du Café du Sentier Perdu


Messages : 126
Date d'inscription : 29/03/2015
Pins : 359

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Jeu 9 Avr - 0:08

D'une main forgée par l'habitude, Jeremiah attrapa la bouteille de whisky et commença à verser son contenu dans un verre à destination de la jeune femme. Pour déguster la boisson, il rajoutait souvent des glaçons ou un peu d'eau très fraîche, ce qu'il fit en tendant le verre. Alors qu'il se tournait vers la seconde personne, il remarquait que le jeu d'échec disparaissait peu à peu grâce aux mains de Lysander. Il n'avait personnellement jamais apprécier à jouer aux échecs. Pas assez d’entraînement ou d’intérêt pour le jeu, les bases en poches, il avait rapidement arrêter à force de perdre systématiquement toutes ses parties. Heureusement que Lysander ne lui avait pas proposé une partie, refuser aurait été sur la ligne tendue de la politesse n'est ce pas. Et perdre devant cette personne n'était pas dans ses envies les plus récentes. Après avoir servi celui ci, Jeremiah hésita quelques instants avant de lui aussi se servir du thé glacée.

La situation resta tel quel durant quelques instants, chacun buvant dans son coin. Un silence pesant, lourd. Jeremiah sentait la gêne montait en lui, émotion facilement reconnaissable à la manière dont il passait sa main dans ses long cheveux. Il ne savait pas comment sortir de cet impasse, pourtant à l'aise pour commencer une conversation. Les restes de sa colère traînait encore, et mélanger au stress du moment présent, rendait la conversation peu présentable de son côté. Ses yeux clignaient entre son verre, Lena et Lysander. Et au moment, où son regard allait s'échapper des yeux bleus, un sujet de conversation fut jeter dans l’arène, et Jeremiah le Gladiateur allait y répondre.

Cela fait bien maintenant 5 ans que j'y travaille. Et presque 3 ans que j'en suis propriétaire avec ma sœur. Cela fait un bout de temps que le Café du Sentier Perdu existe, même si il a été réparé, modifié et rénover depuis.

Si il y avait bien quelques choses dont Jeremiah était fier à propos de son bar, s'était sûrement la manière dont il avait réussi a le faire ressembler à ce qu'il est maintenant. Beaucoup de d'entreprises avaient été faites, beaucoup de travail sur le bois de sa part aussi.
Jeremiah était cependant assez surpris par la question du noble, à moins que celui ci n'est posé la question que pour commencer la discussion. Ce qui pour le coup aurait justifié totalement la question, car celui ci ne ressemblait pas vraiment au genre de personne à donner de l'importance à ce genre de détail ? Un noble qui s'intéresserait à la vie d'un simple Serviteur après s'être excuser de son comportement à la même personne ? Cela commençait à faire beaucoup pour Jeremiah à s'adapter. Tout les Reions qu'il avait vu était froid, supérieur, égocentrique et injuste. Ce compte ne changeait pas vraiment aujourd'hui, à quelques différences près.

Pendant que j'y pense... je ne connais pas votre nom.

Un très léger sourire traversa son sourire, il hésita à se présenter de la même façon que le personnage d'un des livres qu'il venait de finir : en donnant tout ses titres et nom de famille. Jeremiah, fils de Marc et Sarya de la famille Crane, détenteur du Bar du Sentier Perdu et du titre du titre de « Sourire ensoleillé » ne sonnait pas si mal après tout ? Il se contenta d'un simple « Mon nom est Jeremiah Crane. » mais déjà son ton était un peu plus clair. Sa propre blague avait réussi à le rendre plus joyeux, comme quoi il en fait de peu pour être heureux.

Peut être pouvons nous... Au moins ce soir, nous tutoyer ? Ce ne sera pas évident de dialoguer en y mettant les formes.
Bien sur. Par contre, de vous deux, je ne connais que le nom de Lena. Et le fait que tu sois un membre de la famille royale.

