top site

top site

top site

top site




INFORMATIONS ▲
▬ Nous recherchons activement des marqués et humes, merci de privilégier ces classes ♥
▬ Le premier event, bal organisé par le couple royal, à débuté. Soyez nombreux à participer !

Partagez|

Elisabeth Quinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Reion


Messages : 18
Date d'inscription : 02/08/2015
Pouvoir : Contrôle du feu.
Relations : /
Classe : Reions
Pins : 20

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Elisabeth Quinn Dim 2 Aoû - 20:49

Le personnage

nom de l'avatar, source
Nom ▬ Quinn
Prénom ▬ Elizabeth
Age ▬ 19 ans
Sexe ▬ Féminin
Classe ▬ Reion

Pouvoir ▬ Contrôle du feu : Bien qu'elle ne soit pas un dragon, Elizabeth a depuis sa plus tendre enfance contrôler le feu. Cela reste sans doute moins impressionnant que le contrôle des dragons mais il reste important. Avec ce pouvoir Eli' peut faire jaillir des flammes incandescentes dans ses paumes pour ensuite les propulser là où elle le souhaite mais plus les flammes sont importes plus vite elle se fatigue. Eli' peut aussi peut aussi matérialiser les flammes directement sur un objet ou une personne mais cela reste très compliquer, elle n'y arrive que quelques secondes et a le droit a un très gros mal de tête par la suite ainsi qu'a des étourdissements.

Description psychologique
Ecoute bien « Essayez de comprendre quelqu'un c'est perdre son temps. »
https://youtu.be/lenn4SJDS7M

« Je n’ai pas peur de la mort, mais je préfère ne pas être la quand elle arrivera. »

La mort. Elle est représentée de bien des façons, par une faucheuse squelettique, recouverte d'un lourd manteau sombre, faux dans une main. Il est dit aussi que c'est un succube de l'enfer qui vient prendre votre dernier souffle de vie. Elizabeth, ne sais que pensée de ces images présentes dans les esprits de tous. Non qu'elle est peur de la mort, elle s'y prépare depuis longtemps pourtant, elle est craintive. Cette crainte de perdre la vie sans s'en rendre compte la terrorise. En effet, elle préférerait prévoir, jour heure et seconde de sa mort, plutôt que de la vivre soudainement, s'en la voir arriver.
Elle est comme ça, maniaque du contrôle, elle ne se s'en bien que quand elle voit que son contrôle est partout, que rien ne désobéi à ses règles. Pourtant, quand on la voit, s'amuser, pleine d'insouciance, on se douterait loin de là d'une fille comme celle-là, manipulatrice car oui le contrôle va de pair avec la manipulation. Entre ses doigts, une fois dans ses filets, vous n'êtes que de sordides pantins qu'elle jette quand votre utilisation n'est plus primordiale, mais qui pourrait dire s'il est pantin ou non ? Alors que ces ancêtres avaient été pris pour des pantins, la machine se retourne contre les humains.

« Arrête de pleurer, c’est si … faible »

Il y a une chose que très peu de personnes savent faire : Faire semblant. Faire croire que tout va bien, alors qu'au fond tout va mal. La vraie force finalement c'est de ravaler ses larmes et de se dire que tout ira bien malgré tout. Souvent on ne se rend pas compte à qu'elle point on peut être cruel et méchant avec les autres. Souvent, on ne se rend pas compte à qu'elle point les mots ça fait mal. Une simple phrase pourrait nous anéantir tout entier, un simple "je te déteste" ou "tu n'es rien". Cela parait être des mots comme les autres, mais prononcer de la bouche de quelqu'un que l'on aime plus que tout ça ne l'est pas. Il y a des douleurs, des actes, des mots qui nous font si mal. Les gens que l'on aime plus que tout seront toujours ceux qui nous feront le plus de mal. Il y a des fois où l'on prononce des paroles que l'on finit par regretter, mais qui font si mal à la personne à qui elles étaient destinées.
Et parfois, c'est mieux de rentrer sa fierté dans sa poche et d'aller s'excuser. De prononcer un simple "désolé", pleins de larmes et de regrets. Oui, ce n'est qu'un simple mot après tout. Mais les mots ont un impact si fort. Certes, cela ne pourrait pas tout arranger mais c'est déjà un premier pas. Parce que parfois il vaut mieux oublier sa fierté pour ne pas perdre les gens que l'on aime. La fierté n'est rien, cela nous empêche juste d'arranger les choses. Mais ça, Elizabeth, n'arrive pas à l'assimiler, elle est souvent cassante avec les gens, elle dit ce qu'elle pense, même si ça fait mal. Elle ne sait pas dire Désolé, ce mot reste comme bloqué dans sa gorge et ne veut pas en sortir comme si pour elle s'était le plus gros des mensonges, d'essayer de se faire pardonner.


