top site

top site

top site

top site




INFORMATIONS ▲
▬ Nous recherchons activement des marqués et humes, merci de privilégier ces classes ♥
▬ Le premier event, bal organisé par le couple royal, à débuté. Soyez nombreux à participer !

Partagez|

Isarios, bientôt dans votre maison (en cour)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Messages : 3
Date d'inscription : 18/09/2015
Pouvoir : contrôle l'élément du vent
Fiche : <table width="85%" align="center"><tr><td><div class="titre_fiche">Le personnage</div><div class="cadre_principal"><center>


Lawrence, spice and wolf</center>

Nom
Prénom ▬ Isarios
Age ▬ 18 ans
Sexe ▬ homme
Classe ▬ Reion

Pouvoir ▬ il n'as pas une force extraordinaire ou bien une intelligence hors du commun, non, il est juste un peu plus agile que la moyenne pour certaine raison et peut grâce a son contrôle sur l'élément du vent, peut ouvrir la plupart des serrures. il n'a pas un pouvoir extraordinaire ou surpuissant mais peut grâce a celui-ci, s'introduire chez toutes les personnes qu’il veut ou bien juste déplacer de petit objet d'une circonférence de 7,5 cm. il n'a jamais voulut l'utiliser pour faire le mal ou agir de façon a déranger les personnes autour. Il a juste voulut vivre une vie où il n'aurait n'y a s’embêter a choisir ses meubles ni a se soucier du lendemain. c'est pour cette unique raison que son pouvoir lui correspond parfaitement, ne faire que des rafales de vents a peine plus forte que le souffle d'un éventail, et ne s'en servir que pour ouvrir une porte, apporter un verre d'eau trop loin pour ses main ou bien, juste pour ses penchant pervers; soulever la jupe d'une passante, quoi que, avec grand effort vue la force de son pouvoir. Il n'ira jamais au compliquer, juste le minimum syndicale pour vivre et non pas être embêté. Bon, c'est vrai que ça lui pose quelques problème de vivre comme un vagabond et de se faire voir, parfois par les propriétaire d'une maison où il se repose, mais jamais il n'a été arrêter. Il a toujours réussi a s’échapper avant que la sécurité n'interviennent. il a donc, oui, déjà une identité de squatteur ce qui pose un peu problème quand il passe dans la rue mais il fait avec. Heureusement qu'il prend grand soins du matériel ne l'appartenant pas, sinon un nombre de serrure incalculable seraient bloqué, il prend toujours sont temps donc n'est jamais pressé pour ouvrir des serrure ou lire un livre de serrurier pour en comprendre les complexité et secret. De ce fait, il se met a dos, un minimum de problème.

Description psychologique ▬ Ce qu’il aime… pas grand-chose, juste flemmardé dans la maison des autres depuis qu’il est revenue en ville mais passer son temps a ne rien faire est la plus grande activité qu’il puisse faire dans une journée quand il ne se ballade pas sans but ou a la recherche d’une personne qu’il pourrait stalké. Et oui, stalker, est l’une de ses passions mais aussi l’un des seul moyen qu’il possède afin de survivre dans ce monde. N’étant de base pas très sociable due au fait qu’il ai vécu en majeur partie dans la foret a l’abri des autres personne, il passe son temps a stalké des personnes pour savoir le jour ou il partent de leur maison et ainsi, utiliser son pouvoir et y rentrer. Il n,y rentre pas pour faire le mal, bien au contraire, il nettoie tout le bâtiment et n’y séjourne que le temps de s’y reposer quelques temps avant le retour des propriétaire et sa disparition pour un autre logis. En revanche, il n’aime pas une chose et ce, depuis qu’il est petit : le bruit. S’il pouvait vivre toute sa vie sans la compagnie de gens, il serait rester dans la foret mais se nourrir commencerai a poser problème a se moment-la. De plus, il aimes les femmes et leurs beautés ce qui lui poserai problème si il ne pouvait pas en apprécier la vue ou le touché a sa juste valeur. sa perversion pour le corps d'une femme peut le pousser a en stalké juste pour les observer sous la douche.

Description physique ▬ il fait environ 1,74 mettre ce qui pour lui est la taille idéal d'un homme mais pour d'autres considérer comme petit. son style vestimentaire... comment dire... il est extrêmement banale, il peut être dit comme étant le reflet de sa flemmardise. il porte donc que des habit avec des couleurs ternes allant du noir au rouge sombre. le plus souvent avec un pantalon noir juste a sa taille, ni trop long ni trop court. il a des cheveux mi long souvent attachés a l'arrière avec une boucle d'oreille en argent sur sa gauche. malgré sa "Flémardite" avancer, il prend suffisamment soins de lui par respect pour l'enseignement minimal de l’orphelinat ou il était.

Histoire ▬ Je ne suis pas si différent des autres personnes qui m'entoure et pourtant ma vie est clairement différente. Pour tout dire, je ne connais pas mes parents, je sais juste que j'ai été abandonné devant la porte d'un orphelinat. Bon, c'est vrai que j'aurai pu me renseigner mais je n'ai jamais trouvé d'intérêts à chercher des informations sur des personnes qui ne voulait même pas de moi alors je n'y ai pas mis d'effort non-plus. Quand je suis arrivé à cet orphelinat, j'avais seulement quelques mois et je n'y suis resté que jusqu'à l’âge de douze ans. Pourquoi être partie, c'est bien une question que beaucoup me poserait si ils savaient que je n'avais rien à y faire mais pourtant j'étais toujours pouponner par toutes les personnes qui s'occupait de nous. Je n'ai jamais su pourquoi et ne tient pas vraiment à savoir, mais je sais juste que a douze ans, rester avec eux ne m'apportait plus rien. Et puis ils étaient bien trop bruyants. C'est vrai quoi, quand j'ai compris comment fonctionnait la société, j'ai tout de suite pensé à mes intérêts alors j'ai vu la vie en deux partie: perte et bénéfice, hors l'orphelinat ne me faisait que perdre mon temps. Vous vous demandez ce comment un gosse pour ainsi dire allait survivre dans la jungle qu'est la société. Hé bien c'est idiot mais j'ai fait au plus simple; j'ai survécu dans le foret, dans différents lieux, du moment que les oiseaux ne chantait pas, tout m'allait. J'ai fait; des caves souterraines grouillante d'insecte, aux cymes des arbres les plus haut des forets. Je ne me contentais de vivre qu'avec le stricte minimum: eau puiser dans un ruisseau ou recueilli sur des feuilles, repas allant de baie a chevreuils en passant par les oiseaux, oui, c'est même qui chantait faux le matin. je ne suis pas compliqué alors je mangeait un peu de tout, du moment que c’était nutritif ou bourré de protéine. Il fallait bien que je garde la forme quand même. Mes besoins?... si vous parler des essentiel au bon fonctionnement du corps, j'ai bel et bien eu à les faire mais je m’arrangeais toujours à ce que ce soit fait de façon propre. C'est a dire très loin de mon lieu de vie ou de toutes source d'eau ou de nourriture. Vous imaginez si je mangeai près d'une de mes déjection? Ce serait complètement pas hygiénique. Tout de même, ce n'est pas parce-que je vivais en foret que je dois vivre sale.
Ma vie dans le foret a tout de même durée 4 ans. Pendant les 3 premières années, ce n’était pas des plus simples, je devais compter uniquement sur mes capacités physiques, et pour tout dire elles sont vraiment normales, sauf pour mon agilité qui me permet de faire pas mal de chose... Donc je me suis mit a essayer un peu tout, que ce soit la couse avec les cerf ou la recherche de dragon sauvage, j'essayait tout ce que je pouvais ou trouvais intéressant. Non, je plaisante. Je passait mon temps a dormir ou a sculpté dans des écorces et branches avec un couteau que j'avais trouvé lors de l'un de mes changement de "maison". Et quand je ne faisait pas ces choses-la, je trouvais du matériel à porter de main pour rendre ma vie encore plus simple, ça allait du hamac; le plus confortable possible, fait avec le support de millier d'araignées et de feuilles ainsi que des branches. Aux moyens stockage de nourriture les plus efficaces.