Une manière assez simple et facile de relancer la conversation du côté de ses clients non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1726
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Lun 13 Avr - 11:20

Un verre à la main, Svetlana était tranquillement installée dans le fnd de son fauteuil, laissant les garçons se débrouiller entre eux. Malgré cette apparence, ses yeux vigilants ne les lâchaient pas, même pas pour une seconde. Elle était consciente que la situation pouvait dégénérer encore, malgré les bonnes intentions de Lysander et le caractère doux de Crane. Après tout, leurs nerfs étaient échauffés par l'incident du début de soirée, et il se faisait tard désormais.
La conversation démarra lentement mais sûrement, et sur une note plutôt positive. Ils prenaient tout deux sur eux, et Svetlana approuva d'un signe de tête avant de commencer à siroter son whisky. Des échanges d'une banalité affligeante mais qui permettaient d'apaiser les tensions.

« Bien sur. Par contre, de vous deux, je ne connais que le nom de Lena. Et le fait que tu sois un membre de la famille royale.  » La jeune russe tiqua alors. Il était vrai qu'elle n'avait jamais donné son nom complet au Crane, n'ayant pas envie d'être associée à la famille royale. Une femme buvant seule avait déjà suffisament de chances de se faire emmerder sans qu'elle aie besoin d'avoir en plus l'étiquette « Servante d'un Fawkes » collée sur le front. Mais pour ça, il était trop tard.
« Svetlana. » Elle dirigea son regard droit dans celui du tenancier. « Pas Lena, je m'appelle Svetlana. Svetlana Linder. » corrigea-t-elle doucement mais fermement. Puis elle retourna à son mutisme, ne comptant pas s'expliquer sur le choix de taire son nom. Ce n'était pas ses oignons, et de toutes façons, ils n'étaient pas là pour ça. Elle n'était que la mère poule surveillant ses poussins après une dispute ; et Svetlana retourna ainsi à sa discrétion – relative – comme si de rien n'était. La parole était à Lysander.


[HRP : 300 mots piles, zbra zbra]

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Lysander Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 133
Date d'inscription : 29/03/2015
Pouvoir : Métamorphose, énergie du néant
Classe : Reions s
Pins : 565

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Dim 10 Mai - 21:11

La discussion était probablement partie pour déranger ou alors pour rester sur des sujets bateaux tout du long... La curiosité de Lysander était piquée par les propriétaires de ce café. Sortir son téléphone pour consulter des dossiers serait malvenu. Il continuait à ruminer... Et tutoyer son interlocuteur allait s'avérer difficile pour quelqu'un comme lui. Surtout que, tout en étant conscient de son infériorité sociale le patron semblait se sentir supérieur. Après tout, les Fawkes étaient vu comme des puissants à craindre en profitant des ressources des plus faibles, et non comme des chefs respectables. C'était peine perdue... Lysander sorti de sa tasse et se cala dans sa chaise. Heureusement, ce dernier détail sur le gérant permettait au suprême d'estimer légèrement ce dernier. En promenant ses yeux violets vers le plafond, le garçons se présenta après sa servante.


Je suis Lysander.


Pas besoin de donner son nom, il était le même pour les suprêmes. Et pas besoin non plus de décrire la nature de sa relation avec Svetlana, cela sautais aux yeux. Lysander restait comme captivé par le plafond. Cet homme avait vraisemblablement été confronté aux Fawkes par le passé... le suprême présent était prêt à parier qu'il était un ancien servant. Mais il fallait d'abord tâter le terrain avant de pouvoir s'y risquer.


Encore une fois je suis désolé du chaos provoqué dans ton bar par ma faute. Malheureusement je ne pense pas avoir les moyens de t'apporter une réparation équivalente. Je ne te pense pas fondamentalement attiré par l'argent, mais si tel est le cas je peux évidemment t'apporter compensation. Ou à la rigueur je peux te faire un peu de publicité dans les médias. Quoi qu'il en soit, je ferais plus attention la prochaine fois, ici ou ailleurs.


Lysander pensait ces compensations. Évidemment, cela n'était rien pour lui. Un coup de fil à passer et ce serait terminé. Quant à l'argent, Lysander n'en avait pas grand chose à faire. Ce qui ne s'achète pas peut toujours s'obtenir par la force. A quelques exceptions évidemment. Aucun dicton n'est absolu. Lysander planta son regard dans celui du barman.


Dis moi, je sens chez toi une certaine animosité... qui en cache une autre. Outre mes agissements stupides de ce soir, tu semble avoir développé cette... haine, ou ce dégoût, comme tu préfère, propre à ceux qui ont côtoyé les Fawkes.


