top site

top site

top site

top site




INFORMATIONS ▲
▬ Nous recherchons activement des marqués et humes, merci de privilégier ces classes ♥
▬ Le premier event, bal organisé par le couple royal, à débuté. Soyez nombreux à participer !

Partagez|

Profitons de la fête !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
» Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Profitons de la fête ! Jeu 25 Juin - 15:23


 

 

 
« Profitons de la fête !  »

 

▬ Mère ça suffit ! Je n'ai pas besoin de porter autant d'habits pour aller à la fête ce soir !

Jared n'arrêtait pas de souffler, dévoilant à quel point il pouvait être exaspérer par ce genre de situation. Sa mère qui, dans un esprit simple et maternelle, fouillait dans le placard du jeune homme pour trouver les habits adéquats pour la soirée qui se préparait. En effet, la famille royale avait annoncée il y a peu qu'un bal masqué serait ouvert à tous, dans le manoir des Fawkes ! Une idée géniale car le jeune Reion était totalement pour, pensant définitivement que ce genre d'événement allait fragiliser les barrières entre les différentes classes sociales sur l'île. Peut-être que dans un avenir plus proche qu'on ne le pense, noblesse et Humes seront égaux dans la ville ?... Au final il y aura encore du chemin à faire, mais pour l'instant il suffirait juste de profiter de ce moment de festivité pour s'amuser sans réfléchir. Ce que comptait bien faire Jared, si sa mère allait finir un jour de chercher dans ses affaires une tenue appropriée.

▬ Cesse de faire l'enfant, à un moment pareil il faut faire bonne impression. Surtout si tu souhaites discuter avec de jolies filles qui accepteront de partager une danse avec toi.

Le jeune homme préférait laisser sa mère continuer de parler, n'essayant même pas de la contredire dans le sens où cela ne ferait que faire perdre plus de temps et d'énergie au garçon qui se contentait d'observer par la fenêtre de sa chambre. Il apercevait déjà des personnes remonter les rues pour se diriger vers le manoir, et Jared était toujours coincer là. Soupirant un coup, il annonçait à sa mère qu'il allait se préparer en allant prendre une douche. Elle ne le retenait pas, réfléchissant énormément sur quelle chemise il devrait porter : la verte ou la bleue ? Intense dilemme. Une fois ressortis de la salle de bain, Jared remarquait l'absence de Lindsey dans sa chambre, enfin il serait libre de porter ce qu'il souhaitait ! Sans même faire attention aux habits dépliés sur le lit, il saisissait les premiers vêtements qui lui venaient à l'esprit. Il finissait de s'habiller, préférant arborer un style à la fois chic mais simple. Une chemise blanche avec une légère veste noire sans manche, un pantalon en tissu de la même couleur que ses cheveux sombres, tenu par une ceinture avec une plaque en argent pour la fermer.

Enfilant ses chaussures avec un léger talon derrière, il prenait en main un flacon de parfum pour homme, en passant la majorité autour de son cou afin de dégager une saveur fraîche et enivrante. Il ne manquait plus que le masque qu'il finit par mettre sur le bout de son nez et il sortait de sa chambre pour descendre les escaliers en vitesse, annonçant son départ tandis qu'il claquait la porte derrière lui. Il n'avait pas laissait le temps à sa mère de le rappeler à l'ordre du fait qu'il n'avait pas du tout suivi ses directives, fonçant sans regarder derrière-lui, en direction de la fête. Une fois arrivé sur place il fut surpris de voir le portail d'entrée grand ouvert à tous et toutes, remarquant que tout le monde s'empressait pour entrer alors qu'ils discutaient entre eux, souriants, amusés. D'un sourire joyeux, Jared en faisait de même en suivant le mouvement de la foule, finissant par se perdre un peu plus dans les jardins royaux où il y voyait un orchestre jouer une symphonie des plus agréables et entraînantes aux oreilles. Avec bien entendu, un peu disséminé pas très loin, des tables couvertes de délicieux repas et autres apéritifs qui rempliront l'estomac du jeune Reion.

Alors qu'il évitait de passer entre les personnes qui avaient commencé à danser sur la piste, il s'approchait d'une des tables afin de se placer contre quelques instants, observant la fête qui semblait très bien partie alors qu'il saisissait un macaron, le croquant tranquillement entre ses lèvres. Il était délicieux ! Même la cuisine était une réussite, en un sens tout était organisé par la famille royale, donc il y avait de quoi. Saisissant un verre de champagne qu'un serveur masqué lui proposait, Jared se laissait aller en restant contre la table, sourire aux lèvres alors qu'il commençait à boire une gorgée de la liqueur dorée. Rien ne lui interdisait de boire ce genre de chose et puis après tout ce n'était pas la première fois qu'il s'y tentait. De toutes façons, tout le monde était là pour s'amuser, non ?

 

 
C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
 
Revenir en haut Aller en bas
» Gordon Murdoch
Marqué

avatar
Marqué


Messages : 65
Date d'inscription : 22/05/2015
Pins : 35

MessageSujet: Re: Profitons de la fête ! Sam 27 Juin - 20:09
















Profitons de la fête !

Ft. Kings Society






Moi, je n'aimais pas danser. Plus précisément, je n'aimais pas l'idée "d'aller à un bal". Non pas que l'idée d'égalité naissante (ou apparente en tout cas) me déplaisait puisque toute l'île était conviée, bien au contraire, mais... Pourquoi inviter un nain à un bal ? Un bal est une cérémonie dansante. Sérieusement, qui sur cette île aurait pu vouloir danser avec un nain ? Car si la cérémonie se voulait masquée pour ne mettre qu'au second plan la hiérarchie de l'île, aucun masque ne suffirait à dissimuler ma taille aux yeux de tous. Ainsi, je devinais d'ores et déjà le scénario de cette soirée : tout ceux me connaissant allaient le reconnaître immédiatement, tandis que les autres, ou ne me verraient pas, ou allaient s'amuser de mon handicap.

