top site

top site

top site

top site




INFORMATIONS ▲
▬ Nous recherchons activement des marqués et humes, merci de privilégier ces classes ♥
▬ Le premier event, bal organisé par le couple royal, à débuté. Soyez nombreux à participer !

Partagez|

ᛕᚣᛁᚺᚣᚺ ᚳᛁᚳᚳᚣᚺᛈᛊᚺ ▬ Domestic dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dragon


Messages : 76
Date d'inscription : 24/05/2015
Pins : 46

MessageSujet: ᛕᚣᛁᚺᚣᚺ ᚳᛁᚳᚳᚣᚺᛈᛊᚺ ▬ Domestic dragon Dim 24 Mai - 13:25

Kaïnan Lillangen

Delico from GANGSTA
Nom ▬ Lillangen, nom venu de par delà la glace. Avec son patronyme, il s'agit ici du seul vestige que le jeune éphèbe possède de ses parents. Cédé avant même d'éclore, il ne possède aucun souvenir d'eux hormis ceci. Et encore, il a fallut que l'on le lui dise pour qu'il s'en rende compte. La chose ne fut point aisée.
Prénom ▬ Kaïnan. 'Possession' est la signification de ce nom nordique choisi par la mère ayant enfanté cet œuf qui devint tribut pour les hommes. Savait-elle seulement à l'avance combien son choix serait si adapté à la vie de sa progéniture? Nul ne le sait, jamais plus elle ne se présenta devant les êtres humains. Certains murmurent qu'elle s'en serait allé pour se suicider une fois l'offrande faite, ne laissant alors à son fils à naître que son nom.
Age ▬ L'adonis reptilien paraît avoir autour des vingt quatre années à son actif. Son enveloppe humaine cessa de vieillir l'année passée, le laissant ainsi figé à l'âge trivial des vingt trois printemps.
Sexe ▬ En dépit de son apparence parfois androgyne et ses manières précieuses, ce dragon est bel et bien un mâle de la plus belle des composition. Aucune doute ne saurait être formulé à ce sujet... si tant est que l'on soit assez brave pour braver les premières impressions, trompeuses.
Classe ▬ La première chose que ses yeux de dragonneau virent lorsqu'ils s'ouvrirent pour la toute première fois fut un visage humain. Kaïnan fut l’œuf offert à la ville il y a plus de vingt ans maintenant. Dragon domestiqué, tel est son office désormais. Sa maîtresse n'est autre que Cassidy Fawkes.

Pouvoir ▬ En plus de pouvoir revêtre une apparence humaine qui lui sied bien davantage que la draconique, Kaïnan obtint à la naissance la faculté de cracher des jets d'acide. Le liquide, bouillant et clair, demeure dangereux et nocif, ayant la capacité de dissoudre entièrement une personne en moins d'une minute. Bien belle arme offerte par la nature, il ne faut guère que l'individu dont il est ici question n'use trop de ce cadeau en réalité empoisonné au possible. Car oui, à l'instar de la pomme donné par la sorcière à la belle dame dans le conte de Blanche-Neige, sachez que son acide peut se retourner contre lui, le dévorant de part en part de l'intérieur s'il en fait trop usage. Kaïnan soit donc se préserver s'il ne souhaite pas périr d'une bien horrible manière. Parfaitement conscience du double-trachants de ce pouvoir, qu'il considère davantage comme une malédiction, il n'aura de cesse, pourtant, de prétendre qu'il ne se sert guère de son acide pour une simple et bonne raison : il adore chanter. Le liquide pouvant ronger ses cordes vocales, il les préserve comme son bien le plus précieux. Pour Kaïnan, ne plus pouvoir chanter serait synonyme de châtiment.