« Une fois ma décision prise, j’hésite longuement. »

Elle ne les aime pas, ceux qui mettent plusieurs décennies à prendre leurs décisions. Malgré sa jeunesse, elle a eu loisir de juger pas mal de situations et est d'une remarquable perspicacité. Elle jauge très vite et ne perd pas de temps à prendre sa décision. A quoi bon perdre son temps ? Il y a des choses bien plus importantes ! Si Elizabeth a appris quelque chose c'est bien que même si le temps ne manque pas, il ne faut pas l'épuiser inutilement mais, il ne faut pas non plus se jeter tête baissé dans le piège de la confusion. Pourtant, l'hésitation fait partie d'elle. Quand une situation inconnue lui surgit en plein museau, euh pardon en pleine face, elle est vite déconcertée mais, se reprend bien vite, quoi qu'un léger tremblement de sa main droite montre une irritation grandissante ou une frustration bien présente. C’est souvent dans les moments-là que même si dans sa tête, la décision est prise, elle ne franchi pas ses lèvres hésitant encore un long moment, redoutant de s’être trompé. Cette idée, lui reste souvent dans l’esprit des semaines entière, jusqu’à avoir la preuve définitive du succès ou de la défaite.

« Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c’est qu’elle blesse la nôtre »

A Seigneur ! L'amour propre de cette fille n'a pas de limite. En effet, rien n'est plus importent que sa fierté qu'elle aime plus que tout même si elle ne le montre pas. Blesser sa superbe, et elle vous le rendra, en pire. Sa suffisance n'a pas d'égale que son orgueil. Elle se plait de son autosatisfaction que personne ne semble pouvoir combler. Pourtant, quand d'autres personnes expriment ce sentiment boursoufler, remplis d'égoïsme, comme elle, Elizabeth, les hait, ne les supporte pas, elle n'ose supporter que quelqu'un se pavane bien plus qu'elle. Elle se remet beaucoup en question mais, que quand elle est seule, qu'elle se pavane dans la nuit ou dans sa chambre, elle parle seule, à haute voix ou à voix basse. Elle ne parlerait pas de tous ses problèmes d’ego à n'importe qui, seul le silence et son ami la solitude peuvent entendre ses problèmes qui lui causent tant de souci devant les autres personnes.
Pourtant, même si elle sait que ce comportement l’empoisonne, elle ne peut se résoudre à l’abandonner, ce qui est à elle reste à elle, et à personne d’autre. Renoncer, à sa vanité, son égoïsme c’est comme abandonné une part d’elle-même. Et ce serait surtout détruire un mur qui la protege du monde exterieur, faire tomber un masque derrière lequel elle se cache depuis longtemps.



« L'esprit de la plupart des femmes sert plus à fortifier leur folie que leur raison. »

La folie n'est pas passager chez Elizabeth. Depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvienne elle a toujours entendu des voix dans sa tête. Enfin une voix. Une femme qui ne cesse de se moquer d'elle de discuter les décisions qu'elle prend. En faite cette voix ne veut qu'une chose, ébranler l'âme d'Elizabeth, permettre a la folie de prendre le dessus sur la raison. Et parfois cela fonctionne. Dans ces cs la Elizabeth change totalement de personnalité, elle devient très ouverte, tactile avec les gens mais quand elle parle c'est comme si elle venait d'un autre monde. Et quand ce changement arrive elle se fait appeler Harley. Elle change alors mentalement mais aussi physiquement sortant de son placard un étrange costume de bouffon noir et rouge assorti d'un bonnet et se maquille le visage en blanc portant un masque noir su les yeux, elle est méconnaissable. Jusque maintenant personne n'a reconnu Elizabeth en Harley et Harley et Elizabeth mais qui sait ? De plus qu'Elizabeth se souvient rarement de ses actions quand elle devient Harley …

« Crois-moi, chaque coeur a ses chagrins secrets, que le monde ne connaît pas ; et souvent nous jugeons qu’un homme est froid alors qu’il est seulement triste. »