Et pourtant, je ne pouvais pas refuser cette invitation. Déjà, même si ce n'était pas le top de la reconnaissance, on ne me verrait pas comme un marqué, mais juste comme un nain. La seule discrimination que je subirais serait celle de ma taille ; ce qui allait donc me faire oublier pour une soirée la moitié d'un fardeau quotidien. Ensuite, si ma présence serait assurément remarquée pour les raisons précédemment évoquées, mon absence le serait probablement aussi et sans doute qu'on m'aurait reproché le lendemain de ne pas faire d'effort pour m'intégrer. D'autant plus que, même si j'avais tendance à jouer le vilain petit canard, de fidèles amis seraient présents,  comme Svetlana -compte tenu de sa position-, qui serait finalement la seule potentielle personne avec qui j'allais pouvoir danser (sans aucun sérieux ni d'elle ni de moi, ce que j'appréciais). Et, finalement, la reine serait présente. Selon les "règles" de ce bal, elle ne pourrait pas me juger pour la marque qui couvrait une partie de mon visage, même en devinant qui j'étais. Autrement dit, je pourrais échanger quelques mots avec elle sans que cela soit considéré comme "déplacé".


N'ayant pas particulièrement de tenue appropriée, j'étais habillé de la même façon que d'habitude. Et, n'ayant pas de masque, je m'étais contenté de découper une pièce de vêtement en forme de bandeau et avait tout simplement fait deux trous correspondant à mes yeux ; on pouvait voir ma marque dépassée sur les contours du masques et sur mon nez. Je dois admettre que cette idée de masque "de pauvre" n'était pas entièrement malgré moi ; c'était une maigre forme de protestation, afin de souligner que si le bal se voulait masqué pour dissimuler les inégalités, il y en aurait tout de même rien que dans l'apparence des masques, et que pour certains comme moi, le masque ne suffirait pas à cacher notre rang social.

J'étais donc arrivé ainsi vêtu à ce fameux bal. L'on me dévisagea sans surprise (même si je l'avais un peu cherché avec ce masque) à mon entrée, mais on ne me la refusa pas. Et comme prévu, mon identité fut si évidente qu'elle n'eut même pas l'air d'être un secret : un des gardiens, que j'avais déjà rencontré par hasard, se trahi lui même en me lançant "amuses-toi bien Gordon" avec tout le naturel du monde. Mince, l'on aurait pu au moins jouer le jeu et feinter la surprise en me voyant.

De mon côté, j'avais d'abord commencé par essayer de trouver Svetlana, mais... Tous n'avaient pas la malchance d'être aussi reconnaissable que moi ; ou alors je n'avais juste pas assez cherché. Quoi qu'il en soit, étant sûr que ça serait elle de nous deux qui trouverait l'autre, je décidai d'attendre qu'elle se manifeste, et d'ici là, partais profiter ce que je pouvais profiter : la nourriture. Les tables étaient un peu haute pour moi, mais je pu tout de même profiter des douceurs du manoir. Les macarons étaient délicieux ; et tandis que je tendais la main (avec difficulté du coup) pour en attraper un... Un type, juste à côté de moi. Plutôt grand (même si tout le monde paraissait grand vu d'en bas). D'apparence svelte(mais pas lana). Une coupe de cheveux improbable. Un masque couvert de notes de musiques. Bref, ce type, sans peut être le vouloir, me snoba en attrapant sans probablement m'avoir vu moi et ma tentative désespérée, le macaron que je visais. Je restais ainsi sans bouger, sidéré par cette action, d'inadvertance ou non. Sans doute que, vu ses jeunes traits de visage, il n'était pas habitué à ces réceptions (bien que moi non plus)... N'empêche que le bougre ne me remarqua pas le moindre du monde, et attrapa une flute de champagne proposée par un des serveurs, pour continuer d'observer le spectacle qui s'offrait à lui (enfin, je suppose qu'il devait apprécié ce qu'il voyait ; moi je ne voyais pas derrière la table).

Finalement, ne voulant pas me montrer importun pour autant, ma réaction fut tout de même courtoise : j'avais tout simplement toquer sur la table jusqu'à attirer son attention, en grommelant quelque chose comme "c'était le mien" puis avait reproduit l'effort surhumain de tenter d'attraper un macaron.


 


 









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1723
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Profitons de la fête ! Sam 27 Juin - 20:58

Profitons de la fête !
EVENT #1
« Mais si ma chérie voyons, ça t'ira à ravir! »
Cette même phrase répétée en boucle depuis quelques jours… Tout ça parce que Svetlana avait marqué un refus d'aller à ce stupide bal en robe.

Et pourtant, sa mère s'acharnait, encore et encore, avait réussit à lui faire prendre un jour de congé – juste avant le bal justement – pour la traîner faire du shopping, auquel elle n'avait même pas participé, restant en retrait, les mains dans les poches, et lâchant parfois un soupir histoire de montrer qu'elle était toujours vivante.
Non, Svetlana n'aimait tout simplement pas les robes : elle trouvait que cela lui limitait les gestes, dévoilait trop son corps et en plus, les robes n'avaient jamais de poches. Et ne parlons même pas de ce qui est accessoires, maquillage ou même coiffure : de toutes façons, vu la longueur de ses cheveux, sa mère pouvait être tranquille à ce sujet. Elle n'allait pas passer des heures à monopoliser la salle de bain familiale simplement pour s'assurer que ses bouclettes seraient bien en place.

Et pendant ce temps là, Mikael en rajoutait une couche, lui envoyant des sms pour se foutre d'elle. Elle l'aimait bien son frère, mais elle lui trouvait le cerveau ramolli depuis qu'il s'était trouvé cette pimbêche de copine. Elle faisait néanmoins des efforts pour la supporter lorsqu'il la ramenait aux repas familiaux, mais elle aurait préféré qu'il se trouve quelqu'un… à son niveau dirons-nous.
Enfin bref, du coup, sa mère s'était mise en tête de la mettre dans une robe rouge sombre, avec un décolleté en V relativement plongeant et qui lui arriverait certainement un peu au-dessus du genou si elle condescendait à la porter. Svetlana avait beau protester que cette robe était beaucoup trop cher pour ce qu'elle était, et que le but du bal n'était pas de montrer un rang social (même en tant que Servante, elle servait les Fawkes, ce qui lui valait un certain prestige dans la hiérarchie), mais sa mère était devenue au fil des ans très douée dans l'écoute sélective, et balaya ses objections sans même les entendre.