Description psychologique
L’esprit n’est qu’un continent encore inexploré. Au creux du crâne de chaque individu se trouvent des dangers et des oasis propre à eux-mêmes ; uniquement. S’il est difficile de cerner totalement un être humain, la tâche est d’autant plus ardue lorsqu’elle concerne un dragon. Ils sont intelligents et c’est bien là le plus dangereux de leur apparat. Capables de transformer cette particularité les rapprochant tant des humains que beaucoup d’entre eux exècre malgré tout en arme surpuissante, il est encore difficile, à l’heure actuelle, de déterminer l’étendue d’une âme dragonique. Ce qu’elle renferme, à moi d’y être invité dans ses loges, ne saurait probablement guère être percé par n’importe qui. Pour connaître l’un de ces reptiles sur le bout des doigts, il faut gagner leur confiance, dit-on. Oui, cette affirmation est potentiellement avérée.

Seul Kaïnan échappe un peu à cette règle d’or.

Le dragon dont il est ici question est, à vrai dire, une sorte de cas à part. Lui n’a jamais vu le fait d’être domestiqué comme une mauvaise chose ; bien au contraire. De son point de vue, la nature, le côté sauvage n’est guère pour lui plaire. L’individu reptilien se complait dans sa cage dorée, servant sa maîtresse qu’il sait particulière – mais qu’il ne peut s’empêcher d’aimer malgré tout.

‘Précieux’ est un terme qui lui convient plus qu’un peu, à ce reptile hors du commun. Kaïnan prend grand soin de sa personne. Peut-être même un peu trop. Toujours bien habillé – de même qu’il dort en chemise et bonnet de nuit -, coiffé et préparé, ce grand gaillard ne supporte pas le désordre ou la saleté, n’hésitant pas à s’emparer de son meilleur ami du logis – le plumeau, pour ne pas le citer – afin de nettoyer ce qu’il juge ‘impropre’. Ce côté de sa personnalité pourrait même s’apparenter à de la maniaquerie tant il prend très souvent le pas sur le reste de sa personne. Car oui, Kaïnan sera presque à la limite de la syncope ou de tourner de l’œil si quelqu’un lui lance quelque chose comme une boule de boue ou une chenille sur la tête. Tout ce qui n’est pas ‘parfaitement propre’ le met un peu mal à l’aise.

Notre hom-dragon ne supporte non plus point la vue du sang. Ce liquide plein d’hémoglobine le rend nerveux. Il n’en supporte pas la vue et tâche de tout faire pour ne pas en être aspergé, jamais. En plus, il s’agit là d’un liquide très pénible à enlever au lavage, s’accrochant à la fibre des vêtements. Rien que pour l’aspect impropre, Kaïnan était destiné, sans doute, à ne pas aimer le sang et ses giclées. Pourtant, passer ses névroses systématiques, il est une âme charitable, prêt à venir en aide aux plus démunis autant qu’il le peut. Serviable et fidèle, il est dévoué de lui-même à sa maîtresse et ne s’imagine pas une seule seconde capable de la trahir. Elle est le premier visage qu’il vit à son éclosion et considère que son attachement à elle, comme si elle était sa mère, par certains aspects, est logique. Personne n’a encore jamais essayé de le contredire à ce niveau-ci et il s’en porte très bien.

Le Lillangen est une personne avec le cœur sur le main, se trouvant souvent mal à l’aise la notion d’injustice. Il n’aurait guère peur de donner son avis s’il estime ce dernier utile, ce qui arrive relativement rarement. Quelque peu réservé de par son passif qui ne fut point toujours rose, il n’a pourtant conservé aucune rancune de ses déboires passés et préfères largement avancer sans jamais se poser plus de questions que nécessaire. Réfléchir n’est jamais bon pour Kaïnan, qui sombre alors dans un méandre d’interrogations sans réponses, dans un puit sans fond dans un recoin de sa conscience. Son intelligence le fait parfois s’interroger et c’est précisément ce qu’il ne souhaite pas faire. Alors, il l’a musèle, ne s’en servant que lorsqu’il le doit. Parfaitement capable de sortir des phrases de l’ordre de « Mais ne te blesses pas ! Tu vas te faire mal ! », Kaïnan n’est pourtant pas un demeuré pour autant. Il est intelligent, tout comme n’importe lequel dragon qui se respecte. Il a simplement si peur de cette faculté innée qu’il l’enterre. Profondément. On pourrait presque dire que Kaïnan a peur de lui-même.