Lysander disait cela avec un sourire amusé. Il était vrai qu'il aurait pu se sentir insulté, mais il était bien la personne qui détestait le plus les Fawkes de toute l'île. Alors la situation amusait Lysander. Il savait pas mal de choses sur les bas quartiers, mais il aimait toujours en apprendre plus sur les pensées des gens. Il continua en reprenant une gorgée.


Oh, je n'en m'en formaliserai pas. Tu n'es pas obligé de m'en parler bien sur. Bien que je pense que toi et ta sœur étiez d'anciens servants.


Lysander continuait les affabulations dans sa tête. Il aimait connaître la vérité. Peut être un peu trop. Son visage s'assombrit. Il devait faire attention à ses paroles. Après ce qu'il venait de se passer, voilà qu'il recommençait à agir comme un gosse.


Pardon, c'était... parfaitement déplacé.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Crane
Tenancier du Café du Sentier Perdu

avatar
Tenancier du Café du Sentier Perdu


Messages : 126
Date d'inscription : 29/03/2015
Pins : 359

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Mer 27 Mai - 22:24

La discussion semblait étonnamment simple pour le reion en face de lui. Jeremiah s'était imaginé bien d'autres débuts de dialogue que celui la. Lysander semblait bien plus « sophistiqué » avec son attitude générale, sa manière de s'habiller et de se déplacer n'aidaient pas non plus. Son habitude de thé, d'échec et de livres complexes renvoyaient aussi cette image. Non pas que les amateurs de thé étaient forcément de ce côté la, Jeremiah lui même aimait beaucoup le thé, et on pouvait aisément le considérer quelqu'un de simple.

Encore une fois je suis désolé du chaos provoqué dans ton bar par ma faute. Malheureusement je ne pense pas avoir les moyens de t'apporter une réparation équivalente. Je ne te pense pas fondamentalement attiré par l'argent, mais si tel est le cas je peux évidemment t'apporter compensation. Ou à la rigueur je peux te faire un peu de publicité dans les médias. Quoi qu'il en soit, je ferais plus attention la prochaine fois, ici ou ailleurs.

Le ton de la conversation, ou plutôt la manière de s'exprimer du noble, avait lentement changer alors qu'il s'excusait. Changement de sujet, Lysander rentrait dans les affaires, et il avait vu juste. Le barman n'avait pas vraiment besoin d'argent, et moins encore le recherchait. Son pouvoir lui permettait d'éviter une grande partie du coût du Sentier Perdu, et ses quelques commandes par des personnes extérieures lui laissait tranquillement vivre sa vie.

Si je devais demander quelques choses, cela ne serait aucun des deux. Ne le prend pas mal, mais je ne pense pas que la publicité d'un reion me serrait utile. Et je ne compte pas de compensation vu que rien ou presque n'a été abimé dans le bar.

Beaucoup de personne n'aimait pas les nobles, et même si le bar était ouvert pour tout le monde, Jeremiah ne souhaitait pas non plus avoir une distinction de la part de Lysander. Surtout que le trafic du bar ne pouvait que revenir à la normal après quelques temps.

En fin de semaine, quand le bar a trop de stock de nourriture, j'ouvre une sorte de cantine pour Humes, ceux qui ne peuvent pas avoir à manger en gros. Vous pensez pouvoir aider ?

Jeremiah ne pouvait pas toujours le faire, ni contenir le bazar qui en découlait. Des voisins s'étaient pleins, assez souvent d'ailleurs.

Dis moi, je sens chez toi une certaine animosité... qui en cache une autre. Outre mes agissements stupides de ce soir, tu semble avoir développé cette... haine, ou ce dégoût, comme tu préfère, propre à ceux qui ont côtoyé les Fawkes.
Oh, je n'en m'en formaliserai pas. Tu n'es pas obligé de m'en parler bien sur. Bien que je pense que toi et ta sœur étiez d'anciens servants.

Lysander avait un grand sourire, moquer sûrement, mais c'était le contraire chez le propriétaire du bar. Son visage s'était légèrement fermé, du moins il était revenu à son état précédent. Il n'aimait pas vraiment la direction du dialogue.

Pardon, c'était... parfaitement déplacé.