Tentant de se convaincre en se disant que de toutes façons, peu de personnes la reconnaitraient avec son masque et que son entourage l'imaginait encore moins en robe (oui, c'était vraiment SI exceptionnel que ça de sa part, elle n'en avait que deux noires qu'elle ne mettait que pour les grandes occasions chez les Fawkes, autrement elle sortait en costume pour les événements officiels), Svetlana finit par se laisser convaincre – surtout pour avoir la paix. Vêtue de cette fameuse robe, elle enfila avec une paire d'escarpins à talons hauts – qui lui faisaient dépasser le mètre quatre-vingt – et piqua une pochette noire à sa belle-sœur, puisqu'elle devait être toujours joignable par Lysander et qu'autrement, elle n'aurait rien pour ranger son téléphone.

Pour la énième fois en passant le portail du Manoir – dont les façades étaient illuminées pour l'occasion – la jeune russe se dit qu'elle aurait préféré être n'importe où plutôt qu'ici, et vautrée dans son lit, son ordinateur sur les genoux et le chat qu'elle avait récupéré lorsqu'elle était en mission avec les dragons du clan rouge pour Lysander en train de ronronner à côté d'elle. Mais en tant que Servante d'un membre de la famille Royale, sa présence était obligatoire, et elle savait que c'était un des risques du métier en le prenant. Aussi soupira-t-elle un bon coup, mis son masque en place en pénétra enfin dans la demeure royale.

Il y avait déjà pas mal de monde à être arrivé, et tous étaient masqués. Comme elle l'avait prévu, personne ne la reconnu : sa mèche était cachée par le masque élégant qu'elle avait déniché chez un antiquaire pour l'occasion, et il n'y avait rien de distinctif à propos d'elle, si bien qu'à moins qu'elle ne prenne la parole, elle pouvait passer inaperçue.
Le problème avec les bals masqués, c'était que ses connaissances aussi passaient inaperçues, et elle avait beau être venue avec sa famille, elle n'avait pas l'intention de passer la soirée avec eux ; Mikael avait déjà foncé vers la piste avec sa pimbêche, et ses parents s'étaient arrêtés discuter avec un couple d'amis. Svetlana se contenta d'un hochement de tête poli avec une ébauche de sourire comme toute salutation, mais elle n'écoutait pas vraiment la discussion, passant la foule au crible pour voir s'il y avait une personne avec qui elle pourrait avoir envie de passer la soirée, Elizabeth, Lysander, Gordon ou Jeremiah par exemple.

Parlant de Gordon, il ne devait pas être trop difficile à repérer, et pour cause : il était un nain, ce qui voulait dire que même s'il était masqué, tout le monde le reconnaitrait à sa petite taille. Ce fut donc lui que Svetlana chercha en premier – rien à voir avec une quelconque espèce d'affection fraternelle qu'elle pourrait lui porter – et prenant en compte leur amour commun pour la boissin, ce fut tout naturellement vers le coin buffet que son regard se porta.

Ah ! Il était donc là… A côté d'un grand dadais à cheveux longs, qui venait de lui chourrer un macaron sous le nez. Un sourire amusé collé aux lèvres en imaginant sans peine les ronchonnements que l'individu allait se prendre, Svetlana prit congé de sa famille et du couple d'ami pour traverser les quelques mètres qui la séparait de son ami.
« Bonsoir. » salua-t-elle avec un sourire poli l'homme à côté d'eux, avant de prendre un macaron et de le manger devant Gordon, qui venait, comme elle l'avait prédit, de marmonner quelque chose comme « mon macaron ». Sentant néanmoins que c'était une plaisanterie dont il ne fallait pas abuser, elle en prit un second qu'elle offrit cette fois-ci au nain.
« Sympa ton masque. » commenta-t-elle en guise de salut, et avec sincérité : c'était cette présence d'esprit et cette insolence qu'elle avait toujours apprécié chez lui.

De meilleure humeur sachant maintenant avec certitude qu'elle n'aurait pas à passer la soirée seule, s'ennuyant ferme dans son coin, Svetlana reporta son attention sur l'homme à côté d'eux. Pour ce que le masque laissait voir, elle le définissait comme étant assez jeune, mais impossible d'en être sûre sans voir l'autre moitié du visage.
« Et vous monsieur, souhaiteriez-vous reprendre de ces macarons ? » fit-elle à son intention, prenant garde à ne pas paraître trop hostile – vu la situation, cela pouvait être perçu comme une provocation délibérée, alors qu'en réalité, c'était un test pour voir comment l'inconnu réagirait quand il s'apercevrait de sa gaffe.

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Profitons de la fête ! Mar 30 Juin - 16:32



Au bal masqué






- Je n’ai pas trop envie d’y aller tu sais… Dit Mélissandre à son frère Stanislas quand il proposa d’aller au bal.

- Mais c’est un bal masqué. Et j’ai tout prévu.

Son aîné insista bien sur le mot « masqué », sous-entendu : elle serait relativement incognito. Donc il n’y avait pas de raison que la jeune femme se déroge à ce bal. Surtout que celui-ci était particulier, puisque tout le monde était invité ! Cela fini par attisé assez la curieuse de Mélissandre pour qu’elle aille  voir ce que son frère avait bien pu trouver au niveau vestimentaire. Dans sa chambre attendait un kimono court moderne aux teintes orangés et un demi-masque de kitsune blanc et rouge. Apparemment il n’avait pas conscience, ou s’en fichait, qu’ils allaient avoir l’air étrange. L’avantage, avec un tel masque, on ne les reconnaitrait pas. Après hésitation, Mélissandre enfila la tenue, qu’elle agrémenta d’une fleur de nacre orangé dans les cheveux et de boucle d’oreille.

Pour finir le tout, Mélissandre se saisi d’un châle en soie de la même couleur que le kimono et se mit le vernis à ongle correspondant. Ses ballerines oranges légèrement compensées enfilés elle était prête. Son frère avait mis moins de temps, et l'attendait dans le salon. Il avait choisi d’opté pour un haut blanc dont le drapé faisait pensé à un kimono sans en atteindre la longueur, un pantalon noir basique, ses chaussures noires de ville et lui aussi un demi-masque de kitsune. Bah si tout le monde avait fait preuve d’excentricité ce jour-là, ils passeraient nickel, non ? Et puis elle était sûr que les Reions voudraient en mettre plein la vue et rivaliseraient de parures.