En dépit de tout ce qui fut cité plus haut, il faut savoir que ce dragon se bat extrêmement bien au corps à corps sous sa forme humaine. S’il n’utilise pas l’entièreté de ses compétences, de peur de blesser – rappelons que le reptilien n’aime guère le sang -, si sa maîtresse est en danger, son esprit basculera dans une sorte de transe pour la protéger du mieux qu’il le peut. Ainsi il peut officier comme il se doit de le faire tout en n’ayant pas à se poser des myriades de questions parasites. Car Kaïnan a déjà tué une fois pour protéger Cassidy et ceci reste un profond traumatisme, pour lui. Lorsqu’il ‘reprit conscience’, ses mains étaient couvertes de sang et son corps entiers portait des éclaboussures sanguines. Jusque dans sa bouche, il avait pu alors sentir l’affreux goût ferreux du sang humain. Cette ‘perte de contrôle’ n’est ni une bipolarité ni une forme sous-jacente de la schizophrénie, mais bel et bien un instinct de protection poussé au plus haut niveau. Cette expérience acheva d’effrayer Kaïnan de sa propre personne. Il lui arrive encore d’en faire des cauchemars dont il se passerait volontiers.

Autrement ? Venez donc pousser les portes de son jardin spirituel. Qui sait, peut-être vous réservera-t-il une surprise. Ce ne serait guère étonnant, vu le pitre vivant qu’il est sans même le voir.


Description physique
Qui soupçonnerait ce colosse, dont le crâne culmine à une belle hauteur d’un mètre quatre-vingt-dix, d’être aussi doux que l’agneau ? Bien peu de gens, c’est une chose évidente. Pourtant, c’est ce qu’est le dragon ici exposé. En effet, Kaïnan est grand. Très grand. Il surpasse la majorité de la foule sans peine, faisant ainsi voguer son regard vairon sur la population l’entourant. Il se dit, qu’ainsi, il a également plus de chances de pouvoir protéger sa maîtresse, voyant arriver de loin le moindre danger, la moindre menace. C’est à en effet un avantage probant.

Pourtant Kaïnan n’a point toujours tenu de semblable discours sur son enveloppe charnelle humaine. Ses yeux, de deux couleurs différentes, furent longtemps l’objet d’un complexe, chez lui. Tout le monde les regardait, comme s’il s’agissait d’une chose ahurissante. Ce genre de comportement mettait Kaïnan très mal à l’aise, plus jeune – même s’il n’est guère plus à même de supporter de telles observations actuellement. Souvent, il se mettait à pleurer, à exhiber sa faiblesse mentale face à ce genre de traitement pourtant pas si méchant qu’il n’y parait. C’était là justement ce qu’il ne fallait pas faire. Car les enfants, entre eux, sont terriblement cruels, devenant le pire genre de loups existants sur terre par moment.

Se faire tabasser, Kaïnan sait ce que cela fait. Et qu’il soit un dragon ne changeait rien à la donne. Il ne se transformait pas, ne voulant pas devenir une ‘bête’. L’enfant ne se défendait pas, préférant se laisser faire. Il avait honte, mais préférait encore pleurer dans les bras de ses ainés ou de Cassidy plutôt que de risquer de blesser qui que ce soit. Ce petit, blond comme les blés, vécu plus longtemps qu’il n’aurait dû lui être permis de le faire, sans doute.