Et pourtant, malgré le fait qu'elle chauffe son lit, son cœur est tel que la glace. Personnes, même armé de bonne attention n'eut grâce de ses yeux et de son cœur, en a-t-elle seulement un ? Oui sinon comment respirait, elle ? Comment ses amants pourraient-ils sentir son cœur battre contre eux ? Pourtant, elle est telle la glace, glissante et insaisissable comme si personne n'était assez bien pour passer plus d'une nuit à ses côtés. Pourtant, ce cœur ne semble apparemment plus pouvoir apprécier l'amour qu'on lui porte, le refusant à chaque fois. Mais a-t-il seulement déjà connu l'amour ? Sans doute que oui mais que ce fut un mauvais jour pour lui.
Cette rigidité, la rend insensibles aux malheurs d'autrui. La potence, le viol dans la rue, elle n’en a que faire. Si ces gens ne sont pas capables de se protéger eux même comment pourraient-ils la protéger ? Elle n’a pas son temps à perdre avec un fardeau de plus dans sa vie. Mais peut être que quelqu’un aura raison de cette froideur et sera donner un peu de chaleur à ce cœur glacé par la tristesse. Car derrière chaque coin sombre ce cache une lueur chaude et apaisante.


Description physique
Ecoute bien « Les ressemblances peuvent être des avertissements ... »
https://youtu.be/_WI30NzVG7w
La beauté est une chose abstraite. Certes nous pouvons qualifier quelque chose ou quelqu'un de beau ou de laid mais, nos goûts dans ce domaine sont diversifiés. Alors que certains préfèrent les yeux verts d'une brune d'autres préféreront le regard bleuté d'une blonde. Pourtant, nous nous extasions tous devant l'éclosion d'une belle rose ou devant le gazouillement d'un rossignol. Mais il arrive que certaines fois, nous oublions nos canons de beauté pour reconnaître que quelqu'un peut tout faire basculer par sa beauté grandiose. Vous ne croyez pas que cela est possible ? Je vous certifie le contraire.

Ainsi il parut une beauté à la cour, qui attira les yeux de tout le monde, et l'on doit croire que c'était une beauté parfaite, puisqu'elle donna de l'admiration dans un lieu où l'on était si accoutumé à voir de belles personnes. Elle n'était pourtant d'aucunes maisons connus, ou du moins personne ne sembla connaître cette jeune personne qui se pavanait à travers les groupes. Un chuchotis monta petit à petit tandis qu'on observait cette silhouette en profondeur.

Elle semblait jeune, tellement sa peau était vide des traces de l'âge. La blancheur de son teint contrastait violemment aux noirs de ses cheveux qui étaient tel le rideau de la nuit sans étoiles tombant sur ses oreilles. Ses yeux ronds, eux aussi étaient d'un rouge sang profond, comme un gouffre sans fin dans lequel il est dangereux de s'y perdre. Tous ses traits étaient réguliers, son visage comme sa démarche étaient pleines de grâce et de charmes malgré une allure de louve dans le roulement de ses hanches.

Ses cheveux lisse, tombaient en courte cascades sur sa nuque, menant sur un buste bien dessiné. Sans être trop proéminent, il était d'une taille assez suffisante pour faire rêver les hommes. De tel que son ventre plat, amenant à des hanches parfaites pour enfanter et un fessier rebondis. Les hommes comme les femmes pouvaient aussi admirer ses jambes musclés et fines. En effet loin, d'être en robe, cette jeune et petite femme, se trouvait vêtu d'un pantalon noir ainsi que d'une chemise d'un blanc immaculé.

Cette fille fut présentée comme Elizabeth Quinn, Reion. Bon nombre de fois, elle marqua sa présence, vêtue de robes ou d'apparat moins affriolants. Des robes sans doute bien simples comparés aux autres personnes mais, pourtant marquantes malgré le fait qu'elle n'aime pas en mettre, trouvant cette habit gênant pour agir en toute liberté de mouvement.

 D'un geste doux de la main, elle remet une mèche de cheveux en place et se redresse lentement. Sa voix est douce comme le chant d'une mésange mais, avec aussi une part de force en entendant ce teint de dureté ferme et qui ne permet aucune réplique dans sa voix, effet assez glaciale quand cette voix endurcit accompagner de ses yeux sombres ne vous laissant aucun répits. Mais quand on entend son rire, léger comme un doux carillonnement de cloche, on ne peut s'empêcher de sourire. Cependant, en observant ses yeux de près, on peut y voir quelque chose d'indomptable, de mystérieux et de ... joueur, comme si elle jouait un jeu. Comme un animal.