Quand ils arrivèrent à pied, le temps agréable les ayant incités à se balader un peu, la fête avait déjà commencé. Les gardes les regardèrent passer un peu septiques devant ces individus tout droit sorti d’un conte japonais mais ils étaient masqués, c’était l’essentielle. Son frère l’abandonna pour rejoindre des connaissances d’un « ah ! Ils sont venus ! Profites de la fête, et si tu as besoin de moi, je serais là-bas.». « Là-bas » désignant un coin à gauche de la salle où se tenait un couple d’individus visiblement mal à l’aise dans le bal, que Mélissandre ne connaissait, ou ne reconnaissait, pas.

Une fois son frère partit, elle regarda autour d’elle. La Reion grimaça intérieurement en constatant que la tendance était surtout aux masques de styles vénitiens. Enfin, elle n’avait pas vu tout le monde encore. Ne sachant que faire, elle partit vers le buffet, où se tenait déjà des personnes de toutes tailles : entre autre une grande perche en robe rouge et un nain qui formaient un duo… original à côté d’un individu que Mélissandre ne connaissait pas non plus. Au moins, elle passerait inaperçu en allant se chercher un cocktail de jus de fruit. Enfin peut être.

masque:
 


codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
» Jeremiah Crane
Tenancier du Café du Sentier Perdu

avatar
Tenancier du Café du Sentier Perdu


Messages : 126
Date d'inscription : 29/03/2015
Pins : 359

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Profitons de la fête ! Mar 30 Juin - 20:04

Le bal de l'été, ou appelé aussi Bal Estival, allait bientôt commencer. Beaucoup de choses avait été à préparer pour y aller, enfin ... pour les autres. Jérémiah lui n'avait pas eu à hésiter plus que ça, il commença par sortir un de ses costumes qui dataient de son époque où il avait commencé à faire le Servant. Celui-ci n'était pas vraiment de la meilleur qualité, sa famille n'ayant pas particulièrement Comme vous avez pu le deviner, l'habit n'était pas vraiment usé. Quelques coups de brosses et des produits d'entretiens plus tard, il était presque fier du résultat. Sa préparation continua avec un rasage de prêt, occasion exceptionnel mesure exceptionnel. Il tressa ses cheveux, après un démélage assez intensif, ne laissant qu'une mèche qu'il avait colorisé il y a peu de temps, sur le côté. La dernière touche fut les bracelets qu'il portait souvent. Le costume résultait en un mélange assez subtile entre un costume de soirée et l'esprit général de Jérémiah. Son masque, lui, avait été construit de ses mains. Une sorte de masque évoquant un animal, au début pensé comme un renard, fait de bois clair avec quelques perles de couleurs et de bois plus foncées.

Alors qu'il sortait de devant sa collocation, il se mit à marcher non pas en direction du bal masqué mais vers les appartements du centre ville. En effet, il n'allait pas aller au bal en solitaire, il attendait quelqu'un avant d'y aller. Patientant quelques instants, sans son masque sur le visage rangé dans une de ses poches, la jeune femme qu'il attendait était en retard, mais il s'y attendais. C'était ainsi, il fallait faire avec, mais son attente ne fut pas longue. Une élégante demoiselle, des cheveux blonds coiffées, une robe blanc cassé avec des perles discrètes et un masque tout simple cachant une bonne partie du visage. Jérémiah contempla le visage souriant de la personne qui partageait sa vie depuis un petit bout de chemin. Même si de nombreuses fois, leurs relations avaient été ombrageuse, ils finissaient toujours par s'en accommoder. Le jeune homme en costume fit une petite réverance avant de lui donner son bras pour l'accompagner jusqu'à la fête. Celle ci se fenda d'un autre sourire de coquette ainsi que d'un :

- Jérémiah.
- Mary.

Les deux éclatèrent d'un rire franc avant de reprendre leurs rôles d'aristo de la bonne époque. C'est ainsi que les deux marchèrent en direction du bal dans les rues pavées de la ville. Il y eu peu de discussion entre eux jusqu'à ce que les portes du manoir se trouve devant leurs yeux. Sans trop se troubler, les deux jeune gens entrèrent les bras dans les bras dans le bal, marchant vers le buffet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Lysander Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 133
Date d'inscription : 29/03/2015
Pouvoir : Métamorphose, énergie du néant
Classe : Reions s
Pins : 565