Aujourd’hui, le reptile a grandi et plus personne n’ose s’attaquer à lui. Bien que cet état de fait l’arrange, il n’en demeure pas moins blessé de voir qu’il effraie sans même bouger un cil, de par sa carrure que l’on devine musclée et sa –trop- grande taille. Il a laissé pousser une mèche de cheveux plus longue sur le côté de son œil marron, laissant uniquement le bleu à la vue de tous et toutes. Ainsi dissimulé, son autre orbe lui apporte moins de tracas. C’est, tout de moins, l’impression psychologique qu’il en retire.

Voici pour son aspect humain.

En terme de forme dragonique – qu’il ne revêt que très rarement car il ne l’apprécie que peu -, Kaïnan se trouve posséder une forme fort peu ‘masculine’, si tant est que ce terme puisse être légitimé à cet usage. Entièrement blanc d’écailles, il possède cependant plusieurs appendices dorés, luisant dans l’obscurité. La kératine de sa protection écailleuse est d’une remarquable solidité mais également très dangereuse. En effet, quiconque ne la caresserait pas comme il le faut risquerait de voir ses paumes profondément entaillées. Ce n’est pas de la faut de Kaïnan, ses choses ont été conçues pour le protéger de ses pairs trop agressifs ; il est donc logique que la peau d’un humain, bien moins solide, risque de souffrir de ce magnifique apparat.

Pourvu de quatre ailes immenses réparties en deux paires égales, il est aisé de constater que la stature de Kaïnan est parfaite pour la voltige et la vitesse ; bien plus que pour le combat de front. Le Lillangen est rapide, très véloce dans les airs – bien plus que sur terre. C’est à son atout clef. Côté armada, il possède certes des crocs et des griffes mais ceux-ci ne peuvent entailler une autre carapace dragonique de manière trop profonde. Sa mâchoire est trop petite pour parvenir à causer des dégâts ‘mortels’ et ses griffes se casseraient rapidement s’il insistait de trop pour creuser des plaies. En lieu et place, il possède une longue queue vivace dont il peut se servir comme d’un fouet. Pouvant être hérissée d’écailles piquantes, elle reste encore sa meilleure arme, bien plus efficace est solide que les précédemment citées.

Pour conclure cette description, nous pouvons dire que ce beau dragon vient d’atteindre sa taille adulte maximale. Il mesure trente-cinq mètres de longs pour dix-sept de hauteur. Un bel individu, en somme.


Histoire
« Dovakhiin, ne les laisse pas nous l’enlever ! »

Tels furent les ultimes mots d’une mère au cœur déchirée, à la conscience malmenée par des lois et des diktats auxquels elle se voyait contrainte d’obéir en dépit de ses volontés propres.

Fils de cracheurs d’acide connus sous les noms de Dovakhiin et Serypha, Kaïnan paraissait être tout destiné à vivre une existence composée d’apprentissages sauvages, de chasses, de combats épiques dans le but d’affermir un territoire et de bien d’autres rites initiatiques qu’il est essentiel que les dragonneaux suivent afin de devenir des adultes dignes de cette appellation. Pourtant, le traité de paix entre les êtres humains et les dragons vint perturber cet équilibre tout tracé en ce qui concernait cet œuf. Le verdict le désigna comme offrande à la ville humaine. Ses parents s’y opposèrent dans un premier temps mais n’eurent guère leurs mots à dire.

On dit que si son père accepta la décision après maintes discussions, sa mère partit s’ôter elle-même la vie sitôt après avoir baptisé son œuf, ne pouvant supporter que l’on vienne le lui enlever. Fantasme populaire ou réalité ? Nul ne saurait démêler ici le vrai du faux. Ce qui est sûr, c’est que la veille au soir du don, la dragonne s’exila un instant avec son œuf, lui chantant une mélodie que Kaïnan entend parfois, tard le soir, lors de ses accès de fatigue.