Aussi difficile que la vie dans la foret puisse paraître, quand on a un caractère aussi calme que le mien, on ne peut que voir le silence d'une foret comme étant un paradis pour les flemmards. Si seulement ces fichues moineaux lâchait pas leurs crottes un peu partout!!! Bref, il faut pas penser que jetait en danger, j'avais tout; eau, viande, lieux ou dormir, passe-temps et même un renard domestiqué... quoi que, il est mort. Je vous expliquerai un peu après lors de mon "entrainement"

Puis, un peu après mes quinze ans, j'ai essayé de faire comme ce grand Réion qui pouvait bouger des rochers justes en faisant des mouvements de main. Bon, j'ai dut faire rire toute la foret avec mes gesticulations bizarre mais j'ai réussi à faire bouger une feuille au bout de plusieurs jours d'essai. Ceux que je croyais être de la télékinésie, c'est montré être juste des légères pressions de vents qu'il semblait que je puisse contrôler. C’est aussi à ce moment que je me suis rendu compte que j'étais un réion.
Il m'a fallu une année entière pour aligner mon pouvoir à mon agilité. c’était d’ailleurs pendant l'un de mes entrainement que j'ai perdu mon renard. on jouait a un petit jeu simple qui consistait a monter une falaise le plus vite possible. Tout allait bien jusqu’à l'arrivé tout en haut quand d'un coup, mon renard s'est fait attaquer par un serpent. Il lui avait enroulée son corps autour du sien et l’empêchait de respirer donc, je suis intervenue. j'ai fait comme je pensait bien faire, j'ai retirer le serpent autour de mon renard et l'ai envoyer valsé plus loin. Le problème, c'est le moment ou j'ai voulut le faire respirer. Je ne pouvais quand même pas faire de la respiration artificiel sur un renard alors j'ai utiliser mon pouvoir... Mon renard ne serait pas mort si je n'avait pas oublié d’éjecter l'ai de ses poumons après les avoir remplie... donc il a finie par suffoqué d'un surplus d'air... Oui, tout est de ma faute, mais bon, j'en vie très bien. Apres tout, ce n’était qu'un animal, et puis il avait qu'a pas se laisser attaquer par un serpent. Na!

Etant donné que je suis devenue encore plus flemmard grâce à lui, je me suis décider a retourné en ville a l’âge de 16 ans. Mes raisons, vous les connaissez déjà.

J'ai au début voulut me socialisé avec les personnes qui étaient autour de moi, ais, comment dire... un homme de 16 ans qui as passé quatre ans dans la forêt, seul et que ses année en orphelinat montre qu’il n’était pas sociable. He ben si vous rajouté a ça que j'étais habillée avec des feuilles, de l'écorces et des plumes... j'ai eu droit à un rejet de tous. Cela a fait que j'ai erré dans les rues sombres pendant un petit moment avant de me rendre compte que j'avais suivi une vielle dame et son fils. Si je me souviens bien, ils parlaient d'une petite balade en montagne alors à ce moment, je sais pas mais l'idée me paraissait pas bette du tout, j'ai attendu leur départ après avoir guetté leur maison puis y suis rentré en jouant un peu de mon pouvoir dans la serrure. Pour une première fois, il m'a quand même fallut plus de 5 minutes ce qui est énorme quand on tente d'êtres discret. Ce n’était pas une maison de personne riche mais je voyais clairement qu'il dépensait sans compter alors leur laissant une maison complètement rangée et propre, je suis partie après deux bonnes nuits de sommeille et deux/trois tenue empruntées aux garçons. Avec ça, j'ai pu passer inaperçu dans les rue.

C'est comme ça qu'allait ma vie, jusqu'à il y a peu.

J'ai suivi une fille il y a quelques jours. Elle était habiller de façon un peu coquette donc j'en avais déduis une maison tout à fait reposante. Je savais qu'elle avait des affaire à régler dans le cimetière donc je pouvais profiter de sa maison pour quelques jours avant qu'elle ait fini ses affaire, en tout cas, c'est ce que je pensais. J'ai fait comme d'habitude, j'ai visité, j'ai dormi et je commençais à nettoyer mais d'un coup, la porte ses ouverte, et elle m'a trouvé là, en train de nettoyer sa maison.

C'est de ce jour là, que commence vraiment mon histoire.

<div class="titre_fiche">Le joueur</div>

Age ▬ 17

Blabla sur vous ▬ j'ai trouvé le forum sur les conseils d'une amie qui y joue déjà. pour l'instant je trouve le forum plutôt vivant et n'est pas grand chose a dire dessus. mais j’espère que je pourrait m'amuser dessus autant que quand je joue a un MMORPG.

</div></td></tr></table>
Classe : Reions
Pins : 0

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Isarios, bientôt dans votre maison (en cour) Lun 5 Oct - 0:33

Le personnage



    Lawrence, spice and wolf


    Nom
    Prénom ▬ Isarios
    Age ▬ 18 ans
    Sexe ▬ homme
    Classe ▬ Reion

    Pouvoir ▬ il n'a pas une force extraordinaire ou bien une intelligence hors du commun, non, il est juste un peu plus agile que la moyenne pour certaine raison et peut grâce a son contrôle sur l'élément du vent, peut ouvrir la plupart des serrures. il n'a pas un pouvoir extraordinaire ou surpuissant mais peut grâce a celui-ci, s'introduire chez toutes les personnes qu’il veut ou bien juste déplacer de petit objet d'une circonférence de 7,5 cm. il n'a jamais voulu l'utiliser pour faire le mal ou agir de façon a déranger les personnes autour. Il a juste voulu vivre une vie où il n'aurait n'y a s’embêter a choisir ses meubles ni a se soucier du lendemain. c'est pour cette unique raison que son pouvoir lui correspond parfaitement, ne faire que des rafales de vents a peine plus forte que le souffle d'un éventail, et ne s'en servir que pour ouvrir une porte, apporter un verre d'eau trop loin pour ses mains ou bien, juste pour ses penchant pervers; soulever la jupe d'une passante, quoi que, avec grand effort vue la force de son pouvoir. Il n'ira jamais au compliqué, juste le minimum syndicale pour vivre et non pas être embêté. Bon, c'est vrai que ça lui pose quelques problème de vivre comme un vagabond et de se faire voir, parfois par les propriétaire d'une maison où il se repose, mais jamais il n'a été arrêté. Il a toujours réussi a s’échapper avant que la sécurité n'intervient. Il a donc, oui, déjà une identité de squatteur ce qui pose un peu problème quand il passe dans la rue mais il fait avec. Heureusement qu'il prend grand soin du matériel ne l'appartenant pas, sinon un nombre de serrure incalculable seraient bloquées, il prend toujours sont temps donc n'est jamais pressé pour ouvrir des serrures ou lire un livre de serrurier pour en comprendre les complexités et secrets. De ce fait, il se met a dos, un minimum de problème.