MessageSujet: Re: Profitons de la fête ! Mer 1 Juil - 13:15

Depuis que la tenue de l’événement était parvenue aux oreilles de Lysander, ce dernier avait tout fait pour l'éviter. Mais malgré toutes ses « suppliques » et ses prétextes son père était resté sourd, et avait maintenu la présence de son fils aux événements. Cela le faisait même rire, il savait que son fils détestait ce genre de réunions.
Et plus l'on s'approchait de l'heure, plus le manoir fourmillait d'agitation. Cette tension omniprésente mettait le Fawkes mal à l'aise. Ce que beaucoup appelaient « bal » ou « réception » il appelait ça « pièce de théâtre » ou encore « représentation ». Tout cela n'était qu'une occasion de s'exhiber, de se faire remarquer par les puissants.
Enfin, il n'avait plus le choix. Pour la soirée, il adopterait son apparence de la trentaine, celle que le « public » connaissait. De toutes façons, les gens ne s'intéressaient à son père que de par ses responsabilités importantes. Mais Lysander ayant « hérité » de son inéligibilité à la couronne et n'ayant aucune responsabilité « connue » peu de gens s’intéressaient à lui pour d'autres raisons que de se rapprocher de son père.
Juste avant la réception, il change d'apparence, portant sa livre la plus prestigieuse, et un simple masque noir-argent, lui recouvrant la tête du front jusqu'au nez, ne laissant que sa bouche de véritablement visible. Peut être qu'un bal masqué serait moins ennuyeux. Pour commencer, pas de crieur. C'était un avantage non négligeable.
Bref, il fallait cesser toutes ces réflexions pour un simple bal. Il devait y aller, et peu importait combien il réfléchirait, rien ne changerait. Il était interrompu dans son travail, et cela le mettait dans un humeur épouvantable.
Tout en descendant de ses appartements il ruminait. Il était à l'heure, personne ne lui ferait de remarque. En approchant de la grande salle, il prit une inspiration. Tenue droite, démarche assurée, tête haute... Que le spectacle commence !
En entrant il prit soin de détailler le plus vite possible les personnes proches. Il rit sous cape en pensant à Svetlana, qui devait vivre la situation au moins aussi mal que lui. Il se mit en quête de la trouver. De par le masque et de sa faible notoriété, Lysander était laissé totalement de côté. Pas de salutations rituelles, il en oubliait presque être un Fawkes.
Connaissant Svetlana le suprême était persuadé qu'elle allait le reconnaître en premier, il portait l'une de ses habituelles tenue blanche, et ses cheveux blanc faisait de lui quelqu'un de très reconnaissable, pour peu que l'on ait l'habitude de le côtoyer.
C'est une phrase entendue au détour d'une table qui mit la puce à l'oreille de Lysander. Un langage très peu recherché, très spontané. Peu de gens seraient capable de parler comme cela dans une réception royale.
Effectivement, non loin de là assise se trouvait une jeune femme, et Lysander mit quelques secondes à reconnaître sa servante. Il rit intérieurement encore une fois. A sa table étaient déjà présents un nain qu'on aurait dit sorti d'une histoire de fantaisie et un autre jeune homme. Lysander ne les avaient jamais vu. Le Fawkes s'approcha et s'empara d'un siège.


Puis-je me joindre à vous?


Il y avait comme une... tension à table, mais le nouveau venu y était totalement étranger. Cela semblait avoir prit place entre les deux autres hommes. Il regarda Svetlana d'un air interrogateur, bien que ce genre de communications silencieuses étaient rendues impossibles par les masques, peut être qu'elle saisirait. Il sourit.


Madame, permettez moi de vous dire que cette robe vous sied à ravir.


La pique était lancée. Ce soir était l'occasion de se mêler un peu à la masse, et de quitter le costume de Fawkes quelques heures. Peut être que la soirée n'était pas perdue.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Profitons de la fête ! Jeu 2 Juil - 16:50


 

 

 
« Profitons de la fête !  »

 

Ne manquant pas de déguster le macaron sans réfléchir à ce qu'il avait fait sans le remarquer, il observait la fête qui semblait extrêmement bien partie. Après tout, les personnes masqués arrivées en masse et commencèrent à profiter des douceurs du bal – comme le faisait Jared avec le délicieux buffet – se disperser sur la piste de danse pour savourer la douce mélodie qui sortait de l'orchestre sur la scène avant de se regrouper en petits groupes pour discuter. Les choses partaient dans le bon sens, aux yeux du jeune Reion les autres personnes avaient vraiment l'air de s'amuser, ce qu'il appréciait plus particulièrement. Il a toujours bien aimé voir les autres s'amuser, rire, sourire etc... Peut-être pour cela qu'il s'est mis en tête d'incarner la source de ces rires pour toutes les personnes qu'il rencontre, ou du moins c'est ce qu'il essaye. La réalité est de loin si facile.

Surtout lorsqu'il finit par remarquer le léger bruit sourd, ressemblant à un poing toquant la tête. Tournant légèrement la tête vers la source du bruit, il voyait enfin une personne de petite taille lui arrivant à peine au ventre. Il était surpris, après tout il ne l'avait même pas vu venir! Se grattant la joue, il tentait de comprendre ce qu'il se passait et pourquoi il grommelait quelque chose qui semblait inaudible aux oreilles de Jared à cause des bruits parasitaires qui les avaient encerclés. Quelques instants après, une femme sortait des groupes de masqués pour se joindre aux deux hommes, saluant les deux hommes. Jared qui tenait toujours sa verre en main, fit une légère révérence de la tête en souriant. « Bonsoir ! » fut sa réponse. Il ne semblait pas la reconnaître, bien que le fait qu'elle soit masquée aidait à garder l'anonymat. En réalité il ne connaissait pas de femmes comme elle qui, aux cheveux courts et sombres, possédait une mèche rouge. C'était plus unique dans le genre, mais il fallait avouer que c'était pas désagréable à voir pour autant.

Jared s'écartait d'un pas pour la laisser s'emparer d'un macaron, le mangeant devant la personne de petite taille qui était vraisemblablement un nain. Le jeune Reion remarquait enfin sa faute lorsqu'il observait le nain s'étendre un maximum pour tenter de se saisir d'une des douceurs, alors que Jared avait juste eu à le prendre sous son nez comme si de rien n'était. Il s’apprêtait à agir lorsque la demoiselle commentait le masque du petit homme. Il fallait l'avouer qu'il était vraiment simple et original, il ressemblait en quelque sorte à ces vendeurs qui traversaient le désert en quête de clients et de nouvelles marchandises – bien que ce genre de chose Jared n'a pu les lires que dans des livres. Alors qu'on lui proposait un nouveau macaron, Jared continuait de sourire légèrement avant de passer sa main sur l'assiette avec les douceurs empilées les unes sur les autres et les confier au nain, exprimant à quel point il était désolé.

▬ Je préférerais les partager avec ce monsieur. Encore désolé de ne pas avoir remarqué que vous étiez en difficulté par ici.

Remettant l'assiette entre les mains du nain, il ne fit aucunement attention aux détails qui pouvaient ressortir du personnage comme le fait qu'il soit de petite taille ou que Jared puisse remarquer les marques visibles sur certaines parties de son visage. Il se doutait que le nain était un Marqué, mais ne cherchait ni à s'avançait ni commencer à juger la personne qu'il avait en face de lui. Ce n'était pas dans le caractère du garçon et de plus, tout le monde était venu pour profiter de la fête n'est-ce pas ? Sous cette remarque Jared pouvait remarquer une demoiselle avec un masque de renard blanc qui parcourait le buffet, probablement pour chercher un met succulent. Il voyait également un couple de masqués, ensemble. Que l'on soit seul ou non, Reion ou Marqué, Hume ou Servant, les personnes ici présentes ne cherchaient qu'à apprécier les festivités. C'est à ce moment-là qu'une personne de plus rejoignait le groupe qui venait tout juste de se composer autour du buffet. Un homme aux cheveux blancs et à la tenue blanche. C'était un habit sublime à regarder, les détails réalisés sur les finitions rendaient honneur à celui qui les avaient réalisés. Et cela, Jared le reconnaissait bien. Il n'est pas fils de tailleur pour rien.