« Believe, believe, the dragonborn comes… »

Elle le berça longuement, lui prodiguant tout l’amour qu’elle pouvait posséder pour sa progéniture. Bien sûr qu’elle avait d’autres œufs, mais celui-ci, de par sa couleur blanchâtre, inhabituelle au sein de leur clan natal, avait fait naître chez elle un doux sentiment maternel plus fort que pour les autres. Triste coup du sort qu’il ait fallu que ce soit cet œuf-ci, précisément, qui lui soit enlevé.

« Beware, beware the dragonborn comes… »

Elle ne ferma point l’œil de la nuit, restant avec son dragonneau, qu’elle sentait déjà bouger sous l’épaisseur de sa coquille. Si seulement elle pouvait faire quelque chose pour garder son enfant avec elle, la dragonne l’aurait fait. Cette injustice lui sciait le cœur ; d’autant plus que son compagnon se pliait aux volontés des clans. Tous les dix ans, le sacrifice d’un œuf offert aux humains pour éviter une guerre encore plus dévastatrice que la précédente. Les larmes de la splendide reptile roulèrent presque en cascade sur son œuf, qu’elle réchauffait tout contre son flan malgré tout. Elle espérait qu’il serait bien traité, au palais, se jurant de venir tuer quiconque ferait de mal à son bien le plus précieux.

Au lendemain, elle avait disparu, laissant le soin au père de l’œuf d’aller le remettre au Reions suprêmes. Seul un nom subsistera alors des parents. Personne ne les revit par la suite, ni l’un, ni l’autre. Ce qu’il advint du reste de leur couvée ? Mystère également.

La vie suivit ainsi son cours, amenant l’œuf donné toujours plus prêt de l’éclosion. Ce jour-ci, aux premières lueurs du jour, le dragonneau perça sa coquille, dans un effort qu’il est possible de qualifier de surréaliste. Tant de force dans une si petite entité… quelle magnificence de la nature que voici. Le jeune reptile, faible, mou, tomba sur le sol devant la princesse Cassidy, à qui il avait été accordé. Le visage de la jeune fille, certes atypique, ne l’effraya guère. Il s’y attacha et jamais plus ne voulut se tourner vers quelqu’un d’autre. De tout son cœur, il était lié à la princesse Fawkes.


Ce n’est que quelques années plus tard qu’il parvint à prendre une forme humaine pour la première fois. Il s’y habitua tant et si bien qu’il ne voulut même plus revenir à sa forme primaire.

« Caddisy ! Caddisy ! » Appelait-il la princesse, ne parvenait pas encore parfaitement bien à prononcer son nom. C’est également à cet âge qu’il essai de cracher de l’acide pour la première fois. C’est un échec. Il se brule les cordes vocales et ne peut plus parler pendant trois semaines. Un enfer pour le jeune dragonneau, devenu garçon, qui avait mille et une questions à laquelle il espérait avoir une réponse. Il n’a jamais vu l’aspect pourri de la Cour, innocent comme il était.

Il se découvre un amour particulier pour le chant à l’aube de ses dix ans et ne cessa dès lors plus d’exercer sa voix – au demeurant étonnamment fluide et belle pour un mâle. Le chant est pour lui un exutoire et il ne perd jamais une occasion de s’y encenser lui-même.

La vie suit son rythme habituel depuis lors. Jamais il ne quitta la Cour pour aller errer à l’état sauvage. Il n’en voit pas l’intérêt.

“Dovahkiin, Dovahkiin, naal ok zin los vahriin
Wah dein mahfaeark asht vall!
Ahrk fin norak paal graan fod nust hon zindro zaan
Dovahkiiin, fah hin kogaan mu frall!”



Le joueur

Pseudo/Prénom ▬ Baghera/Omnos/Cardinal Red/toutpleind'autrespseudo
Age ▬ Le même que Kaïnan.
Blabla sur vous ▬ En papillonnant de partenaire en partenaire, je suis tombée ici. Je tente l'aventure.