    Description psychologique ▬ Ce qu’il aime… pas grand-chose, juste flemmardé dans la maison des autres depuis qu’il est revenue en ville mais passer son temps a ne rien faire est la plus grande activité qu’il puisse faire dans une journée quand il ne se ballade pas sans but ou a la recherche d’une personne qu’il pourrait stalké. Et oui, stalker, est l’une de ses passions mais aussi l’un des seul moyen qu’il possède afin de survivre dans ce monde. N’étant de base pas très sociable due au fait qu’il ai vécu en majeur partie dans la foret a l’abri des autres personne, il passe son temps a stalké des personnes pour savoir le jour ou il partent de leur maison et ainsi, utiliser son pouvoir et y rentrer. Il n,y rentre pas pour faire le mal, bien au contraire, il nettoie tout le bâtiment et n’y séjourne que le temps de s’y reposer quelques temps avant le retour des propriétaire et sa disparition pour un autre logis. En revanche, il n’aime pas une chose et ce, depuis qu’il est petit : le bruit. S’il pouvait vivre toute sa vie sans la compagnie de gens, il serait rester dans la foret mais se nourrir commencerai a poser problème a se moment-la. De plus, il aimes les femmes et leurs beautés ce qui lui poserai problème si il ne pouvait pas en apprécier la vue ou le touché a sa juste valeur. sa perversion pour le corps d'une femme peut le pousser a en stalké juste pour les observer sous la douche.

    Description physique ▬ il fait environ 1,74 mettre ce qui pour lui est la taille idéal d'un homme mais pour d'autres considérer comme petit. son style vestimentaire... comment dire... il est extrêmement banale, il peut être dit comme étant le reflet de sa flemmardise. il porte donc que des habit avec des couleurs ternes allant du noir au rouge sombre. le plus souvent avec un pantalon noir juste a sa taille, ni trop long ni trop court. il a des cheveux mi long souvent attachés a l'arrière avec une boucle d'oreille en argent sur sa gauche. malgré sa "Flémardite" avancer, il prend suffisamment soins de lui par respect pour l'enseignement minimal de l’orphelinat ou il était.

    Histoire ▬ Je ne suis pas si différent des autres personnes qui m'entoure et pourtant ma vie est clairement différente. Pour tout dire, je ne connais pas mes parents, je sais juste que j'ai été abandonné devant la porte d'un orphelinat. Bon, c'est vrai que j'aurai pu me renseigner mais je n'ai jamais trouvé d'intérêts à chercher des informations sur des personnes qui ne voulait même pas de moi alors je n'y ai pas mis d'effort non-plus. Quand je suis arrivé à cet orphelinat, j'avais seulement quelques mois et je n'y suis resté que jusqu'à l’âge de douze ans. Pourquoi être partie, c'est bien une question que beaucoup me poserait si ils savaient que je n'avais rien à y faire mais pourtant j'étais toujours pouponner par toutes les personnes qui s'occupait de nous. Je n'ai jamais su pourquoi et ne tient pas vraiment à savoir, mais je sais juste que a douze ans, rester avec eux ne m'apportait plus rien. Et puis ils étaient bien trop bruyants. C'est vrai quoi, quand j'ai compris comment fonctionnait la société, j'ai tout de suite pensé à mes intérêts alors j'ai vu la vie en deux partie: perte et bénéfice, hors l'orphelinat ne me faisait que perdre mon temps. Vous vous demandez ce comment un gosse pour ainsi dire allait survivre dans la jungle qu'est la société. Hé bien c'est idiot mais j'ai fait au plus simple; j'ai survécu dans le foret, dans différents lieux, du moment que les oiseaux ne chantait pas, tout m'allait. J'ai fait; des caves souterraines grouillante d'insecte, aux cymes des arbres les plus haut des forets. Je ne me contentais de vivre qu'avec le stricte minimum: eau puiser dans un ruisseau ou recueilli sur des feuilles, repas allant de baie a chevreuils en passant par les oiseaux, oui, c'est même qui chantait faux le matin. je ne suis pas compliqué alors je mangeait un peu de tout, du moment que c’était nutritif ou bourré de protéine. Il fallait bien que je garde la forme quand même. Mes besoins?... si vous parler des essentiel au bon fonctionnement du corps, j'ai bel et bien eu à les faire mais je m’arrangeais toujours à ce que ce soit fait de façon propre. C'est a dire très loin de mon lieu de vie ou de toutes source d'eau ou de nourriture. Vous imaginez si je mangeai près d'une de mes déjection? Ce serait complètement pas hygiénique. Tout de même, ce n'est pas parce-que je vivais en foret que je dois vivre sale.
Ma vie dans le foret a tout de même durée 4 ans. Pendant les 3 premières années, ce n’était pas des plus simples, je devais compter uniquement sur mes capacités physiques, et pour tout dire elles sont vraiment normales, sauf pour mon agilité qui me permet de faire pas mal de chose... Donc je me suis mit a essayer un peu tout, que ce soit la couse avec les cerf ou la recherche de dragon sauvage, j'essayait tout ce que je pouvais ou trouvais intéressant. Non, je plaisante. Je passait mon temps a dormir ou a sculpté dans des écorces et branches avec un couteau que j'avais trouvé lors de l'un de mes changement de "maison". Et quand je ne faisait pas ces choses-la, je trouvais du matériel à porter de main pour rendre ma vie encore plus simple, ça allait du hamac; le plus confortable possible, fait avec le support de millier d'araignées et de feuilles ainsi que des branches. Aux moyens stockage de nourriture les plus efficaces.