Laissant le nouveau venu s'installer, il ne pu s'empêcher de le rejoindre sur son avis lorsqu'il complimentait la demoiselle à propos de sa robe, hochant la tête avant de boire une légère gorgée de champagne.

▬ Il faut avouer que vous êtes ravissante dedans.

Un aveux innocent, Jared ne comprenant pas le but premier du compliment de l'homme en blanc. Mais cela il n'y faisait pas attention, se contentant de sourire sympathiquement aux deux personnes. Il fut néanmoins intrigué par un plateau argenté posait sur la table à côté, remarquant plusieurs verres de la même liqueur dans laquelle s'abreuvait Jared. Posant son contenant un instant, le jeune homme allait saisir les verres de ses deux mains pour les servir aux trois personnes qui avaient engagés la conversation, d'un air à la fois festif et amusé.

▬ Tenez donc, buvons à l'honneur de cette soirée qui s'annonce intéressante et amusante !

Reprenant son verre en main, il le tendait légèrement en l'air en même temps que ses paroles avant de boire d'une traite ce qu'il restait du champagne. Il était prêt à tout pour s'amuser par ici.

 

 
C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
 
Revenir en haut Aller en bas
» Elizabeth Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2015
Pouvoir : Projection
Classe : Réions Suprême
Pins : 245

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Profitons de la fête ! Jeu 2 Juil - 18:18


 ❝Au bal masqué ohéohé.❞

feat. tous les copains.



J'échange un regard avec Abraham alors que j'erre dans le dressing à la recherche d'une robe que je puisse mettre pour aller à ce bal. J'avance dans sa direction pour l'aider à s'habiller et pour replacer une mèche de cheveux qui tombe devant son masque. Un sourire niais sur mon visage alors que j'en profite pour caresser le bas du sien du bout des doigts. Ma main se râpe doucement sur sa barbe mal rasée de quelques jours alors qu'il ajuste encore un peu son masque en râlant. Monsieur n'a pas l'habitude de porter quelque chose sur le visage, donc monsieur râle. J'hausse les yeux au ciel, le pousse légèrement avant de filer en direction du dressing où j'attrape l'une des robes qui me tente le plus avant de la ranger et de répéter le mouvement à plusieurs reprises.

La voix d'Abraham s'éloigne, il me prévient qu'il y va déjà, que c'est mieux si l'on ne s'y rend pas ensemble histoire que les invités ne devinent pas nos identités. Si déjà on organise un bal masqué, autant s'y tenir jusqu'au bout non ? J'agite mes doigts dans sa direction pour le saluer et le suis du regard jusqu'à ce qu'il claque la porte. Dès que j'entends celle ci se fermer, je me dirige à toute vitesse dans mon petit coin de dressing "secret" où sont rangées mes capes et mes robes capées. J'hésite. Si quelqu'un me reconnait, je ne pourrais plus les utiliser pour sortir tranquillement... Je laisse donc tomber. Je me dirige donc vers les quelques robes que j'ai acheté mais pas encore portée et me décide pour l'une envoyée comme "cadeau" avec une commande de plusieurs autres robes que j'avais fait à un particulier.

Justement puisque c'est un cadeau, ce n'est ni moi ni Abraham qui l'avons choisit et donc absolument pas dans les couleurs que je porte habituellement. Pas de rouge, pas de noir, pas de blanc, pas de couleurs chaudes. Une jolie robe sirène bleue ciel. "Pas de dos nu Eli, on te reconnaitra à ta cicatrice." m'a répété 100 fois Abraham quand je lui parlais de robe. Enfin, d'un côté il a pas tord sur ce point. Donc cette robe est parfaite. Une couleur avec laquelle je ne sors presque jamais, pas de dos nu. J'enfile le long morceau de tissu et lutte tant bien que mal pour fermer la tirette. Je file ensuite devant le miroir. Un sourire amusé se dessine sur mon visage alors que je fixe mon regard sur le miroir. Et si je jouais de mes illusions ? Je me concentre. C'est quelque chose que je n'ai encore jamais essayé donc pourquoi pas ? Je pose mes doigts sur mes joues et observe ma peau se foncer légèrement, se bronzer doucement. Mes pupilles rouges se teintent d'une couleur bleue claire alors que mes longs cheveux et noirs semblent se décolorer jusqu'à un blond blé. J'éclate de rire. Moi qui adore mes cheveux foncés, me voir porter un blond comme celui ci m'amuse au possible. Mes traits du visages changent légèrement eux aussi. Je me relève et ris, amusée comme une enfant de la situation. Je me dirige vers le balcon après avoir jeté un regard à l'heure, j'ai encore quelques minutes à occuper. Mes yeux se baladent dans les jardins. Au loin, je vois une foule de personne déjà présente, mais de là où je suis on ne peut pas me voir.

J'observe les différentes personnes arriver au loin. Je me demande de quels façons ils arrivent. Si le bal est masqué, on ne peut pas empêcher chacun de s'y rendre comme ils le veulent et c'est sûrement à ça que l'on peut déjà reconnaitre au moins les différentes classes. Je souris et m'appuie sur le bord du balcon. J'ai envie de faire un tour à cheval tiens. C'est bête à dire mais l'utilisation de mes illusions m'a ouvert l'imagination.

Comme une enfant, je m'imagine grimper sur un cheval blanc. Je me vois projeter une illusion sur celui-ci. Regardez, sa crinière blonde se teinte de rouge, d'orange, de jaune, de vert, de bleu et de violet. Elle semble même s'allonger, et des étoiles naissent à la fin des longs poils de l'animal. Les couleurs semblent aussi s'attaquer aux poils de sa queue. Oh et puis une corne pousse sur son front. Je glisserai mes doigts sur le pelage doux de l'animal, d'un blanc pure et d'un blanc propre. Et de la douceur d'une peluche aussi. Du coup, je m'accrocherai aux poils doux, brillants et colorés de l'animal alors qu'il gambaderai dans les jardins. Plus il avancerai vite, plus les étoiles qui s'échapperaient de ses crinières brilleraient plus longtemps. Comme une petite fille, je resterai accrochée à ma licorne donc le pelage se teinterai doucement d'un rose barba papa et puis même qu'elle volerait et même qu'elle...