Elizabeth est une belle femme pourtant une aura de glace semble l'entourer, elle semble indomptable, imprenable. Elle préfère observer le monde plutôt que de l'approcher et de lui parler. Peut être choisi t elle alors ses futurs marionnettes ? Attention pourtant aux apparences, elles sont bien souvent trompeuses … 

Histoire
Pour comprendre mon histoire ou du moins mieux me comprendre vous allez avoir deux versions, la mienne et celle d'Harley ... Bonne lecture Invité
Chapitre 1 : Elisabeth Quinn
Comment pourrais je vous raconter l'histoire d’Élisabeth ? Il est très difficile pour les autres et même pour elle de vous expliquer son histoire et pour cause la raison est bien simple. Les seuls souvenirs qu'a Eli' remontent a ses 16 ans, avant cela elle ne se souvient d'absolument rien.
Je vais donc commencer par ce jour là …

13 décembre, 14h00
Je viens de me réveiller, tout est flou, embrouillé, qui suis je ? Ou suis je ? Je distingue des formes, elles semblent si illusoire..  Ma tête, elle est lourde, mes paupières veulent se fermer mais je doit lutter, je sens que je dois lutter contre cela.

17h00
Je n'ai pas réussi et je me suis endormi, mais cette fois à mon réveille tout est clair, net. Je suis dans un lit et un vieux monsieur est penché au dessus de moi. Il me parle mais je n'entend rien, je n'entend qu'un bourdonnement incessant, j'ai envie de hurler, de pleurer, de partir en courant mais tout reste bloqué, mon corps ne réagis pas.
Le vieil homme s'éloigne et s'approche d'une femme, il me semble la reconnaître et pourtant je ne sais pas qui elle est. Cette dernière se tourne vers moi, me lançant un regard de dégoût et de pitier. Pourquoi me regarde t elle ainsi ? Qu'ai je donc fais pour mériter ce regard.Mais je n'ai pas le temps de réfléchir pus longtemps que les ténèbres me rappelles à eux.

15 décembre
Je vais mieux, je peux enfin tenir debout sans problème. Mais je ne parle toujours enfin pas aux autres. Je ne leurs parle que pour leurs demander ce qui m'est arriver mais je n'ai le droit qu'a des silences froids.

13 janvier 9h00
Je suis enfermée dans cette chambre depuis je ne sais combien de temps. Je n'ai toujours aucune réponse. Une infirmière rentre, je lui saute dessus, l'étalant sur le sol.

-Des réponses je veux des réponses, je prend vos maudits cacher depuis des mois, pourquoi suis je encore ici ??

Me redressant je la laissa partir en courant.


14h00
Le médecin général me convoqua dans l’après midi. Assise en face de lui je ne cessa de l'observer attendant qu'il commence à parler. Il joua un moment avec stylo, ce qui me fit tiquer.


-Alors … sais tu qui tu es.

-Je sais que je m'appelle Elizabeth mais c'est tout ce dont je me souvienne.

-Tu t'appelle Elizabeth Quinn, tu es une Reion de Colin's Island et tu contrôle le feu.

Des bride de souvenirs e revinrent rapidement as assez longtemps pour qu'ils me soient marquant.

-Très bien et qu'est ce que je fais ici ?

-Tu as eu un grave accident, tiens regarde.

Le médecin me tendis un miroir, Je me regarda, au début rien ne me perturba jusqu’à ce que je me regarde dans les yeux, ils étaient d'un rouge sombre. Je pose la miroir et interrogea le médecin du regard.

-Tu ne t'en souviens pas mais depuis ta plus tendre enfance tu es atteinte d'une sorte de schizophrénie très forte. Tu l'appelais Harley. Un jour, ta famille ta vu mais c'était cette autre personnalité qui était là puis tu as disparu pendant presque plus d'un an. Tu as été retrouvé il y a quelques mois, évanouis et les yeux fortement brûler. On t'a amener ici et soigné, suite à cela tes yeux on pris une teinte rouge, seule séquelles de cette accident.

-Personne ne sait ce qui c'est passer pendant cette ''absence'' ?

-Non nous avions perdu toute trace de toi jusque maintenant.

-Et combien de temps vais je encore rester ici ?

-Plus très longtemps, ta maladie semble s’être restreinte, tu n'as pas fait de rechute depuis que tu es ici.

-Merci docteur.