Aussi difficile que la vie dans la foret puisse paraître, quand on a un caractère aussi calme que le mien, on ne peut que voir le silence d'une foret comme étant un paradis pour les flemmards. Si seulement ces fichues moineaux lâchait pas leurs crottes un peu partout!!! Bref, il faut pas penser que jetait en danger, j'avais tout; eau, viande, lieux ou dormir, passe-temps et même un renard domestiqué... quoi que, il est mort. Je vous expliquerai un peu après lors de mon "entrainement"

Puis, un peu après mes quinze ans, j'ai essayé de faire comme ce grand Réion qui pouvait bouger des rochers justes en faisant des mouvements de main. Bon, j'ai dut faire rire toute la foret avec mes gesticulations bizarre mais j'ai réussi à faire bouger une feuille au bout de plusieurs jours d'essai. Ceux que je croyais être de la télékinésie, c'est montré être juste des légères pressions de vents qu'il semblait que je puisse contrôler. C’est aussi à ce moment que je me suis rendu compte que j'étais un réion. 
Il m'a fallu une année entière pour aligner mon pouvoir à mon agilité. c’était d’ailleurs pendant l'un de mes entrainement que j'ai perdu mon renard. on jouait a un petit jeu simple qui consistait a monter une falaise le plus vite possible. Tout allait bien jusqu’à l'arrivé tout en haut quand d'un coup, mon renard s'est fait attaquer par un serpent. Il lui avait enroulée son corps autour du sien et l’empêchait de respirer donc, je suis intervenue. j'ai fait comme je pensait bien faire, j'ai retirer le serpent autour de mon renard et l'ai envoyer valsé plus loin. Le problème, c'est le moment ou j'ai voulut le faire respirer. Je ne pouvais quand même pas faire de la respiration artificiel sur un renard alors j'ai utiliser mon pouvoir... Mon renard ne serait pas mort si je n'avait pas oublié d’éjecter l'ai de ses poumons après les avoir remplie... donc il a finie par suffoqué d'un surplus d'air... Oui, tout est de ma faute, mais bon, j'en vie très bien. Apres tout, ce n’était qu'un animal, et puis il avait qu'a pas se laisser attaquer par un serpent. Na!

Etant donné que je suis devenue encore plus flemmard grâce à lui, je me suis décider a retourné en ville a l’âge de 16 ans. Mes raisons, vous les connaissez déjà. 

J'ai au début voulut me socialisé avec les personnes qui étaient autour de moi, ais, comment dire... un homme de 16 ans qui as passé quatre ans dans la forêt, seul et que ses année en orphelinat montre qu’il n’était pas sociable. He ben si vous rajouté a ça que j'étais habillée avec des feuilles, de l'écorces et des plumes... j'ai eu droit à un rejet de tous. Cela a fait que j'ai erré dans les rues sombres pendant un petit moment avant de me rendre compte que j'avais suivi une vielle dame et son fils. Si je me souviens bien, ils parlaient d'une petite balade en montagne alors à ce moment, je sais pas mais l'idée me paraissait pas bette du tout, j'ai attendu leur départ après avoir guetté leur maison puis y suis rentré en jouant un peu de mon pouvoir dans la serrure. Pour une première fois, il m'a quand même fallut plus de 5 minutes ce qui est énorme quand on tente d'êtres discret. Ce n’était pas une maison de personne riche mais je voyais clairement qu'il dépensait sans compter alors leur laissant une maison complètement rangée et propre, je suis partie après deux bonnes nuits de sommeille et deux/trois tenue empruntées aux garçons. Avec ça, j'ai pu passer inaperçu dans les rue.

C'est comme ça qu'allait ma vie, jusqu'à il y a peu. 

J'ai suivi une fille il y a quelques jours. Elle était habiller de façon un peu coquette donc j'en avais déduis une maison tout à fait reposante. Je savais qu'elle avait des affaire à régler dans le cimetière donc je pouvais profiter de sa maison pour quelques jours avant qu'elle ait fini ses affaire, en tout cas, c'est ce que je pensais. J'ai fait comme d'habitude, j'ai visité, j'ai dormi et je commençais à nettoyer mais d'un coup, la porte ses ouverte, et elle m'a trouvé là, en train de nettoyer sa maison.

C'est de ce jour là, que commence vraiment mon histoire.

   
Le joueur

   
    Age ▬  17

    Blabla sur vous ▬ j'ai trouvé le forum sur les conseils d'une amie qui y joue déjà. pour l'instant je trouve le forum plutôt vivant et n'est pas grand chose a dire dessus. mais j’espère que je pourrait m'amuser dessus autant que quand je joue a un MMORPG.

   


Dernière édition par Cassidy Fawkes le Mar 20 Oct - 20:39, édité 3 fois (Raison : je pense que cette fois, tout est claire. :cheers:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Fallone Rendell
Fonda pour la paix des fleurs

avatar
Fonda pour la paix des fleurs


Messages : 1218
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : Guérison
Fiche : www

Relations : www
Classe : Reion
Pins : 343

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Isarios, bientôt dans votre maison (en cour) Mar 6 Oct - 13:12

Bienvenue sur KingS !
Contente de voir que tu es venu ici sur les conseils d'une amie (peut-on savoir qui, par curiosité ?) !

En partie staff, on a discuté de ton pouvoir et il est accepté à condition que tu n'en abuses pas pour entrer chez les gens, parce que bon, c'est pas toujours agréable même si ton perso ne fait rien de particulier. x) Et aussi, quelle est la limite de son pouvoir ? Est-ce qu'il a un nombre de fois limité d'utilisations par jour, est-ce qu'il est possible qu'il bloque la serrure sans le faire exprès ?
Et ce pouvoir lui a-t-il causé des soucis, genre il est traité comme un criminel/cambrioleur je sais pas ?

Et pour ton histoire, j'attends la suite ! (quand même, vivre seul dans la forêt si jeune, il a dû galérer etc. °°


En tout cas si tu as des questions, n'hésites pas !

_________________

fallone parle en #ff9900
semi-présente, activité réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-society.forumactif.com
» Cassidy Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 1003
Date d'inscription : 10/04/2015
Pouvoir : Vision acérée, Gourmandise - drain
Fiche : www
Classe : Reion Suprême
Pins : 846

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Isarios, bientôt dans votre maison (en cour) Mar 6 Oct - 16:48

Sois le bienvenu ♥
Bon courage pour finir ta fiche et bon rp parmi nous ! c:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 3
Date d'inscription : 18/09/2015
Pouvoir : contrôle l'élément du vent
Fiche : <table width="85%" align="center"><tr><td><div class="titre_fiche">Le personnage</div><div class="cadre_principal"><center>