Le son d'un rire bien plus fort que les autres vient me sortir de mes pensées. Je secoue brièvement la tête histoire de quitter mes pensées licornesques et enfantines. Après avoir attrapé et enfilé mon masque, je quitte la pièce et claque la porte. D'un pas rapide et motivée, je file rejoindre la fête où beaucoup de personnes sont déjà rassemblées.

Un peu dépaysée par le nombre de personne et surtout par l'impossibilité de mettre des noms sur des masques, je lance un regard à la foule alors que je m'élance en souriant. Des belles tenues, des beaux masques. Je sens l'une de mes mèches "blondes" tomber sur mon visage et je souris toute seule lorsque je la replace derrière mon oreille. Mes yeux s'arrêtent sur le buffet et sur une personne de petite taille. Je reconnais Gordon qui semble avoir fait son petit élan de rebelion de par son masque. J'hausse les sourcils et un sourire en coin se dessine sur mon visage alors que je m'élance en sa direction. Il est en train de parler avec une jeune femme que je n'arrive pas à reconnaître. En m'avançant, je remarque deux hommes qui s'asseyent avec le duo. Et au moment où j'arrive près deux, l'un des homme propose de trinquer pour le bal. Mes chaussures me faisant mal comme pas possible, je pose une main sur une des chaises libres à leur table avant de demander la permission de m'assoir avec eux, attrapant par la même occasion ma cheville.

- Je peux ?



@Eques sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Gordon Murdoch
Marqué

avatar
Marqué


Messages : 65
Date d'inscription : 22/05/2015
Pins : 35

MessageSujet: Re: Profitons de la fête ! Ven 3 Juil - 10:19
















Profitons de la fête !

Ft. Kings Society






Ainsi, pendant que je ronchonnais, une jeune femme nous avait rejoint. Et, bien que la tenue très féminine me perturba, je pus reconnaître Svetlana, qui me piqua mon macaron (avant toutefois de m'en redonner un). Je la saluais à mon tour, et puis, ce fut à cet instant que je reçu ma dose annuelle d'échange sociaux (quoi que le côté poli que les gens avaient ici me plaisait) : tout d'abord, le jeunot un peu maladroit me tendit l'assiette complète de macarons ; je n'en fus que plus ravis, certes. Mais je ne pus pour autant lui accorder un "merci", c'était trop me demander. Ensuite, un type nous rejoignis, demandant d'intégrer notre petit trio social en attrapant une chaise sans même attendre de réponse ; mais encore une fois, puisque la soirée se voulait conviviale et qu'en plus il semblait connaître ma chère amie puisqu'il complimenta sa tenue, je me privais de tout commentaire et mangeais tranquillement mes macarons. J'aurais pu continuer la soirée comme ça, à me goinfrer, si deux nouvelles interactions sociales ne m'avaient pas sautées à la gorge : le jeune homme (qui commençait finalement à monter dans mon estime, l'air de rien) nous tandis à tout les trois une coupe de champagne, que j'échangeais volontiers avec les macarons. Imitant ce jeunot pas si mal poli que ça, je levais mon verre et tentait de l'accompagner d'un petit toast sympathique :

_A l'égalité de l'île, raillais-je.

Venant de moi, cela sonnait spécialement sarcastique puisque j'aurais pu être l'incarnation des inégalités de l'île. C'est pour cela qu'aussitôt ces paroles lâchées, je zieutais les personnes autours afin de potentiellement deviner qui pouvait être ou non un Fawkes, justement ; histoire de savoir si j'étais en train de m'attirer des ennuis. Je pus ainsi voir un couple, une jeune femme au masque de chat, et... Une nouvelle femme qui venait de s'incruster à notre petit groupe. Une blonde, qui a peine demandé si elle pouvait se joindre à nous, l'air de souffrir au pied. J'haussais alors un sourcil, plutôt surpris par la facilité qu'avaient les gens à rejoindre un petit groupe auquel j'appartenais.

_Ouais, ouais, répondis-je à cette jeune femme en buvant mon verre d'une traite.

Si je pouvais avoir l'air un peu hostile dans mes réponses, la réalité était tout autre : je n'étais tout simplement pas habitué à de si "bonnes compagnies", aussi les conventions sociales m'échappaient un peu. Voulant toutefois tenter de m'améliorer (pour une fois que l'on était pas en train de me juger), je me décidais enfin à me lancer, peut-être un peu maladroitement :

_Alors, vous étiez déjà venu au manoir ? Je dois dire que de mon côté, je n'aurais jamais pensé pouvoir y mettre les pieds...En y étant été invité.

Je pense que personne ne se faisaient d'illusions ; même si par politesse ou par respect pour le thème du bal, personne ne le dirait, tous savaient probablement que j'étais un marqué et, si l'histoire de ma famille était arrivée à leurs oreilles, savaient également qui j'étais.



 


 









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1723
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Profitons de la fête ! Ven 3 Juil - 17:38

Profitons de la fête !
EVENT #1
Gordon, le jeune inconnu et Svetlana n'étaient plus les seuls à s'être approchés du buffet. Une jeune femme, habillée de ce qu'il semblait être une tenue traditionnelle japonaise et un masque assortit, ainsi qu'un jeune couple visiblement un peu excentrique les avaient rejoints. Puis, joignant directement leur conversation, s'était incrusté… Lord Lysander. Oh, il n'était pas difficile de le reconnaître, même si son apparence était loin de celle habituelle. Finit l'apparence de gamin... Mais il n'avait sut se départir de ses cheveux blancs ni de ses tenues blanches grandioses assorties. Difficile de louper qu'il faisait partie au moins de la grande noblesse sinon de la famille Fawkes.
Enfin, une jeune femme blonde, inconnue également au bataillon, les rejoignit au buffet. Tout ce petite monde conversait gaiement.