Me levant je me dirigea vers la porte.

*Ils me croient morte mais je suis toujours là Elizabeth ….*

Je me figea. Cette voix mon esprit ne l'avait pas oublié.

-Quelque chose ne va pas Élisabeth ?

Je posa ma main sur la poignet et ouvris la porte. D'une voix sombre je répondis:

-Tout vas bien docteur.

Elizabeth Quinn sortis un mois plus tard de l’hôpital.

Chapitre 2 : Harley Quinn
C'est maintenant à mon tour de vous raconter une petites histoires petits enfants.


Mais n'oublions pas les bonnes manières, je me nomme Harley, Harley Quinn. Je suis la seconde personnalité de Elizabeth, sa partie sombre et pleine de folie, celle qu'elle refoule depuis sa plus tendre enfance.

Mais vous savez lutter contre moi c'est un peu comme lutter contre une envie de chocolat, on finit toujours pas sombrer dans le désir et ce fut le cas pour Elizabeth, malheureusement pour elle.

Asseyez vous et écoutez moi …

Elizabeth allait bientôt avoir quinze ans seulement tout n'étais pas rose dans sa famille, sa mère était une insouciante de première qui avait une forte adoration pour le vin rouge (qui est d'ailleurs devenu la boisson préféré de Elizabeth mais passons!), son père quand à lui utiliser tout son argent dans les jeux et les filles de rue, il s'en fichait l'argent ne manquait pas mais il fallait admettre que ce n'était pas vraiment un cadre familial idéal n'est ce pas ? Parfois je me vénére d'avoir fait oublier cela a ma petite Eli !

Bref. Quelques jours avant son anniversaire sa mère annonce qu'elle ne sera pas la de la semaine et son père répondis alors que lui non plus. Pauvre Elizabeth, elle allait se retrouver seule pour ses quinze ans. Elle avait voulu protester mais sa mère lui donna une bonne gifle lui ordonnant de se comporter en adulte et d’arrêter ses geremiades avant de se servir un verre et de partir de la pièce suivi du père qui lui se fichait bien de l'éducation de sa fille.

Je dois avouer que le soir là je n'ai pas aide Elizabeth, je l'ai enfoncer dans son désespoir, en même temps comprenait moi, je voulait tellement pouvoir vivre un petit peu sans que l'autre ne me rabroue sans cesse !

C'est donc cette nuit là, affaiblis par sa famille et d'autres noirceurs que l'âme de Elizabeth se brisa pour la première fois et laissa place a Harley, j'entrai enfin en scène, l'heure du spectacle était enfin arrivé !

Quelques mois plus tard
Les cris me faisaient hurler de plaisirs, haha que j'aimais entendre ces pauvres gens geindre de peur et de désespoirs ! Je venais de cambrioler une petite maison enfin petite est un euphémisme ! Depuis que j'avais le contrôle, je faisais les quatre cent coup provoquant des farces dans toute l'île. J'étais vêtu d'un costume de bouffon rouge et noir assorti d'un magnifique chapeau, le visage peint de blanc ajoutant a cela un masque, j'avais the look.
Spoiler:
 
Je vivais, j'étais libre et Elizabeth ne donnait pas de nouvelles, bien lui fasse, cela me ravissait ! Et je faisais tout un tas de rencontres, j'étais en extase.

Quelques jours avant l’hôpital
Cela faisait presque un peu plus d'un ans que j'étais libre, pourtant ces derniers temps je sentais de la résistance dans ce corps et même dans l'esprit d'Elizabeth que je sentais refaire surface.

Et puis un soir ce fut le drame.

Eli etait une Reion depuis son enfance et elle etait doter du contrôle du feu, un element que je trouvais très amusant a mon goût ! Enfin bref, alors que j'étais en train de m'amuser avec ces flammes, une voix retentit.

*Rend moi mon corps Harley !*

Je sursauta, il n'y avait personne autour de moi.

- Elizabeth c'est toi ? A donc tu es toujours en vie quel dommage … et pour te répondre je comptais encore utiliser ce corps un moment voir pour toujours ! Dis je en regardant la flamme dans la paume de ma main.

*Tu peux rêver clown a deux balles*

C'est alors que les flammes ce sont diriger vers le visage brûlant les yeux d'Elizabeth.

Suite a ce choc il fallu du temps a Harley pour revenir dans l'esprit d'Elizabeth, mais elle revint. Elizabeth perdu tout ces souvenirs mais pas Harley. De plus depuis cette accident, il était bien plus féquent qu'Harley prenne le contrôle sur l'esprit d'Elizabeth ...