Dernière édition par Kaïnan Lillangen le Dim 24 Mai - 20:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1723
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: ᛕᚣᛁᚺᚣᚺ ᚳᛁᚳᚳᚣᚺᛈᛊᚺ ▬ Domestic dragon Dim 24 Mai - 13:43

Bienvenue sur le foruuuuum
Ca m'a l'air tout sympa comme perso, j'ai hâte de voir le reste de ta fiche :3 Si tu as des questions, n'hésite pas ! :D

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Fallone Rendell
Fonda pour la paix des fleurs

avatar
Fonda pour la paix des fleurs


Messages : 1218
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : Guérison
Fiche : www

Relations : www
Classe : Reion
Pins : 343

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: ᛕᚣᛁᚺᚣᚺ ᚳᛁᚳᚳᚣᚺᛈᛊᚺ ▬ Domestic dragon Dim 24 Mai - 14:00

Bienvenuuuue !
Ca commence déjà super comme fiche, le pouvoir est vachement sympa et le contre coup intéressant. Hâte de voir le reste, courage pour ta fiche ! :3

_________________

fallone parle en #ff9900
semi-présente, activité réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-society.forumactif.com
Dragon


Messages : 76
Date d'inscription : 24/05/2015
Pins : 46

MessageSujet: Re: ᛕᚣᛁᚺᚣᚺ ᚳᛁᚳᚳᚣᚺᛈᛊᚺ ▬ Domestic dragon Dim 24 Mai - 20:42

Heeeeeej!
Merci ♪
Du coup je tâche de finir ma fiche dans la journée/soirée selon si je peux être sur le PC un peu plus ou pas. Par contre, j'ai vu que ces messieurs-dames les rouges étaient les big boss et les seuls à posséder les dragons offerts à la ville. Du coup... C'est qui mon maître/ma maîtresse? ;w;

QUI C'EST QUI VEUT BIEN DE MOI? PAS CHERRR LE DRAGON PAS CHERRR /OUT

Edit : EDITION POUR L'AMOUR DE LA SAINTE PELLE /OUT
J'ai fini ma fiche m'sieurs dames ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Svetlana Linder
Co-fonda en poncho

avatar
Co-fonda en poncho


Messages : 1723
Date d'inscription : 26/03/2015
Pouvoir : magnétisme
Classe : Servante de Lysander
Pins : 428

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: ᛕᚣᛁᚺᚣᚺ ᚳᛁᚳᚳᚣᚺᛈᛊᚺ ▬ Domestic dragon Dim 24 Mai - 20:58

C'est tout bon, bienvenue encore parmi nous ♥

_________________


Merci à Fallone pour l'avatar ♥ // Svetlana parle en darkred // Fiche & Liens

Svetlana dans 5 ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cptn-unicorn.tumblr.com/
» Cassidy Fawkes
Reion Suprême

avatar
Reion Suprême


Messages : 1001
Date d'inscription : 10/04/2015
Pouvoir : Vision acérée, Gourmandise - drain
Fiche : www
Classe : Reion Suprême
Pins : 846

Feuille de personnage
Inventaire:

MessageSujet: Re: ᛕᚣᛁᚺᚣᚺ ᚳᛁᚳᚳᚣᚺᛈᛊᚺ ▬ Domestic dragon Dim 24 Mai - 20:58

bienvenue mon tout doux petit dragonet ♥
dur de préserver une telle innocence, un être si pur, mais cass va essayer de protéger son petit bébé :3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: ᛕᚣᛁᚺᚣᚺ ᚳᛁᚳᚳᚣᚺᛈᛊᚺ ▬ Domestic dragon

Revenir en haut Aller en bas

ᛕᚣᛁᚺᚣᚺ ᚳᛁᚳᚳᚣᚺᛈᛊᚺ ▬ Domestic dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES CITOYENS :: LA LISTE CITOYENNE :: Admis-