Tout du moins en apparence.

En effet, il y avait toujours cette petite tension à cause de l'histoire des macarons, qui semblait néanmoins se résoudre, le jeunot ayant rattrapé sa gaffe avec élégance - ce qui lui valut automatiquement l'amitié, ou en tout cas le respect, de la jeune femme. Mais la remarque de Lysander sur sa robe était des plus malvenues, puisque lui savait pertinemment à quel point elle détestait cette tenue. Pas question cependant de lui donner la satisfaction : Svetlana répondit par un sourire digne d'une publicité colgate, tout en intériorisant la haine qu'elle ressentait pour lui à cet instant précis... D'autant que le petit jeune en rajoutait en couche.
"Je vous remercie." articula-t-elle simplement, toujours ce sourire de convenance accroché aux lèvres.

Le jeunot alors s'en fut chercher des flûtes pour tout le monde, et Svetlana attrapa la sienne en le remerciant d'un air presque chaleureux, et trinqua de bonne foi avec le reste de cette petite troupe, mais ne portant pas de toast elle-même, bien qu'elle ne réprima pas un sourire amusé à celui de Gordon.

C'est à ce moment-là donc que la blonde les rejoignit, tirant comme Lysander une chaise pour s'asseoir, alors qu'elle-même s'esquintait les talons à rester debout. Svetlana décida alors sur le champ qu'elle n'appréciait pas cette femme à la longue chevelure blonde et dont les traits qui n'étaient pas cachés par le masque lui étaient totalement inconnus. Elle se contenta donc de la saluer d'un sourire poli mais quelque peu froid... Qu'elle s'empressa de cacher en sirotant une gorgée de champagne, pensant distraitement que si elle arrivait à mettre la main sur Jeremiah, elle le lui ferait bien changer en vodka - moyennant service s'il le fallait, et ne l'ayant absolument pas reconnu alors qu'il se trouvait juste à côté de son petit groupe.
Nouveau sourire en coin à la remarque suivante de Gordon. Elle notait avec une légère pointe de fierté qu'il essayait de se sociabiliser, sans abandonner pour autant ce côté provocateur. Jouez le jeu si vous le voulez, mais les règles n'ont toujours pas changé, disait-il effrontément dans un langage de politicien. Svetlana usa de la même technique que précédemment pour dissimuler son sourire, avant d'elle-même répondre.

"Je n'avais jamais eu l'occasion de profiter des jardins du Manoir jusque là." fit-elle simplement. Manière sobre de passer sous silence son attachement à ces lieux, tout en répondant - partiellement - à la question.
"J'imagine, vous, monsieur, que vous avez déjà été convié à ce genre de réceptions en revanche." fit-elle avec ce fameux sourire à la fois glacial et effronté en s'adressant directement à Lysander. Un battement de cils innocent s'ensuivit sans qu'elle ne fut certaine que son Lord puisse le voir, mais le message était tout de même clair : comme d'habitude, elle ne se laisserait pas faire, même si leur échange restait somme toute "bon enfant" et bon résumé de leur relation au quotidien.

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Jeremiah Crane
Tenancier du Café du Sentier Perdu

avatar
Tenancier du Café du Sentier Perdu


Messages : 126
Date d'inscription : 29/03/2015
Pins : 359

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: Profitons de la fête ! Dim 12 Juil - 16:29

Jérémiah et sa sœur venait seulement d'arriver à la fête. La sensation de retard ne l'était pas car déjà une bonne partie de la ville et ses invités étaient déjà arrivé. Une explosion de couleurs, odeurs et de bruits les assaillir des qu'ils firent plus de deux pas à l’intérieur. La soirée n'avait pas encore commencé que déjà un brouhaha commencer à monter. Un mouvement de regard circulaire sur la salle ne lui apprit pas vraiment avec qui il était, le principe du bal masqué semblait avoir été respecté correctement.

- Shall we go ?

Avec un sourire, le jeune homme se tourna vers sa cavalière d'une danse et l'invita à rentrer plus en profondeur dans la salle. Cela n'avait pas vraiment de sens de rester sur le palier à seulement regarder. Celle ci lui répondit d'un hochement de tête. Elle avait prévu de faire pas mal de choses aussi de son côté. "Pour une fois que celle ci s'autorisait à sortir dans un lieu avec autant de personnes. Surtout avec le nombre de membre de la famille royale. Malgré son sourire on pouvait voir ses yeux voletant à travers la salle cherchant un visage ou une expression particulière, sans la trouver... Heureusement. Cette première vérification faite, Mary était prête à s'avancer un peu plus loin.


Les deux commencèrent donc à ce mixer à la foule déjà présente, échangeant des sourires et quelques paroles quand ils reconnaissaient quelqu'un. Au bout de quelques instants, Jérémiah finit par arriver près du buffet. Une voix lui paru assez familière, en tout cas assez pour qu'il tourne la tête vers la personne d’où venez le bruit. Cependant son regard ne put pas se porter directement sur celle-ci, cacher par la foule. Non, son regard glissa dessus alors qu'il s'approcha tranquillement en direction de la table. La première personne qu'il reconnut fut un certain Reion, sa vision lui était assez neutre encore. Celui-ci devait encore avoir un peu de temps avant d'être fixé sur son compte.

- Bonsoir Lysander...

Son regard se tourna vers la seconde personne du groupe qu'il pensait connaître, et il dut marquer un instant d'attente pour être sur de sa phrase suivante qu'il compléta avec un sourire.

- et Svetlana.

Toujours Mary près de lui qui fit un grand sourire charmeur à tout le groupe, Jérémiah suivit son exemple et se présenta rapidement aux invités qu'il ne connaissait pas. Voyant que tout le monde avait déjà attraper un verre, il profita du fait qu'un serveur passait par la pour prendre deux fluttes. Sa soeur prit la seconde avant de se faire accoster par une de ses amies et s'empressa de partir avec, un mot d'excuse pour ceux qu'elle venait d'accoster à la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Profitons de la fête !

Revenir en haut Aller en bas

Profitons de la fête !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES CITOYENS :: PETITES ANNONCES :: Mandats royaux & Events :: Event#1-