Effectivement.
Nous sommes une famille de Servant, même si nous ne somme pas au service d'un noble. Les raisons sont diverses et variés mais ne sont pas importantes, et ne vous concerne pas.


Remarquent que son ton était devenu bien plus froid qu'il l'aurait voulu, il lâcha un grand soupir. Cette soirée était prise de tête, Jeremiah voulait juste retourner chez lui et se pieuter confortablement dans son lit. Laisser la chaleur et la fatigue jusqu'au réveil. Il prit son verre et le remplit d'eau avant de le montrer au deux autres.

Je peut au moins vous montrez mon pouvoir ceci dit...

… en guise de pardon en quelques sortes. L'eau se mit à bouillir en même temps que Jeremiah se concentrait, l'eau prit une teinte plus foncée avant de se transformer peut à peut en whisky.

« Tadaa … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Lysander Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 133
Date d'inscription : 29/03/2015
Pouvoir : Métamorphose, énergie du néant
Classe : Reions s
Pins : 565

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Jeu 28 Mai - 11:39

Bien sur que le tenancier ne voudrait pas de publicité directe d'un Reion, Lysander n'était pas stupide. Il ne releva pas, attendant que la patron poursuive. Aider les gens, ça ressemblait bien au portait que Lysander s'était fait du tenancier.
Après sa boulette, le suprême était très content que Jeremiah trouve de lui même un autre sujet de conversation. Le pouvoir du jeune homme était des plus intéressants. Lysander le dévisagea quelques secondes, le temps d'imaginer l'ampleur de son pouvoir. Il sirota à nouveau son thé glacé.


Très intéressant comme pouvoir. Facile de rentrer dans ses frais avec ça. Et d'éviter les taxes. Je plaisante, je m'en moque.


Il sourit, il avait fait la plaisanterie sur un ton léger, il s'en moquait éperdument. Comme si les Fawkes avaient besoin de plus d'argent. Il finit son verre avant de poursuivre la discussion.


Si vous pouvez faire ça avec n'importe quel fluide, alors votre potentiel est sans limite. Même les liquides les plus rares du monde sont à votre portée. Tritium, deutérium j'en passe. Vous feriez mieux de garder cela secret... aussi pour votre clientèle.


Il disait ça sans aucune forme de convoitise, bien que les poisons auraient pu l’intéresser. Mais le garçon se faisait presque du soucis pour le patron. Si son pouvoir venait à être connu, les Fawkes essaieraient de faire main basse dessus, et si cela fuitait de l'île, ce serait l'escalade. Lysander préféra chasser ces idées de sa tête. Les choses devaient être calmes s'il voulait mener à bien ses projets.
Lysander préféra revenir sur un autre sujet. Se faire pardonner. Lysander avait bien des moyens d'aider à ce projet. Un financement, envoyer des servants, des vivres, etc. Lysander n'était pas quelqu'un de bien, c'était sur, mais bon, il connaissait les principes. Il resta silencieux un long moment. Et il finit par avoir une idée. Rencontrer des pauvres pourrait toujours lui fournir une motivation supplémentaire... pour peu que ça lui parle, il n'était pas assez empathique pour tout faire.


Concernant l'aide que je vous doit, pourquoi ne viendrais-je pas en fin de semaine vous aider à faire tout ça ? J'ai les bases de cuisines, et je peux aider à tout le reste. Je peux même changer d'apparence.


ce serait une première pour Lysander. Un travail bénévole, a but caritatif. Ce serait distrayant. Il n'avait sûrement pas l'intention d'en faire un coup de pub pour les Fawkes, mais faire ça à titre personnel. Le Fawkes ne souhaitait pas attirer l'attention sur lui.


Ma participation n'inclue pas celle de Svetlana ceci dit, elle fait ce qu'elle veut de son temps libre bien sur.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Crane
Tenancier du Café du Sentier Perdu

avatar
Tenancier du Café du Sentier Perdu


Messages : 126
Date d'inscription : 29/03/2015
Pins : 359

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Mar 9 Juin - 22:37

Le Reion Suprême ne fit pas de commentaire en premier abord, il laisse un moment le silence filer. Cependant le contentement se voyait sur son visage, Jeremiah n'aura pas du deviner le sujet de cette soudaine expression. Après tout, les deux personnes qui étaient en face de lui lui semblaient bien complexes. Entre une cliente régulière qui se transformait en une servante d'un membre de la famille royale, et un enfant / adulte dont le nom était Fawkes . Avec évidemment pour but de faire déserter son bar de toute occupation se dit Jéremiah en souriant dans sa tête.