Lawrence, spice and wolf</center>

Nom
Prénom ▬ Isarios
Age ▬ 18 ans
Sexe ▬ homme
Classe ▬ Reion

Pouvoir ▬ il n'as pas une force extraordinaire ou bien une intelligence hors du commun, non, il est juste un peu plus agile que la moyenne pour certaine raison et peut grâce a son contrôle sur l'élément du vent, peut ouvrir la plupart des serrures. il n'a pas un pouvoir extraordinaire ou surpuissant mais peut grâce a celui-ci, s'introduire chez toutes les personnes qu’il veut ou bien juste déplacer de petit objet d'une circonférence de 7,5 cm. il n'a jamais voulut l'utiliser pour faire le mal ou agir de façon a déranger les personnes autour. Il a juste voulut vivre une vie où il n'aurait n'y a s’embêter a choisir ses meubles ni a se soucier du lendemain. c'est pour cette unique raison que son pouvoir lui correspond parfaitement, ne faire que des rafales de vents a peine plus forte que le souffle d'un éventail, et ne s'en servir que pour ouvrir une porte, apporter un verre d'eau trop loin pour ses main ou bien, juste pour ses penchant pervers; soulever la jupe d'une passante, quoi que, avec grand effort vue la force de son pouvoir. Il n'ira jamais au compliquer, juste le minimum syndicale pour vivre et non pas être embêté. Bon, c'est vrai que ça lui pose quelques problème de vivre comme un vagabond et de se faire voir, parfois par les propriétaire d'une maison où il se repose, mais jamais il n'a été arrêter. Il a toujours réussi a s’échapper avant que la sécurité n'interviennent. il a donc, oui, déjà une identité de squatteur ce qui pose un peu problème quand il passe dans la rue mais il fait avec. Heureusement qu'il prend grand soins du matériel ne l'appartenant pas, sinon un nombre de serrure incalculable seraient bloqué, il prend toujours sont temps donc n'est jamais pressé pour ouvrir des serrure ou lire un livre de serrurier pour en comprendre les complexité et secret. De ce fait, il se met a dos, un minimum de problème.

Description psychologique ▬ Ce qu’il aime… pas grand-chose, juste flemmardé dans la maison des autres depuis qu’il est revenue en ville mais passer son temps a ne rien faire est la plus grande activité qu’il puisse faire dans une journée quand il ne se ballade pas sans but ou a la recherche d’une personne qu’il pourrait stalké. Et oui, stalker, est l’une de ses passions mais aussi l’un des seul moyen qu’il possède afin de survivre dans ce monde. N’étant de base pas très sociable due au fait qu’il ai vécu en majeur partie dans la foret a l’abri des autres personne, il passe son temps a stalké des personnes pour savoir le jour ou il partent de leur maison et ainsi, utiliser son pouvoir et y rentrer. Il n,y rentre pas pour faire le mal, bien au contraire, il nettoie tout le bâtiment et n’y séjourne que le temps de s’y reposer quelques temps avant le retour des propriétaire et sa disparition pour un autre logis. En revanche, il n’aime pas une chose et ce, depuis qu’il est petit : le bruit. S’il pouvait vivre toute sa vie sans la compagnie de gens, il serait rester dans la foret mais se nourrir commencerai a poser problème a se moment-la. De plus, il aimes les femmes et leurs beautés ce qui lui poserai problème si il ne pouvait pas en apprécier la vue ou le touché a sa juste valeur. sa perversion pour le corps d'une femme peut le pousser a en stalké juste pour les observer sous la douche.

Description physique ▬ il fait environ 1,74 mettre ce qui pour lui est la taille idéal d'un homme mais pour d'autres considérer comme petit. son style vestimentaire... comment dire... il est extrêmement banale, il peut être dit comme étant le reflet de sa flemmardise. il porte donc que des habit avec des couleurs ternes allant du noir au rouge sombre. le plus souvent avec un pantalon noir juste a sa taille, ni trop long ni trop court. il a des cheveux mi long souvent attachés a l'arrière avec une boucle d'oreille en argent sur sa gauche. malgré sa "Flémardite" avancer, il prend suffisamment soins de lui par respect pour l'enseignement minimal de l’orphelinat ou il était.

Histoire ▬ Je ne suis pas si différent des autres personnes qui m'entoure et pourtant ma vie est clairement différente. Pour tout dire, je ne connais pas mes parents, je sais juste que j'ai été abandonné devant la porte d'un orphelinat. Bon, c'est vrai que j'aurai pu me renseigner mais je n'ai jamais trouvé d'intérêts à chercher des informations sur des personnes qui ne voulait même pas de moi alors je n'y ai pas mis d'effort non-plus. Quand je suis arrivé à cet orphelinat, j'avais seulement quelques mois et je n'y suis resté que jusqu'à l’âge de douze ans. Pourquoi être partie, c'est bien une question que beaucoup me poserait si ils savaient que je n'avais rien à y faire mais pourtant j'étais toujours pouponner par toutes les personnes qui s'occupait de nous. Je n'ai jamais su pourquoi et ne tient pas vraiment à savoir, mais je sais juste que a douze ans, rester avec eux ne m'apportait plus rien. Et puis ils étaient bien trop bruyants. C'est vrai quoi, quand j'ai compris comment fonctionnait la société, j'ai tout de suite pensé à mes intérêts alors j'ai vu la vie en deux partie: perte et bénéfice, hors l'orphelinat ne me faisait que perdre mon temps. Vous vous demandez ce comment un gosse pour ainsi dire allait survivre dans la jungle qu'est la société. Hé bien c'est idiot mais j'ai fait au plus simple; j'ai survécu dans le foret, dans différents lieux, du moment que les oiseaux ne chantait pas, tout m'allait. J'ai fait; des caves souterraines grouillante d'insecte, aux cymes des arbres les plus haut des forets. Je ne me contentais de vivre qu'avec le stricte minimum: eau puiser dans un ruisseau ou recueilli sur des feuilles, repas allant de baie a chevreuils en passant par les oiseaux, oui, c'est même qui chantait faux le matin. je ne suis pas compliqué alors je mangeait un peu de tout, du moment que c’était nutritif ou bourré de protéine. Il fallait bien que je garde la forme quand même. Mes besoins?... si vous parler des essentiel au bon fonctionnement du corps, j'ai bel et bien eu à les faire mais je m’arrangeais toujours à ce que ce soit fait de façon propre. C'est a dire très loin de mon lieu de vie ou de toutes source d'eau ou de nourriture. Vous imaginez si je mangeai près d'une de mes déjection? Ce serait complètement pas hygiénique. Tout de même, ce n'est pas parce-que je vivais en foret que je dois vivre sale.
Ma vie dans le foret a tout de même durée 4 ans. Pendant les 3 premières années, ce n’était pas des plus simples, je devais compter uniquement sur mes capacités physiques, et pour tout dire elles sont vraiment normales, sauf pour mon agilité qui me permet de faire pas mal de chose... Donc je me suis mit a essayer un peu tout, que ce soit la couse avec les cerf ou la recherche de dragon sauvage, j'essayait tout ce que je pouvais ou trouvais intéressant. Non, je plaisante. Je passait mon temps a dormir ou a sculpté dans des écorces et branches avec un couteau que j'avais trouvé lors de l'un de mes changement de "maison". Et quand je ne faisait pas ces choses-la, je trouvais du matériel à porter de main pour rendre ma vie encore plus simple, ça allait du hamac; le plus confortable possible, fait avec le support de millier d'araignées et de feuilles ainsi que des branches. Aux moyens stockage de nourriture les plus efficaces.