Le joueur

Pseudo/Prénom ▬ Ludivine
Age ▬ 18 ans
Blabla sur vous ▬ J'ai trouve ce petit bijoux par hasard sur internet, son design et son histoire m'ont intrigué pour finalement m'inscrire !


_________________
Attention Invité, la folie est contagieuse ...


Dernière édition par Elizabeth Quinn le Lun 3 Aoû - 14:22, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Cassidy Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 1001
Date d'inscription : 10/04/2015
Pouvoir : Vision acérée, Gourmandise - drain
Fiche : www
Classe : Reion Suprême
Pins : 846

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elisabeth Quinn Lun 3 Aoû - 0:08

Sois la bienvenue, Mrs Quinn (j'aime beaucoup ton nom de famille) (au passage ton personnage promet être intéressant, j'ai hâte de voir le résultat), et bonne fin de présentation ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reion


Messages : 18
Date d'inscription : 02/08/2015
Pouvoir : Contrôle du feu.
Relations : /
Classe : Reions
Pins : 20

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elisabeth Quinn Lun 3 Aoû - 0:59

Merci ^_^

J'espère que le personnage plaira toujours une fois fini ! Je pense finir ma fiche demain ou max apres demain si je fais trop de pavé ...

*va se cacher avant de se faire ligote et jeter dans un puits*

_________________
Attention Invité, la folie est contagieuse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1723
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elisabeth Quinn Lun 3 Aoû - 9:35

LA BIENVENUE CHEZ NOUS ! Une Harley Quinn qui s'ignore, graou ♥
J'ai hâte de voir le reste de ta fiche du coup, comme je disais si tu as des questions n'hésite pas à nous contacter avec Fallone ! :3

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
Reion


Messages : 18
Date d'inscription : 02/08/2015
Pouvoir : Contrôle du feu.
Relations : /
Classe : Reions
Pins : 20

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elisabeth Quinn Lun 3 Aoû - 10:30

Contente que le personnage vous intrigue !

et merci de l'accueil ! :D

_________________
Attention Invité, la folie est contagieuse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Fallone Rendell
Fonda pour la paix des fleurs

avatar
Fonda pour la paix des fleurs


Messages : 1218
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : Guérison
Fiche : www

Relations : www
Classe : Reion
Pins : 343

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elisabeth Quinn Lun 3 Aoû - 14:00

Bienvenue !
Wow quel personnage, j'adore. J'ai pas encore fini de lire l'histoire, mais le fait qu'il y ait deux versions de l'histoire avec donc deux points de vues, ça m'intrigue beaucoup ! :D

_________________

fallone parle en #ff9900
semi-présente, activité réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-society.forumactif.com
Reion


Messages : 18
Date d'inscription : 02/08/2015
Pouvoir : Contrôle du feu.
Relations : /
Classe : Reions
Pins : 20

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elisabeth Quinn Lun 3 Aoû - 14:25

Merci beaucoup Fallone ^^

Sinon j'ai fini ma fiche si jamais je dois rallonger modifier dite le moi surtout au niveau de l'histoire peut etre de Harley Quinn enfin bref bonne lecture j'espere !

_________________
Attention Invité, la folie est contagieuse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Fallone Rendell
Fonda pour la paix des fleurs

avatar
Fonda pour la paix des fleurs


Messages : 1218
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : Guérison
Fiche : www

Relations : www
Classe : Reion
Pins : 343

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elisabeth Quinn Lun 3 Aoû - 20:53

Ça me paraît assez complet pour un personnage amnésique et schizophrène ! En tout cas c'est intriguant, j'ai hâte de voir comment ça va se passer en rp vu le comportement de l'une et de l'autre ! :D
Je te valide de ce pas, amuse-toi bien ! ♥

_________________

fallone parle en #ff9900
semi-présente, activité réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-society.forumactif.com
Reion


Messages : 18
Date d'inscription : 02/08/2015
Pouvoir : Contrôle du feu.
Relations : /
Classe : Reions
Pins : 20

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Elisabeth Quinn Lun 3 Aoû - 21:21

Merci beaucoup ! :D

_________________
Attention Invité, la folie est contagieuse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Elisabeth Quinn

Revenir en haut Aller en bas

Elisabeth Quinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES CITOYENS :: LA LISTE CITOYENNE :: Admis-