Très intéressant comme pouvoir. Facile de rentrer dans ses frais avec ça. Et d'éviter les taxes. Je plaisante, je m'en moque.


Celui-ci se permit une plaisanterie, avant de continuer à parler. Plaisanterie avec un parfum de réel bien trop précis. Ce pouvoir lui évitait de payer une grande partie de ses frais, mais n'évitait en rien la plupart de taxes qui criblait les commerces de l'île. "Je n'avais jamais vu les choses de cette façon." lui répondit avec surprise Jéremiah. Il préférait rester dans sa petite zone de confort qu'était l'alcool... Mais après tout, qu'est ce qu'un homme comme lui ferait d'un poison ?

Concernant l'aide que je vous doit, pourquoi ne viendrais-je pas en fin de semaine vous aider à faire tout ça ? J'ai les bases de cuisines, et je peux aider à tout le reste. Je peux même changer d'apparence.

Jeremiah laissa échapper un sourire content, niais. Comme si soudainement il y avait de l'espoir dans cette île. Si il pouvait changer un Fawkes ... alors, peut être qu'ils n'étaient pas aussi pourri jusqu'à la moelle... ou pas. Jeremiah. Qu'il est mignon à être naïf ainsi.

Ce serait en effet une bonne idée !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Lysander Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 133
Date d'inscription : 29/03/2015
Pouvoir : Métamorphose, énergie du néant
Classe : Reions s
Pins : 565

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Sam 13 Juin - 21:19

Le patron semblait satisfait de la proposition du Fawkes. Il afficha un sourire des plus frais... et niais. Lysander ne réagit pas à ce sourire, et se contenta de hocher la tête.


Nous sommes d'accord alors. Je viendrai vous aider durant quelques semaines.


Le jeune Fawkes savait par avance que ce serait d'un ennuis mortel, mais une expérience était une expérience. Et Lysander pourrait « racheter » sa conduite. Tout le monde gagne. Il finit son verre avant de le reposer pour de bon. La soirée touchait à son terme, et il commençait à fatiguer. Il se leva.


Maintenant que nous sommes parvenus à un accord, je vais prendre congé.


Il affichait un sourire d'où transpirait la « gentillesse ». Pour le coup, la soirée avait été agitée. Il fit signe à Svetlana qu'ils allaient partir. Il ramassa les quelques livres qui traînaient encore. Et se dirigea vers la sortie du bar.


Sur ce, bonne soirée. Vous savez ou me contacter pour la fin de semaine ?


Et le Suprême prit congé, mettant fin à cette soirée mouvementée.


[HRP]Le post de fin de sujet sans aucune inspiration[/HRP]

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1726
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux Jeu 25 Juin - 19:34

Svetlana écouta avec une attention de plus en plus déclinante l'échange de Lysander et Jeremiah. Apparemment, malgré l'hostilité première qui semblait régner entre les deux, ils avaient finalement réussi à trouver un compromis, qui ne l'impliquait même pas, puisqu'elle n'avait fait que son boulot de Servante : c'était tout ce qu'il y avait de plus parfait.
« Je repasserai si tu en as besoin aussi, et si Lord Lysander le souhaite également. » finit-elle par conclure également, buvant au passage la dernière gorgée de son breuvage, et sentant au passage son attention décliner beaucoup trop pour tenir encore bien longtemps dans la discussion. Après tout, alcool, fatigue et baisse d'adrénaline ne font pas forcément bon mélange.

Et puisque le deal était conclu, que chaque parti était satisfait, cela semblait finalement bien conclure la soirée. Lorsque Lysander se leva, Svetlana fit de même, adressant un hochement de tête au barman pour tout au-revoir, et sortit à sa suite, concluant de même cette soirée agitée.


Hors RP:
 

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Après midi normal pour des gens normaux

Revenir en haut Aller en bas

Après midi normal pour des gens normaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COLIN'S ISLAND :: Centre-Ville :: Rues commerçantes :: Café du Sentier Perdu-