Aussi difficile que la vie dans la foret puisse paraître, quand on a un caractère aussi calme que le mien, on ne peut que voir le silence d'une foret comme étant un paradis pour les flemmards. Si seulement ces fichues moineaux lâchait pas leurs crottes un peu partout!!! Bref, il faut pas penser que jetait en danger, j'avais tout; eau, viande, lieux ou dormir, passe-temps et même un renard domestiqué... quoi que, il est mort. Je vous expliquerai un peu après lors de mon "entrainement"

Puis, un peu après mes quinze ans, j'ai essayé de faire comme ce grand Réion qui pouvait bouger des rochers justes en faisant des mouvements de main. Bon, j'ai dut faire rire toute la foret avec mes gesticulations bizarre mais j'ai réussi à faire bouger une feuille au bout de plusieurs jours d'essai. Ceux que je croyais être de la télékinésie, c'est montré être juste des légères pressions de vents qu'il semblait que je puisse contrôler. C’est aussi à ce moment que je me suis rendu compte que j'étais un réion.
Il m'a fallu une année entière pour aligner mon pouvoir à mon agilité. c’était d’ailleurs pendant l'un de mes entrainement que j'ai perdu mon renard. on jouait a un petit jeu simple qui consistait a monter une falaise le plus vite possible. Tout allait bien jusqu’à l'arrivé tout en haut quand d'un coup, mon renard s'est fait attaquer par un serpent. Il lui avait enroulée son corps autour du sien et l’empêchait de respirer donc, je suis intervenue. j'ai fait comme je pensait bien faire, j'ai retirer le serpent autour de mon renard et l'ai envoyer valsé plus loin. Le problème, c'est le moment ou j'ai voulut le faire respirer. Je ne pouvais quand même pas faire de la respiration artificiel sur un renard alors j'ai utiliser mon pouvoir... Mon renard ne serait pas mort si je n'avait pas oublié d’éjecter l'ai de ses poumons après les avoir remplie... donc il a finie par suffoqué d'un surplus d'air... Oui, tout est de ma faute, mais bon, j'en vie très bien. Apres tout, ce n’était qu'un animal, et puis il avait qu'a pas se laisser attaquer par un serpent. Na!

Etant donné que je suis devenue encore plus flemmard grâce à lui, je me suis décider a retourné en ville a l’âge de 16 ans. Mes raisons, vous les connaissez déjà.

J'ai au début voulut me socialisé avec les personnes qui étaient autour de moi, ais, comment dire... un homme de 16 ans qui as passé quatre ans dans la forêt, seul et que ses année en orphelinat montre qu’il n’était pas sociable. He ben si vous rajouté a ça que j'étais habillée avec des feuilles, de l'écorces et des plumes... j'ai eu droit à un rejet de tous. Cela a fait que j'ai erré dans les rues sombres pendant un petit moment avant de me rendre compte que j'avais suivi une vielle dame et son fils. Si je me souviens bien, ils parlaient d'une petite balade en montagne alors à ce moment, je sais pas mais l'idée me paraissait pas bette du tout, j'ai attendu leur départ après avoir guetté leur maison puis y suis rentré en jouant un peu de mon pouvoir dans la serrure. Pour une première fois, il m'a quand même fallut plus de 5 minutes ce qui est énorme quand on tente d'êtres discret. Ce n’était pas une maison de personne riche mais je voyais clairement qu'il dépensait sans compter alors leur laissant une maison complètement rangée et propre, je suis partie après deux bonnes nuits de sommeille et deux/trois tenue empruntées aux garçons. Avec ça, j'ai pu passer inaperçu dans les rue.

C'est comme ça qu'allait ma vie, jusqu'à il y a peu.

J'ai suivi une fille il y a quelques jours. Elle était habiller de façon un peu coquette donc j'en avais déduis une maison tout à fait reposante. Je savais qu'elle avait des affaire à régler dans le cimetière donc je pouvais profiter de sa maison pour quelques jours avant qu'elle ait fini ses affaire, en tout cas, c'est ce que je pensais. J'ai fait comme d'habitude, j'ai visité, j'ai dormi et je commençais à nettoyer mais d'un coup, la porte ses ouverte, et elle m'a trouvé là, en train de nettoyer sa maison.

C'est de ce jour là, que commence vraiment mon histoire.

<div class="titre_fiche">Le joueur</div>

Age ▬ 17

Blabla sur vous ▬ j'ai trouvé le forum sur les conseils d'une amie qui y joue déjà. pour l'instant je trouve le forum plutôt vivant et n'est pas grand chose a dire dessus. mais j’espère que je pourrait m'amuser dessus autant que quand je joue a un MMORPG.

</div></td></tr></table>
Classe : Reions
Pins : 0

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Isarios, bientôt dans votre maison (en cour) Mar 6 Oct - 18:39

merci merci, ça fait plaisir d’être bien accueillie et de trouver des personnes pour me montrer mes erreurs.
Je vais d’ailleurs corriger et améliorer ma fiche dès que je peux pour pouvoir apporter toutes les précision manquante.

ps: la personne qui m'a conseiller est KATHLEEN NORTHCOTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reion


Messages : 41
Date d'inscription : 13/09/2015
Pouvoir : Guérison de l'âme.
Classe : Reions
Pins : 44

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Isarios, bientôt dans votre maison (en cour) Mar 6 Oct - 22:10

Bienvenue parmi nous :D (Bienvenue chez moi?) xD

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jill Boly
Hume

avatar
Hume


Messages : 110
Date d'inscription : 14/05/2015
Pouvoir : Néant.
Fiche : http://kings-society.forumactif.com/t175-jill-boly
Classe : Hume.
Pins : 147

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Isarios, bientôt dans votre maison (en cour) Mer 7 Oct - 20:26

Bienvenue. (:

_________________
« N'aurait-on pas dit qu'elle avait demandé au ciel trente mille francs de rente et des égards ? »
L'Assommoir.

Jill est également
ICI.
Vous me retrouverez incarnant aussi Jolibelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 3
Date d'inscription : 18/09/2015
Pouvoir : contrôle l'élément du vent
Fiche : <table width="85%" align="center"><tr><td><div class="titre_fiche">Le personnage</div><div class="cadre_principal"><center>


Lawrence, spice and wolf</center>

Nom
Prénom ▬ Isarios
Age ▬ 18 ans
Sexe ▬ homme
Classe ▬ Reion

Pouvoir ▬ il n'as pas une force extraordinaire ou bien une intelligence hors du commun, non, il est juste un peu plus agile que la moyenne pour certaine raison et peut grâce a son contrôle sur l'élément du vent, peut ouvrir la plupart des serrures. il n'a pas un pouvoir extraordinaire ou surpuissant mais peut grâce a celui-ci, s'introduire chez toutes les personnes qu’il veut ou bien juste déplacer de petit objet d'une circonférence de 7,5 cm. il n'a jamais voulut l'utiliser pour faire le mal ou agir de façon a déranger les personnes autour. Il a juste voulut vivre une vie où il n'aurait n'y a s’embêter a choisir ses meubles ni a se soucier du lendemain. c'est pour cette unique raison que son pouvoir lui correspond parfaitement, ne faire que des rafales de vents a peine plus forte que le souffle d'un éventail, et ne s'en servir que pour ouvrir une porte, apporter un verre d'eau trop loin pour ses main ou bien, juste pour ses penchant pervers; soulever la jupe d'une passante, quoi que, avec grand effort vue la force de son pouvoir. Il n'ira jamais au compliquer, juste le minimum syndicale pour vivre et non pas être embêté. Bon, c'est vrai que ça lui pose quelques problème de vivre comme un vagabond et de se faire voir, parfois par les propriétaire d'une maison où il se repose, mais jamais il n'a été arrêter. Il a toujours réussi a s’échapper avant que la sécurité n'interviennent. il a donc, oui, déjà une identité de squatteur ce qui pose un peu problème quand il passe dans la rue mais il fait avec. Heureusement qu'il prend grand soins du matériel ne l'appartenant pas, sinon un nombre de serrure incalculable seraient bloqué, il prend toujours sont temps donc n'est jamais pressé pour ouvrir des serrure ou lire un livre de serrurier pour en comprendre les complexité et secret. De ce fait, il se met a dos, un minimum de problème.

Description psychologique ▬ Ce qu’il aime… pas grand-chose, juste flemmardé dans la maison des autres depuis qu’il est revenue en ville mais passer son temps a ne rien faire est la plus grande activité qu’il puisse faire dans une journée quand il ne se ballade pas sans but ou a la recherche d’une personne qu’il pourrait stalké. Et oui, stalker, est l’une de ses passions mais aussi l’un des seul moyen qu’il possède afin de survivre dans ce monde. N’étant de base pas très sociable due au fait qu’il ai vécu en majeur partie dans la foret a l’abri des autres personne, il passe son temps a stalké des personnes pour savoir le jour ou il partent de leur maison et ainsi, utiliser son pouvoir et y rentrer. Il n,y rentre pas pour faire le mal, bien au contraire, il nettoie tout le bâtiment et n’y séjourne que le temps de s’y reposer quelques temps avant le retour des propriétaire et sa disparition pour un autre logis. En revanche, il n’aime pas une chose et ce, depuis qu’il est petit : le bruit. S’il pouvait vivre toute sa vie sans la compagnie de gens, il serait rester dans la foret mais se nourrir commencerai a poser problème a se moment-la. De plus, il aimes les femmes et leurs beautés ce qui lui poserai problème si il ne pouvait pas en apprécier la vue ou le touché a sa juste valeur. sa perversion pour le corps d'une femme peut le pousser a en stalké juste pour les observer sous la douche.

Description physique ▬ il fait environ 1,74 mettre ce qui pour lui est la taille idéal d'un homme mais pour d'autres considérer comme petit. son style vestimentaire... comment dire... il est extrêmement banale, il peut être dit comme étant le reflet de sa flemmardise. il porte donc que des habit avec des couleurs ternes allant du noir au rouge sombre. le plus souvent avec un pantalon noir juste a sa taille, ni trop long ni trop court. il a des cheveux mi long souvent attachés a l'arrière avec une boucle d'oreille en argent sur sa gauche. malgré sa "Flémardite" avancer, il prend suffisamment soins de lui par respect pour l'enseignement minimal de l’orphelinat ou il était.

Histoire ▬ Je ne suis pas si différent des autres personnes qui m'entoure et pourtant ma vie est clairement différente. Pour tout dire, je ne connais pas mes parents, je sais juste que j'ai été abandonné devant la porte d'un orphelinat. Bon, c'est vrai que j'aurai pu me renseigner mais je n'ai jamais trouvé d'intérêts à chercher des informations sur des personnes qui ne voulait même pas de moi alors je n'y ai pas mis d'effort non-plus. Quand je suis arrivé à cet orphelinat, j'avais seulement quelques mois et je n'y suis resté que jusqu'à l’âge de douze ans. Pourquoi être partie, c'est bien une question que beaucoup me poserait si ils savaient que je n'avais rien à y faire mais pourtant j'étais toujours pouponner par toutes les personnes qui s'occupait de nous. Je n'ai jamais su pourquoi et ne tient pas vraiment à savoir, mais je sais juste que a douze ans, rester avec eux ne m'apportait plus rien. Et puis ils étaient bien trop bruyants. C'est vrai quoi, quand j'ai compris comment fonctionnait la société, j'ai tout de suite pensé à mes intérêts alors j'ai vu la vie en deux partie: perte et bénéfice, hors l'orphelinat ne me faisait que perdre mon temps. Vous vous demandez ce comment un gosse pour ainsi dire allait survivre dans la jungle qu'est la société. Hé bien c'est idiot mais j'ai fait au plus simple; j'ai survécu dans le foret, dans différents lieux, du moment que les oiseaux ne chantait pas, tout m'allait. J'ai fait; des caves souterraines grouillante d'insecte, aux cymes des arbres les plus haut des forets. Je ne me contentais de vivre qu'avec le stricte minimum: eau puiser dans un ruisseau ou recueilli sur des feuilles, repas allant de baie a chevreuils en passant par les oiseaux, oui, c'est même qui chantait faux le matin. je ne suis pas compliqué alors je mangeait un peu de tout, du moment que c’était nutritif ou bourré de protéine. Il fallait bien que je garde la forme quand même. Mes besoins?... si vous parler des essentiel au bon fonctionnement du corps, j'ai bel et bien eu à les faire mais je m’arrangeais toujours à ce que ce soit fait de façon propre. C'est a dire très loin de mon lieu de vie ou de toutes source d'eau ou de nourriture. Vous imaginez si je mangeai près d'une de mes déjection? Ce serait complètement pas hygiénique. Tout de même, ce n'est pas parce-que je vivais en foret que je dois vivre sale.
Ma vie dans le foret a tout de même durée 4 ans. Pendant les 3 premières années, ce n’était pas des plus simples, je devais compter uniquement sur mes capacités physiques, et pour tout dire elles sont vraiment normales, sauf pour mon agilité qui me permet de faire pas mal de chose... Donc je me suis mit a essayer un peu tout, que ce soit la couse avec les cerf ou la recherche de dragon sauvage, j'essayait tout ce que je pouvais ou trouvais intéressant. Non, je plaisante. Je passait mon temps a dormir ou a sculpté dans des écorces et branches avec un couteau que j'avais trouvé lors de l'un de mes changement de "maison". Et quand je ne faisait pas ces choses-la, je trouvais du matériel à porter de main pour rendre ma vie encore plus simple, ça allait du hamac; le plus confortable possible, fait avec le support de millier d'araignées et de feuilles ainsi que des branches. Aux moyens stockage de nourriture les plus efficaces.

Aussi difficile que la vie dans la foret puisse paraître, quand on a un caractère aussi calme que le mien, on ne peut que voir le silence d'une foret comme étant un paradis pour les flemmards. Si seulement ces fichues moineaux lâchait pas leurs crottes un peu partout!!! Bref, il faut pas penser que jetait en danger, j'avais tout; eau, viande, lieux ou dormir, passe-temps et même un renard domestiqué... quoi que, il est mort. Je vous expliquerai un peu après lors de mon "entrainement"

Puis, un peu après mes quinze ans, j'ai essayé de faire comme ce grand Réion qui pouvait bouger des rochers justes en faisant des mouvements de main. Bon, j'ai dut faire rire toute la foret avec mes gesticulations bizarre mais j'ai réussi à faire bouger une feuille au bout de plusieurs jours d'essai. Ceux que je croyais être de la télékinésie, c'est montré être juste des légères pressions de vents qu'il semblait que je puisse contrôler. C’est aussi à ce moment que je me suis rendu compte que j'étais un réion.
Il m'a fallu une année entière pour aligner mon pouvoir à mon agilité. c’était d’ailleurs pendant l'un de mes entrainement que j'ai perdu mon renard. on jouait a un petit jeu simple qui consistait a monter une falaise le plus vite possible. Tout allait bien jusqu’à l'arrivé tout en haut quand d'un coup, mon renard s'est fait attaquer par un serpent. Il lui avait enroulée son corps autour du sien et l’empêchait de respirer donc, je suis intervenue. j'ai fait comme je pensait bien faire, j'ai retirer le serpent autour de mon renard et l'ai envoyer valsé plus loin. Le problème, c'est le moment ou j'ai voulut le faire respirer. Je ne pouvais quand même pas faire de la respiration artificiel sur un renard alors j'ai utiliser mon pouvoir... Mon renard ne serait pas mort si je n'avait pas oublié d’éjecter l'ai de ses poumons après les avoir remplie... donc il a finie par suffoqué d'un surplus d'air... Oui, tout est de ma faute, mais bon, j'en vie très bien. Apres tout, ce n’était qu'un animal, et puis il avait qu'a pas se laisser attaquer par un serpent. Na!

Etant donné que je suis devenue encore plus flemmard grâce à lui, je me suis décider a retourné en ville a l’âge de 16 ans. Mes raisons, vous les connaissez déjà.

J'ai au début voulut me socialisé avec les personnes qui étaient autour de moi, ais, comment dire... un homme de 16 ans qui as passé quatre ans dans la forêt, seul et que ses année en orphelinat montre qu’il n’était pas sociable. He ben si vous rajouté a ça que j'étais habillée avec des feuilles, de l'écorces et des plumes... j'ai eu droit à un rejet de tous. Cela a fait que j'ai erré dans les rues sombres pendant un petit moment avant de me rendre compte que j'avais suivi une vielle dame et son fils. Si je me souviens bien, ils parlaient d'une petite balade en montagne alors à ce moment, je sais pas mais l'idée me paraissait pas bette du tout, j'ai attendu leur départ après avoir guetté leur maison puis y suis rentré en jouant un peu de mon pouvoir dans la serrure. Pour une première fois, il m'a quand même fallut plus de 5 minutes ce qui est énorme quand on tente d'êtres discret. Ce n’était pas une maison de personne riche mais je voyais clairement qu'il dépensait sans compter alors leur laissant une maison complètement rangée et propre, je suis partie après deux bonnes nuits de sommeille et deux/trois tenue empruntées aux garçons. Avec ça, j'ai pu passer inaperçu dans les rue.

C'est comme ça qu'allait ma vie, jusqu'à il y a peu.

J'ai suivi une fille il y a quelques jours. Elle était habiller de façon un peu coquette donc j'en avais déduis une maison tout à fait reposante. Je savais qu'elle avait des affaire à régler dans le cimetière donc je pouvais profiter de sa maison pour quelques jours avant qu'elle ait fini ses affaire, en tout cas, c'est ce que je pensais. J'ai fait comme d'habitude, j'ai visité, j'ai dormi et je commençais à nettoyer mais d'un coup, la porte ses ouverte, et elle m'a trouvé là, en train de nettoyer sa maison.

C'est de ce jour là, que commence vraiment mon histoire.

<div class="titre_fiche">Le joueur</div>

Age ▬ 17

Blabla sur vous ▬ j'ai trouvé le forum sur les conseils d'une amie qui y joue déjà. pour l'instant je trouve le forum plutôt vivant et n'est pas grand chose a dire dessus. mais j’espère que je pourrait m'amuser dessus autant que quand je joue a un MMORPG.

</div></td></tr></table>
Classe : Reions
Pins : 0

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Isarios, bientôt dans votre maison (en cour) Mar 20 Oct - 19:07

Voila, toutes les corrections ont été faites. Etant donnée que j’écris pour mon plaisir personnel en général, je ne fait pas trop gaffe a l'orthographe mais après relecture, je pense que ça devrait être bon maintenant.

J'espère pouvoir commencer le rôle-play le plus tôt possible et m’amuser avec tous de façon bien décontracté.

ha, et merci pour les conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Cassidy Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 1003
Date d'inscription : 10/04/2015
Pouvoir : Vision acérée, Gourmandise - drain
Fiche : www
Classe : Reion Suprême
Pins : 846

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Isarios, bientôt dans votre maison (en cour) Mar 20 Oct - 20:42

Heyo, je viens de voir ce que tu as écrit. Donc voilà j'ai un conseil, à toi de voir si tu essaies ou pas, comme tu veux ! Mais si ça peut t'aider, tant mieux ! :D
Pour écrire sans te prendre trop la tête avec les fautes etc, il y a des sites de correction orthographique comme http://bonpatron.com/
Voilà tu mets juste ton texte dedans, tu clique sur vérifier et pouf, toutes tes fautes apparaissent et tu as juste à les changer selon ce qui est indiqué. Certes ça prend un peu de temps, mais un peu moins que d'essayer de tout relire et de tout changer, donc voilà voilà, j'espère que ça pourra t'aider éventuellement ;)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Fallone Rendell
Fonda pour la paix des fleurs

avatar
Fonda pour la paix des fleurs


Messages : 1218
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : Guérison
Fiche : www

Relations : www
Classe : Reion
Pins : 343

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Isarios, bientôt dans votre maison (en cour) Mer 21 Oct - 21:46

Comme l'a indiqué Cassidy, BonPatron peut t'aider, et si tu écris dans un traitement de texte style Word ou OpenOffice, il y a le correcteur automatique qui peut être activé et ainsi corriger tes erreurs. C'est toujours pratique même si tu écris de base pour ton plaisir personnel ! Avoir le moins de fautes possible est toujours mieux.

Avant de pouvoir te valider, j'ai juste deux points à voir avec toi ;
- y a-t-il des contreparties à ton pouvoir, un contre-coup ? En l'utilisant, est-ce qu'il se fatigue, doit attendre un certain temps avant de pouvoir utiliser de nouveau etc ?
- ton avatar n'est pas aux bonnes dimensions, il doit être de 200x320.

Ces deux petites modifications/précisions et ce sera bon. :)

_________________

fallone parle en #ff9900
semi-présente, activité réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-society.forumactif.com
» Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Isarios, bientôt dans votre maison (en cour)

Revenir en haut Aller en bas

Isarios, bientôt dans votre maison (en cour)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES CITOYENS :: LA LISTE CITOYENNE-